ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Ski de randonnée > Accidents d’avalanche : le bilan annuel s’annonce très mauvais !

Accidents d’avalanche : le bilan annuel s’annonce très mauvais ! - Ski de randonnée


25 votes

Accidents d’avalanche : le bilan annuel s’annonce très mauvais !

Proposé par Phil'Ô le 29.04.10 à 15:57 :: www.anena.org :: 1321 clics :: 19 commentaires :: Ski de randonnée

A mi-parcours (du 1/10/2009 au 06/04/2010) de l’année « avalanche », le bilan des accidents d’avalanche est d’ores et déjà supérieur au bilan moyen annuel : 31 accidents mortels et 38 personnes décédées. »

Commentaires

Toz, le 30.04.10 14:42

une emission à ce sujet ce soir à 18h30 sur France 3 Alpes

B
bens, le 30.04.10 15:31

A mon sens c'est difficile de tirer un quelconque enseignement de ces chiffres, à part le fait que la nivo de cet hiver était particulièrement piègeuse. Je n'ai pas une très longue expérience mais j'ai eu au moins 5-6 journées sur 25 où j'ai du soit faire demi-tour, soit me rabattre sur des bouses, soit serrer un peu les fesses en étant pas à l'aise. Ca ne m'est pas arrivé les saisons précédente.
Pour moi il est plus intéressant de lire des bonnes analyses de quelques accidents plutôt que de philosopher sur le fait qu'il y ait eu 7 morts en plus par rapport à l'année dernière.

J
jc69, le 30.04.10 16:19

Article décevant, qui n'analyse pas vraiment en profondeur.
Le risque était-il en moyenne plus élevé que les autres années ? La question n'est même pas posée. Il serait pourtant possible de faire une moyenne par département et par mois du risque annoncé par MF.
On pourrait aussi établir des comparaisons avec la météo, par exemple le nombre de jours de précipitation.
Le nombre de décès de personnes en solitaire est important, mais en pourcentage est-il plus élevé que les autres années ?
Pourquoi moins d'accidents en Savoie ?
Pourquoi plus dans des départements habituellement épargnés ?
Nos voisins ont-ils aussi connu de mauvaises statistiques ?
Munter cite le triangle mortel : >30°, orientation N, risque 3.
Est-ce confirmé par les chiffres ?
Je pense qu'il faut aller plus loin qu'un simple bilan qui va forcément ravir les media en manque de sensations.

B
Brize08, le 30.04.10 17:16

Au contraire, cet article est bon parce qu'il ne s'arrête qu'aux faits (modulo un ptit conseil pour le risque 4 en fin d'article) et n'entre pas dans des interprétations sujettes à discussion.

Par ailleurs, l'ANENA sort régulièrement des articles qui présentent des analyses plus poussées. Cet article ne veut être qu'un bilan provisoire...

Invité, le 01.05.10 11:53

c'est toujours difficile d'analyser des stats ; mieux vaut regarder le debrieffing de chaque accident en analysant la nivo, la meteo , la configuration du terrain, l'historique des avalanches des itinéraires, l'experience des personnes...
je n'ai pas fait moins de rando cette année que les précédentes, mais souvent la nivologie m'a conduit vers des itinéraires moins engagés. par exemple cette année, j'ai entendu un nombre record de wouf dans mes sorties. preuve d'un manteau souvent mal stabilisé au coeur de l'hiver.

Invité, le 01.05.10 14:12

Aucun interet de poster cet article, çà n'apporte rien !

Invité, le 01.05.10 18:56

blablabla!

E
Etienne-H-, le 01.05.10 19:11

Je suis sidéré par les réactions des grincheux: cet article ne prétend que donner des faits, porter à connaissance un bilan accidentologique et ne prétend faire de l' analyse de causes.
Rien à redire.

J
jiel, le 01.05.10 20:41

l'émission de France 3 :
http://rhone-alpes-auvergne.france3.fr/info/alpes/l-hiver-meurtrier-62782459.html?onglet=videos

tant pis pour les grincheux qui feraient mieux de tourner la page sans aucun commentaire !

J
jc69, le 01.05.10 22:03

"Par Etienne -H- :
Je suis sidéré par les réactions des grincheux"

Excuse-moi si je suis grincheux.
Que faut-il ?
N'être que des beni-oui-oui, et applaudir à tout ce qui vient des autorités (l'ANENA en l'occurence) ?
Si cet article ne présentait que des faits, il n'y aurait pas de point d'exclamation dans le titre.

Je souhaite juste exprimer mon sentiment que cet article n'apporte rien. Le bilan est mis à jour régulièrement. On peut aller le voir quand on veut et si on s'intéresse à la question, on sait que les statistiques sont mauvaises cet hiver. Alors pourquoi faire un article teinté de sensationnalisme ?

Les analyses de data-avalanches sont plus intéressantes que celles de l'ANENA. Je ne connais pas les moyens de l'ANENA. Peut-être sont-ils insuffisants. Ce qui m'inquiète, c'est le risque de voir débarquer des mesures règlementaires, avec interdictions et sanctions pour les contrevenants. Et quand je lis un article émanant d'une association nationale pilotée par les ministères dire que les résultats sont mauvais, j'ai peur que ce soit une façon de préparer le terrain à une légifération sur la pratique en montagne.

De plus, je pense que l'ANENA ne va pas au bout de la démarche et devrait analyser plus en profondeur.

Invité, le 02.05.10 12:08

analyser quoi ? que par conditons craignosse, des tas de ballades sont faites ? qe par risque 4, les randonneurs vont nimporte ou ?

B
bens, le 03.05.10 09:46

"analyser quoi ? que par conditons craignosse, des tas de ballades sont faites ? que par risque 4, les randonneurs vont nimporte ou ?"
Si tu penses que tous ceux qui se sont fait prendre cette année sont des inconscients et que tu sais toujours de façon sûre si tu peux y aller ou non, tu n'as pas besoin de l'Anena.
Moi je vois certains accidents où je me dis que ça aurait très bien pu m'arriver, je doute, je tâtonne... donc l'analyse des accidents (en dehors des cas d'inconscience flagrante, mais ils sont finalement assez rares) me permet de progresser.

Invité, le 03.05.10 12:00

"cas d'inconscience flagrante, mais ils sont finalement assez rares"

Donc, si les "victimes" était pour la plupart des gens responsables, prudents, expérimentés, comment se fait-il qu'ils se soient fait prendre ?
En d'autre termes, à quoi sert la prévention du risque d'avalanche si elle n'est pas efficace ?

Invité, le 03.05.10 12:39

à bens : quand je parlais d'analyse, c'était lié au post dessus sur l'analayse entre anena/data avalanche dans le sens d'une analyse plus poussé... On peut analyser une avalanche, comprendre pourquoi c'est parti => coté sciences et ensuite l'analyse humaine : que faisait le gugusse dans une zone pourrie ou c'est parti

B
bens, le 03.05.10 15:14

"si les "victimes" était pour la plupart des gens responsables, prudents, expérimentés, comment se fait-il qu'ils se soient fait prendre ?"
Parce que la nivo c'est compliqué et qu'on se met toujours un peu en risque même si on est prudent.
Si tu y regardes de plus près tu verra aussi que la quasi-totalité des victimes de cette année étaient expérimentées, ce qui n'est donc aucunement une garantie...
Le fait qu'il y ait toujours des accidents ne veut pas dire que la prévention du risque d'avalanche n'est pas efficace, ça veut juste dire qu'elle n'est pas absolue (ce qui n'est pas étonnant vu la complexité technique et humaine du problème). Combien y aurait-il de victimes si il n'y avait pas de prévention ?

M
max38, le 04.05.10 17:01

Pour connaitre un maitre-chien du PGHM : il ne fait désormais de la rando que dans des conditions printanières. Il m'a dit qu'il était déjà alller sortir des skieurs où il serait aller avec sa famille, pensant que c'était bon. Alors certes il y les accidents qu'on a un peu cherché, il y ceux qui sont le résultat de la malchance.
C'est comme en voiture : y'a les victimes qui ont fait les fous au volant, et ceux qui ont croisé la route de ces derniers...
Et je rejoint au autre forumeur qui disait "faire des statistiques sur moins de 50 cas..."

Invité, le 04.05.10 17:35

Quand je lis cet article, je suis un peu consterné par cette statistique globale: aucune analyse détaillée!! Pourquoi ?
Est-ce pour l'image médiatique des stations, que l'on ne parle pas des victimes du hors piste (la plupart du temps encadrés par des professionnels) ? Certaines remontées mécaniques desservent des zones très dangereuses.
Je pratique le ski de randonnée (parfois en solitaire) depuis plus de 42 ans. Au fil des années, j'ai vu les évolutions. Je pense que la montagne demande plus de respect, il faut savoir renoncer à certaines courses lorsque les conditions sont mauvaises. Plusieurs fois, j'ai abandonné ou opté pour d’autres itinéraires. C’est vrai que la décision est parfois difficile à prendre, mais on ne vit qu’une seule fois et ce n’est pas la technologie (que je possède aussi) qui permet d’éviter les avalanches ou coulées!
Prendre des risques ajoutent peut être du piment à la vie !
Qui pourrait souhaiter être complètement à l’abri ??

F
Francoua, le 05.05.10 08:25

"Quand je lis cet article, je suis un peu consterné par cette statistique globale: aucune analyse détaillée!! Pourquoi ? "
Ben tu viens de le dire: parce que c'est une statistique globale. D'autre part, cette stat concerne tous les accidents, y compris piste, hors piste etc. (c'est écrit en toutes lettres).
Et une analyse détaillée ne peut se faire qu'au cas par cas. A ce sujet, on peut lire avec profit la rubrique "témoignage" de la revue de l'ANENA.

monti, le 09.05.10 15:09

a coté c'est peu


http://www.ledauphine.com/societe-br-piscines-du-r-ve-au-cauchemar-@/index.jspz?chaine=23&article=299670

Actu ancienne, commentaires verrouillés