ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Héliski en Suisse: la nouvelle guerre des cimes

Héliski en Suisse: la nouvelle guerre des cimes - Nature et Ecologie


31 votes

Héliski en Suisse: la nouvelle guerre des cimes

Proposé par MartinB le 28.04.10 à 08:28 :: www.letemps.ch :: 802 clics :: 37 commentaires :: Nature et Ecologie

Les écologistes ne sont pas les seuls à dénoncer les excès du ski héliporté. La question fait aussi débat chez les guides de montagne »

Commentaires

P
Pierre*, le 29.04.10 21:33

Y a aucun excès dans l'héliski qu'il nous dit le monsieur dans l'article... http://www.skitour.fr/sorties/grand-combin,28314.html#sortie avant dernière photo.

Invité, le 29.04.10 22:12

... Et alors! Le Petit Combin est bien une place officielle?
N'y a-t'il pas suffisement d'autres sommets pour la rando?

T
Tiou, le 29.04.10 22:34

Comment ça "Et alors!" ??? Qu'on puisse ne pas être choqué par cette photo franchement ça me rend dingue. C'est ça la montagne pour vous? Je reviens d'un raid à ski dans le massif du Mont Blanc : on était des centaines réparti dans le massif à subir le bruit des rotations permanentes de ces putains d'hélico. Pourquoi n'aurait-on pas droit nous aussi à vivre notre pratique sereinement? Pourquoi toujours mettre du bruit et de la fureur, abimer les plus beaux terrains de jeux, ne pas respecter ce qui fait la beauté de ces espaces : sa sauvagerie silencieuse et sereine... Ca me dépasse, c'est désolant, ça me donne envie de chialer.

Invité, le 29.04.10 22:51

Le http://www.skitour.fr/photos_courses/sommet-du-petit-combin,28314-12.jpg vers la photo mentionnée par Pïerre.

D
davidg, le 30.04.10 00:55

Apocalypse Snow!

P
Pierre*, le 30.04.10 07:34

@G.H: L'aéroport de Sion aussi c'est une place officielle, ceux de Genève, Zurich sont aussi des places officielles.
Mais quand le sommet du Pt Combin ressemble à un héliport de grande ville les jours de grosse affluence et qu'avec ces 3 hélicos on doit arriver à une trentaine de rotations en une matinée, faut pas venir nous raconter que cette pratique est maitrisée, qu'il n'y a pas d'excès et quasiment pas de nuisance.

Cela montre bien qu'il n'y a pas d'alternative à l'interdiction totale de l'héliski et à la suppression de toutes les places d'atterrissage légales.

Phil'Ô, le 30.04.10 08:36

:ill:

Invité, le 30.04.10 11:33

''Mais quand le sommet du Pt Combin ressemble à un héliport de grande ville les jours de grosse affluence....."

Et Prabert qui ressemble à un parking de super-marché de grande ville les jours de grosse affluence, c'est pas choquant ?

P
Pierre*, le 30.04.10 13:06

"Et Prabert qui ressemble à un parking de super-marché de grande ville les jours de grosse affluence, c'est pas choquant ?"
Y aurait surement à redire pour Prabert (je ne connais pas trop la problématique du coin) mais des voitures au bout d'une route goudronnée pas loin d'un village ça me choque carrément moins que des hélicos au sommet du Pt Combin qu'on subit à des km. à la ronde et pendant des heures durant.

Invité, le 30.04.10 13:16

>>>
Je reviens d'un raid à ski dans le massif du Mont Blanc : on était des centaines réparti dans le massif à subir le bruit des rotations permanentes de ces putains d'hélico.
>>>

Il y a effectivement beaucoup d'hélicoptère dans le massif du Mont Blanc. Mais, c'est avant tout pour les secours, les refuges etc

Invité, le 30.04.10 16:31

"des voitures (...)pas loin d'un village ça me choque (..)moins que des hélicos (...) qu'on subit à des km. à la ronde et pendant des heures durant."

c'est comme les voitures qui montent aux points de départs et que l'on subit pendant des kms, je parle de ceux qui montent en vélo avec leur skis ....

Un hélico ne m'a jamais frôlé que le font la plupart des "pilotes" d'auto ....

Comme quoi, tout est relatif et chacun voit midi à sa porte.

P
Pierre*, le 30.04.10 16:49

"Comme quoi, tout est relatif et chacun voit midi à sa porte."

Naturellement et je suis même sûr qu'il y en a qui montent à pied et qui sont dérangés par les vélos. Il y a aussi peut-être surement des vélo-héliskieurs qui montent en vélo chercher leur hélico et qui sont dérangés par les voitures.

B
Brize08, le 30.04.10 17:27

"Et Prabert qui ressemble à un parking de super-marché de grande ville les jours de grosse affluence, c'est pas choquant ?"

C'est pas le problème. On parle d'héliski là. Faudrait arrêter de faire dériver systématiquement les discussions. C'est pas parce qu'il existe de nombreux problèmes autour de la pratique du ski qu'il ne faut pas se pencher sur l'un d'eux.

Invité, le 30.04.10 17:55

Eh bien moi, en tant qu'héliskieur, je suis souvent dérangé par des randonneurs qui traversent de leur trace de montée toutes les pentes et qui plus ne peignent pas à la descente!

M
MartinB, le 30.04.10 18:23

@ G.H.: avec la future interdiction de l'héliski en Suisse, les randonneurs ne te dérangeront plus ;-)))

Invité, le 30.04.10 18:41

Pour le Conseil Fédéral et l'OFAC, il n'est pas question de diminuer le nbre de places, mais juste de révaluer leur position et cas échéant les déplacer quelque peu.
Mieux vaut apprendre à vivre dans le respect de chaques utilisateurs!

P
Pierre*, le 30.04.10 18:43

"Pour le Conseil Fédéral et l'OFAC, il n'est pas question de diminuer le nbre de places, mais juste de révaluer leur position et cas échéant les déplacer quelque peu."

Oui, oui, pour le moment...

Quant au respect de l'autre, il y aurait une pratique "modérée" de l'héliski, avec 3-4 rotations par jour par aire d'atterrissage, on pourrait éventuellement entendre ce genre de discours, mais quand on en est pendant toute la matinée à des rotations incessantes de plusieurs appareils, la pratique modérée de cette activité semble visiblement impossible.

Invité, le 30.04.10 20:08

Pïerre, Pïerre, Pïerre! Ne vois tu pas que g.h. n'est qu'un gros trolleur ;-)

Invité, le 01.05.10 08:13

Alors en aucun cas Mic'chel... Je ne suis pas un trolleur!...
Cette révision est bien en cours actuellement! Cela n'a rien d'un troll!

J
jeronimo, le 03.05.10 21:19

Le 18 avril dernier, on était vers le col supérieur du Tour...temps bien couvert avec 1 heure d'éclaircie...
En une heure, ils ont dû déposer 50-60 personnes au pied des Aig. Dorées ( de loin on aurait dit une manifestation anti-...) . La moitié descendait sur Champex, l'autre se donnait l'impression de faire de la rando (ou l'impression de ne pas être seulement des consommateurs) en remontant 200m de dénivelé pour descendre sur le glacier des Grands.
J'espère juste qu'il ont eut une descente pourrie dans le brouillard qui leur coupera l'envie de revenir.
Je suis bien déçu par la Suisse qui a une terre aux couleurs vertes et blanches mais dont tout les habitants n'ont pas tous la même vision des choses.

Invité, le 04.05.10 09:12

quel intérêt y a t il ENCORE de fréquenter " proprement " la montagne ( ou plutôt, cette montagne là ) ??
l'héliski de loisir est un non sens et une chierie intégrale, au même titre que TOUTES les pratiques motorisées à seules fin de loisirs ( ??? ) dans les espaces naturels qui prenne immanquablement la forme de "hordes sauvages" ( motos, quads, chenillettes, 4x4 ... )
les grenelles de l'environnement sont bien de la poudre aux yeux, et les lobbies des motoreux qui alimentent ce genre de consommation débile ont beaux jours devant eux, vue la complicité des autorités et politiques ( intéressés ... )
perso, j'ai vécu de bien belles journées dans les montagnes suisses, à une époque où même l'idée d'une telle situation ne pouvait effleurer l'esprit
je n'y mets plus les pieds, et heureusement, il reste encore bien des endroits plus "civilisés", au bon sens du terme ...

Invité, le 04.05.10 09:57

jeronimo :
"Je suis bien déçu par la Suisse qui a une terre aux couleurs vertes et blanches mais dont tout les habitants n'ont pas tous la même vision des choses."

Tous les Suisses devrait penser pareil et comme toi ?
Curieuse de "vision" des choses ....

Invité, le 05.05.10 17:22

jeronimo :
"Je suis bien déçu par la Suisse qui a une terre aux couleurs vertes et blanches mais dont tout les habitants n'ont pas tous la même vision des choses."

Tous les Suisses devrait penser pareil et comme toi ?
Curieuse de "vision" des choses .


Oui, tous les Suisses devraient penser comme lui. L'héliski est une plaie et est parfaitement indéfendable.

Invité, le 05.05.10 18:16

"L'héliski est une plaie et est parfaitement indéfendable."

Faut expliquer, là !

Invité, le 05.05.10 18:48

"L'héliski est une plaie et est parfaitement indéfendable."

... Et alors? On arrête tout peut-être! On va tous s'acheter une vache et une chèvre pour faire plaisir aux citadins qui veulent plus voir d'hélicos dans nos vallées!

P
Pierre*, le 05.05.10 19:02

".. Et alors? On arrête tout peut-être! On va tous s'acheter une vache et une chèvre pour faire plaisir aux citadins qui veulent plus voir d'hélicos dans nos vallées!"

Non, on arrête juste l'héliski. Faut arrêter ce discours du tout ou rien, où chaque fois qu'on veut remettre en cause telle ou telle pratique on nous parle de revenir à l'âge de pierre. Il y a plein d'endroits sans héliski qui vivent en grande partie du tourisme et dont les habitants n'en sont pas réduits à s'éclairer à la bougie.

A part ça ce ne sont pas VOS vallées ni VOS montagnes. Chaque habitant du pays a son mot à dire là dessus.

Invité, le 05.05.10 19:04

Ah bon ? Faut expliquer pourquoi l'héliski est une plaie ? Je rêve...

Invité, le 05.05.10 20:14

A part ça ce ne sont pas VOS vallées ni VOS montagnes. Chaque habitant du pays a son mot à dire là dessus.

Désolé Pïerre, mais je vis du tourisme et je défends mes intérêts tout comme vous défendez les vôtres.
... C'est de bonne guerre! Sans haïne, ni violence!

M
MartinB, le 06.05.10 00:07

La défense des intérêts du tourisme en montagne ne signifie pas forcément la défense de l'héliski. On peut vivre du tourisme sans soutenir l'héliski. C'est une évidence. il suffit de regarder certains régions en France

E
Etienne-H-, le 06.05.10 09:55

Puisque la perche est tendue, j'en profite pour rappeler que le tourisme est l'une des industrie les plus destructrice de l'environnement et des populations... L'intérêt des profiteurs du tourisme c'est donc du lourd.

Pour revenir à l'héliski une idée pour briser l'industrie à la source: qu'il n'y ai plus de clients, tarir source. Une campagne de lobbying pour rappeler combien est ringarde cette pratique, que les mecs aient honte de monter dans l'hélico??
Y a du boulot, car les profiteurs font tout pour faire passer ce truc minable pour une activité branchouille.

Invité, le 06.05.10 13:46

Pour argumenter contre l'héliski, faut des données objectives.
Par exemple:
Pour un massif donné, comparer la quantité de CO² produite par l'héliski sur une année avec celle produite par les automobiles et autobus qui amènent les touristes aux même endroits .

P
Pierre*, le 06.05.10 13:55

"Pour un massif donné, comparer la quantité de CO² produite par l'héliski sur une année avec celle produite par les automobiles et autobus qui amènent les touristes aux même endroits ."

Très objectif comme donnée...

Je t'en propose une autre tout aussi objective: la quantité de CO2 produite par héliskieur et par minute de vol comparé à celle produite par le passager d'une bagnole ou d'un bus pendant cette même minute.
Ou alors le CO2 dégagé par un randonneur qui monte à peau sur un sommet et le CO2 dégagé par un hélico qui monte sur ce même sommet (divisé par le nombre de passagers, je te l'accorde).

Mais surtout le problème de l'héliski ne se résume à une simple comparaison de production de CO2

S
squal, le 06.05.10 13:57

Ah parce que les voitures et bus montent aussi sur les sommets ??
Et sinon on est bien d'accord que les héliskieur se rendent dans les stations à pied ou en vélo !

Donc on est d'accord pas de comparaison qui tienne la route sur ce point. Et surtout il n'y a pas que le côté écolo de la chose.

Tu veux une donnée objective... Le bruit au sommet !!!!
Je suis sûr que tu es comme beaucoup qui supporteraient assez mal que le voisin coupe du bois toute la journée ou tonde sa pelouse un dimanche aprèm alors que tu es tranquille. Par contre ton voisin lui paradoxalement ça ne le dérange pas !

Invité, le 06.05.10 13:59

En effet, il n'y a pas que le Co2 à considérer. Le bruit, les nuisances diverses, et aussi les atteintes à la faune...

Invité, le 07.05.10 09:18

Certes, mais ce n'est pas pour autant qu'il est interdit de couper du bois ou tondre le dimanche après-midi. Il y a un équilibre qui s'établit avec mon voisin et chacun y trouve son compte.

E
Etienne-H-, le 07.05.10 09:21

Certes, mais ce n'est pas pour autant qu'il est interdit de couper du bois ou tondre le dimanche après-midi.
Ben si justement...

P
Pierre*, le 07.05.10 11:00

Certes, mais ce n'est pas pour autant qu'il est interdit de couper du bois ou tondre le dimanche après-midi.

Et particulièrement en Suisse de surcroit.

@GH: rien contre le tourisme, mais contre un certain type de tourisme "fuite en avant", toujours plus d'équipements, toujours plus de nature abîmée. Pour les acteurs du tourisme, faites attention à ne pas tuer la poule aux oeufs d'or. Et particulièrement pour les acteurs du tourisme qui vivent dans ces vallées et veulent continuer à y vivre, ne pensez pas au court terme comme les gros investisseurs qui sont loin, n'en ont rien à foutre des montagnes et ne pensent qu'à s'en foutre plein les fouilles en un minimum de temps avant d'aller saccager d'autres endroits.

Actu ancienne, commentaires verrouillés