ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Ski de randonnée > Major Pierre Durand, cadre du PGHM, chef du poste de secours en montagne de l'Alpe d'Huez : « Savoir renoncer dès le premier signe de risque »

Major Pierre Durand, cadre du PGHM, chef du poste de secours en montagne de l'Alpe d'Huez : « Savoir renoncer dès le premier signe de risque » - Ski de randonnée


18 votes

Major Pierre Durand, cadre du PGHM, chef du poste de secours en montagne de l'Alpe d'Huez : « Savoir renoncer dès le premier signe de risque »

Proposé par virgi le 13.03.09 à 07:13 :: www.ledauphine.com :: 941 clics :: 4 commentaires :: Ski de randonnée

Est-il raisonnable de partir en ski de randonnée ce week-end ?

« On peut toujours partir, mais il faut être conscient de son niveau, de ce qu'on veut faire, d'où on veut aller.
On est dans une période de chaleur en milieu de journée, donc il faut appliquer les principes du ski de printemps : partir tôt et revenir avant midi, 13 heures au plus tard. Le soleil réchauffe le manteau neigeux qui s'alourdit et qui peut rompre à  tout moment naturellement ou au passage d'un skieur ». »

Commentaires

Invité, le 14.03.09 17:02

J'adore la premiere question. Du grand journalisme.

D
davidg, le 14.03.09 17:21

bcp du monde dans le Tepey sud a 12h15 aujourd'hui... toujours en train de montee.

J
J2LH, le 14.03.09 19:59

Je suis perplexe. "Savoir renoncer dès le premier signe de risque" mais le premier signe de risque c'est de la neige sur une pente donc on n'avance pas beaucoup là. Bon, qu'est ce qu'il dit :
- activité avalancheuse naturelle : doit-on renoncer dès qu'on aperçoit les traces d'une avalanche plus ou moins récente ? On va pas souvent sortir là... Et puis je préfère souvent une pente purgée qu'une pente qui va se purger.
- bruits de tassement de neige : ok, là ça me semble un signe assez fort pour renoncer.
- itinéraire en surplomb : c'est un critère indépendant des conditions météo-nivo, ça veut donc dire que certains itinéraires sont systématiquement à proscrire quelles que soient les conditions ?
Je ne suis pas sûr qu'il ait beaucoup réfléchi sur ce coup là.

Invité, le 15.03.09 22:12

@J2LH
As-tu toi beaucoup réfléchi avant de poster le commentaire ci-dessus ? Ca ne saute pas vraiment aux yeux... tu es perplexe, j'ai moi été affligé en lisant ce que tu écris. L'entièreté de l'interview parle de "ce week-end", ta prose très générale sur les itinéraires en surplomb est donc assez nettement à côté de la plaque, ce qui est un comble pour un spécialiste auto-proclamé de la neige :-). Peut-être qu'au lieu de te précipiter pour donner un avis très médiocre et donneur de leçon sur internet tu pourrais mieux utiliser ton temps en lisant vraiment ce que tu lis.

Actu ancienne, commentaires verrouillés