ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Mauvaises nouvelles du climat

Mauvaises nouvelles du climat - Nature et Ecologie


22 votes

Mauvaises nouvelles du climat

Proposé par MartinB le 10.03.09 à 22:56 :: www.letemps.ch :: 671 clics :: 26 commentaires :: Nature et Ecologie

Des centaines de climatologues partagent les résultats de leurs dernières recherches à partir de ce mardi, et pendant trois jours, à Copenhague. Le réchauffement s’annoncerait plus brutal que prévu il y a encore deux ans »

Commentaires

D
davidg, le 11.03.09 12:17

zut!

Invité, le 11.03.09 16:06

Tout le monde (ou presque) s'en fout.
C'est trop abstrait. C'est pas comme un krash à la bourse ou des avions qui s'ecrasent sur des gratte-ciels. ça se voit pas. Donc cça n'exsite pas...

R
Romano_73, le 11.03.09 16:43

Eh bah...
La pire des choses c'est la réaction de la majorité de la population quand on leur demande pourquoi ils ne font rien pr changer leurs habitudes de vie : le "de toutes façons c 'est pas juste moi qui vais changer les choses".
C'est le problème de chacun et tout le monde doit s'employer à le résoudre. Car si tout le monde se sent concerné, les politiques vont changer et tout va bouger. Et vite!!

P
Phil, le 11.03.09 17:07

Je suis prêt à parier qu'il n'y aura pas de réactions concrètes avant une ou plusieurs catastrophes climatiques provoquant des pertes humaines importantes dans des pays industrialisés...

Invité, le 11.03.09 18:17

Pas sûr Phil concernant les réactions concrêtes, et pas si abstrait que ça Mic'hel si tu as un peu de mémoire:
- 1970 cyclone au benglaesh: au moins 300 000 morts
- 1991 cyclone au bengale: 138 000 morts
- 1999 tempêtes en France: 90 morts
- 2003 vague de chaleur en France: 20 000 morts
- 2004 record de nombre de typhons au Japon (10): 220 morts
- 2005 ouragan Katrina sur la New orléan: 1100 (on en a parlé pendant des mois, il y a eu qq suites, mais pas très efficaces aux US)
- 2006 records de froids en europe
- 2007 record de chaleur en europe du Sud: 49° !!
- 2008 cyclone Nargis en Birmanie: 134 000morts
- 2009.. et quoi pour cette année?!!

Mais restons optimiste; malgré la lenteur des réactions politiques, elles existent et peut être que dans 20 ans elles commencerons à avoir un impact. C'est pas vraiment pour notre génération mais plus pour la suivante.
Et au lieu de pourrir les grands méchants politiciens assoiffés de pouvoir et vraiment trop cons, on ferait mieux de continuer à trier ses poubelles.

Phil'Ô, le 11.03.09 19:41

Citation : "C'est l'histoire d'une grenouille que l'on plonge dans de l'eau fraiche et on monte progressivement la t° de l'eau jusqu'à ce qu'elle cuise .

Au début elle se dit, chouette l'eau du bain est bonne, puis elle a un peu chaud mais ça ne la dérange pas trop, ensuite la t° grimpe encore, la grenouille a alors très chaud, mais elle est épuisée par sa lutte contre la chaleur. A présent elle a trop chaud pour réagir, elle est trop fatiguée... Enfin elle cuit !)

Si on l'avait jetée directement dans de l'eau bouillante, elle aurait sauté hors de la casserole "

Je cite cette petite parabole pour illustrer que tout changement, à partir du moment où il se fait suffisamment lentement, ne marque pas assez les esprits et on s'y habitue. Même s'il conduit à notre perte...

R
Ricil, le 11.03.09 20:36

Il est de la responsabilité de tous d'agir !
Rappelez-vous çà : http://www.skitour.fr/forum/read_87705.html...

Invité, le 11.03.09 22:16

agir c'est remettre en cause toute la" société de consommation" qui est le moteur de notre modèle économique
initié par les pays riches et dont les pays en voie de développement essayent d'adhérer !
Il faudrait inventer une autre voie que celle-là .... pas facile sans contraintes fortes.
mais ne baissons pas les bras et les petits gestes de chacun mis bouts à bouts finiront par éveiller la conscience de plus en plus de monde et change les mentalités.... sur le long terme si le climat nous en laisse le temps.

P
peuf, le 11.03.09 22:35

Comme si le nombre de morts pouvait arrêter quelque chose...au paradis sur terre on y serait déjà (cf GB)
Le réchauffement de la planète est en route et il faudra du temps ,beaucoup de temps, pour que varie ce mouvement amorcé de longue date et que nous ne contrôlons plus.
quelle terre allons nous laisser à nos Enfants ? bon sujet d'anxiété pour ma part et je le partage volontier.
Est-ce que vivre l’instant « carpe diem » (mais non djack, pas « Scarpa diem ») dans les pentes gavées de neige est une réponse à cette situation inconnue qui menace la vie sur terre?
Est-ce que rester à la maison en est une autre ?et construire des centrales à l’EPR ?et demander aux pays en voie de développement de ne pas s’équiper en véhicules individuels?

M
migloo, le 11.03.09 23:51

Trop tard!

Même si on arrêtait dès aujourd'hui toute production de CO², la machine infernale est en route vers un nouvel équilibre insupportable (5, 10 ou 20° plus chaud qu'aujourd'hui dans quelques dizaines d'années).

Le dernier espoir qui reste serait d'apprendre à recapturer l'excédent de CO²: scientifiquement envisageable, politiquement improbable.

Invité, le 12.03.09 14:15

@Phil'Ô: Je n'adhère pas vraiment à ta parabole; comme tu le dis, "la t° de l'eau augmente progressivement", là on assiste à chaque fois à des phénomènes extrêmes et discontinus. C'est à très grande échelle que leur violence et leur fréquence augmente progressivement. Le cas de Katrina est incontestable; il a eu tout un battage médiatique et a engendré une réelle prise de conscience aux US. Si la mémoire collective est peut être trop courte en général sur ce type d'évênements, les évènement majeurs amènent peu à peu des prises de conscience du peuple. C'est à ce moment que les politiques doivent agir et développé cette conscience, ne pas l'endormir. Je crois que c'est ce que beaucoup de nos gouvernements font, même si cela se révèlera sûrement insuffisant car trop lent, mais surtout parce que les enjeux ne sont pas assez individuels:

Même si la montée des eaux annoncée va noyer et expatrier des millions de Bangladeshois, (ce qui créera des tensions et conflits insupportables pour les pays voisins avec guerres probables en perspective..) (et franchement, à côté de ça, les ours polair on s'en fout), comment le ménage français ou américain moyen avec deux voitures pourrait se convaincre en être responsable?? Et même avec cette responsabilité, combien seront capables de sacrifices??

Rationnellement, je n'ai pas trop d'espoir.. Je pense que d'autres enjeux, pas toujours compatibles avec l'écologie, seront toujours privilégiés par les politiques: maintenir un modèle économique afin d'éviter un chaos, modèle qui a pour but de fournir un travail et confort de vie à l'ensemble de sa population..modèle largement critiqué aujourd'hui, à tord ou à raison, mais qui va devoir s'adapter plus rapidement aux prochains 9MM d'individus!

Là que je parlerai plutôt de Foi, non rationnelle à l'heure actuelle car bcp trop abstraite: je ne vois que la Foi qui puisse nous pousser à continuer nos petits efforts "écologique" au quotidien et peut être à améliorer tous ce merdier. Après tout, les changements de mentalités, aussi minimes soient-ils, sont perceptibles. Alors pourquoi pas?

Invité, le 12.03.09 14:34

@migloo: pour l'exédent de CO², si pour toi c'est le seul moyen, lances toi dans la culture de coraux, tu trouveras peut être des subventions...!

Invité, le 12.03.09 16:21

Peut etre que l'activite de l'homme a une part de responsabilite dans le rechauffement de la planete. Aujourd'hui, rien ne le prouve.
N'est ce pas le matraquage permanent des medias et des bien-pensants qui nous influencent?
Je doute, donc je suis...
Groenland: pays vert...il y a quelques siecles, les vikings y cultivaient du ble.
La planete a deja eu des phases de rechauffement. L'activite de l'homme a t elle ete responsable a l'epoque?

Invité, le 12.03.09 16:42

salut legazier,
Le Groenland fut vert pendant qq millénaires, effectivement, Gobi et le Sahara aussi d'ailleurs, et y a pas si longtemps...
Faut toujours douter, mais pour que ça soit constructif faut aussi continuer à s'informer et par ses propres sources de préférences.
Mais je te conseille quand même le film sur le sujet d'un "bien-pensants": "Une vérité qui dérange" d'Al Gore, je doute que tu doutera encore. @+

Invité, le 12.03.09 18:52

Afin de se faire une petite idée des fluctuations climatiques des Alpes depuis la fin de la dernière glaciation, allez donc voir l'étude de Sylvain COUTTERAND ( glaciologue à l'Université de Savoie), visiblement depuis la fin du Würm, les glaciers ne sont jamais descendus aussi bas que pendant le Petit Age glaciaire (PAG).
Si le PAG a été (peut-être) une "anomalie froide" du quaternaire, et que le climat revient naturellement plus chaud, l' augmentation de la teneur en gaz à effet de serre
a vraiment de quoi faire flipper.
http://paysagesglaciaires.net , page -les glaciations quaternaires-, il y a un lien vers l' étude de S.Coutterand

Invité, le 12.03.09 19:02

>>>"Une vérité qui dérange" d'Al Gore
L'archétype du baratin/matraquage évoqué par Legazier.

Ca fait bien rire de voir citer un cyclone en 1970 et de ne pas remonter plus loin pour citer toutes les autres catastrophes. Elle faisait moins de mort mais pour la simple raison que la densité humaine était moindre.

Oui, le climat change. Mais, la planète a déjà eut des modifications climatiques plus ou moins rapides. Elle en aura encore. La preuve n'a pas été apporté que l'activité humaine est le principal moteur de l'évolution climatique actuel.

Ca signifie pas qu'il ne faut pas modifier nos comportements. Bien au contraire, mais le Peak Oil et la raréfaction programmé des matières premières sont des motivations nettement plus argumentés

Invité, le 12.03.09 20:32

Ce qui me derange, c'est LA verite.
C'est un vrai business.
C'est un debat de scientifiques. Meme les plus pointus n'ont pas en leur possession suffisamment de donnees "objectives" au regard du temps et de l'espace.
Mais qui prosperent sur ces idees? des gens interesses...

Quant au film d'Al Gore, le ministre britannique de l'enseignement a voulu a l'epoque qu'il soit projete dans les etablissements scolaires. Un enseignant (je crois) a saisi la "cour supreme" de GB contestant cette "verite", cour qui a releve 9 affirmations (verites?) non prouvees scientifiquement.

Attention, comme le dit tetof, ca ne signifie pas qu'il ne faut pas modifier nos comportements.

Invité, le 13.03.09 09:35

Salut tétof et legazier, comme ce post me tiens à cœur, et comme j'en ai le tps en ce moment, je vais en prendre pour répondre à qq critiques:
- "une vérité qui dérange", archétype du baratin/matraquage?? C'est le discours "popu" qui te gènes? le côté vulgarisation scientifique bateau? Personnellement, j'y vois surtout une bonne source d'information pour le grand public, simple et sans extrapolation scientifiques plus ou moins foireuses, genre: ralentissement du golf stream et on se gèlera les couilles en Angleterre!! Il se contente surtout d'exposer des faits: des taux de CO2 jamais atteints depuis des millions d'années et une accélération sensible de ces taux qui se recoupe parfaitement avec l'augmentation de T°.
- Quant à douter de l'influence principale qu'à l'homme sur ce taux de C02 (rejets industrielles, feux de forêts, transports, énergie...) et de méthane (agriculture intensive surtout), c'est de l'obscurantisme... cf AlainG plus haut: "Si le PAG a été (peut-être) une "anomalie froide" du quaternaire, et que le climat revient naturellement plus chaud, l'augmentation de la teneur en gaz à effet de serre
a vraiment de quoi faire flipper."

- pour 1970, c'est au hasard, si tu tapes "catastrophes naturelles" dans wiki tu remonteras plus loin..
Effectivement, le nbre de morts ne constitue en aucun cas une démonstration du réchauffement!! C'est évident!
300 000 ça fait qd mm bcp de monde. Évidemment je ne l'attribue pas au réchauffement, mais comme ces chiffres le montre: ces catastrophes augmentent de par leur intensité (pas en nbre de morts, on est d'accord) et leur fréquence , ce qui s'explique par un réchauffement climatique "accéléré", ou du moins trop rapide pour être essentiellement causé par les cycles solaires. (effectivement, un gros volcan ou une météorite auraient pu engendrer des changements aussi rapide)
- Concernant le Peak Oil, c'est clair que l'argument du prix à la pompe a touché et touche encore beaucoup plus de monde que celui des ours polairs. Y'a vraiment matière à faire accélérer les changements de mentalités et ça me réjoui, ça prouve que le problème est aussi individuel.
- Legazier, le film c'est "UNE vérité qui dérange" et non LA vérité, mais c'est assez stérile comme débat.
"C'est un vrai business": OUI et heureusement, sinon ça tombe au oubliette.
Les scientifiques sont en recherche perpétuelle, effectivement ils n'ont jamais toutes les clé en main, mais ils avancent!
"Des gens intéressés": Oui et heureusement! Ca fait vivre des milliers de chercheur ce thème, des milliers d'entreprises qui ont saisies le filon, ben tant mieux. Après, les théories du complots des puissants qui s'en mettent pleins les poches, c'est fatiguant et useless...
- Je serais très intéressés par les 9 vérités dont tu parles, je ne les ai pas trouvé.

Invité, le 13.03.09 11:50

>>>>>
Quant à douter de l'influence principale qu'à l'homme sur ce taux de C02 (rejets industrielles, feux de forêts, transports, énergie...) et de méthane (agriculture intensive surtout), c'est de l'obscurantisme... cf AlainG plus haut: "Si le PAG a été (peut-être) une "anomalie froide" du quaternaire, et que le climat revient naturellement plus chaud, l'augmentation de la teneur en gaz à effet de serre
a vraiment de quoi faire flipper."
>>>>>

Arrête d'utiliser des grands mots et des jolies phrases pour ne rien dire. Avant de parler d'obscurantisme, il faudrait déjà montrer que tes propos sont vrais/exactes.
Est ce qu'il a été prouvé que l'activité humaine est le principal moteur de l'évolution climatique actuel. La littérature scientifique sérieuse dans son ensemble n'est pas arrivée à cette conclusion. Pour l’instant, c’est un débat au sein de la communauté scientifique.

Ce qui n’est pas un débat est que les ressources pétrolières (et d’autres ressources) sont en quantités finis. Sans même parler de prix de l’essence, il suffit de regarder autour de soi pour se rendre compte que nos sociétés sont dépendent d’une très grande quantité de produits manufacturés provenant plus ou moins directement de la pétrochimie. La raréfaction du pétrole (et d’autres ressources) implique une modification majeure de nos sociétés.

>>>>
300 000 ça fait qd mm bcp de monde. Évidemment je ne l'attribue pas au réchauffement, mais comme ces chiffres le montre: ces catastrophes augmentent de par leur intensité (pas en nbre de morts, on est d'accord) et leur fréquence , ce qui s'explique par un réchauffement climatique "accéléré", ou du moins trop rapide pour être essentiellement causé par les cycles solaires.
>>>>
Tes chiffres n’ont strictement rien montré. Il ne faut pas confondre l’extraction choisie de quelques chiffres pour faire dire ce qu’on souhaite dire avec une analyse statistique sérieuse. Un scientifique sait bien que les statistiques sont très faciles à manipuler et que ça sert surtout d'arguments aux personnes qui manquent d'arguments. Dis moi ce que tu veux dire et je te trouverais les chiffres pouvant le dire : c’est la technique classique de nos politiques, journalistes etc…

Y
Yohann08, le 13.03.09 13:05

"Arrête d'utiliser des grands mots et des jolies phrases pour ne rien dire. Avant de parler d'obscurantisme, il faudrait déjà montrer que tes propos sont vrais/exactes."

Virulent envers les opposant aux JO 2018 sur C2C, Tetof tu l'es aussi sur ce forum...
Confronter des idées ne signifie pas s'affronter; ce n'est pas en te lisant que je changerai d'avis...

Pour revenir au débat, si le peu d'info accessible au grand public concernant notre influence sur le réchauffement est remise en question sous prétexte que l'on manque encore de preuves sur l'importance dans l'absolu de cette influence, on n'est pas près de faire changer les mentalités et comportements...

Invité, le 13.03.09 13:29

Virulent envers les opposant aux JO 2018 sur C2C, Tetof tu l'es aussi sur ce forum...
>>>
Non, je suis uniquement virulent contre des intervenant manifestement politique venant sur des sites montagnes pour faire du buzz politique sans s'afficher clairement.
L'entrisme et une technique parfaitement maitrisé par la LCR/MPA (et autres groupes similaires). Ca ne me dérange pas de parler politique mais que les choses soient clairs.

>>>
si le peu d'info accessible au grand public concernant notre influence sur le réchauffement est remise en question sous prétexte que l'on manque encore de preuves sur l'importance dans l'absolu de cette influence, on n'est pas près de faire changer les mentalités et comportements...
>>>
En résumé, faisons dire ce qu'on a envie de faire dire aux scientifiques et utilisons cela pour influencer le grand public.

Bravo, on arrive bien à LA vérité. Ok, mais il est plus simple d’aller à la messe le dimanche.

Il faut changer nos comportements car nous sommes en train d’épuiser des matières premières. Faire croire à un lien de causalité, qui n’a pas été établi entre activité humaine/évolution climatique, est une connerie car cela peut conduire à des mauvaises solutions pour un vrai problème.

Invité, le 13.03.09 13:40

@Gaspard: J'ai dû mal m'exprimer car je ne mets pas en doute la responsabilité humaine ( notre responsabilité commune) dans l' emission de gaz à effet de serre, ce que j' ai voulu dire, c'est que si le climat revient aux valeurs de t°communes de l' après Würm et que l'on additionne ça au réchauffement dû aux gaz à effet de serre, alors oui, à mon avis il y a de quoi flipper, surtout pour les peuples qui vivent au bord de la mer ( Bangladesh, etc, toutes les populatons côtières en fait).

J
joebar, le 13.03.09 14:04

@tetof:
S'il n'a pas été prouvé que l'activité humaine est le principal moteur de l'évolution climatique, le contraire ne l'a pas été non plus. Et les preuves s'accumulent pour dire que l'activité est UN moteur de l'évolution. Le débat porte plutot sur son importance, mais personne (meme les plus hmmm... controversés on va dire, genre Allègre) ne nie la hausse spectaculaires des teneurs en méthane et autres GES dans l'atmosphère, l'acidification des océans, la perte de biodiversité un peu partout, l'appauvrissement des sols, la dégradation de la qualité et la baisse de quantité des eaux de subsurface, etc etc etc.

A la rigueur, je veux bien jouer le jeu en disant "on s'en fout que le climat change!", bien que je ne le pense pas, si cela peut recentrer la problématique sur des enjeux tels que ceux que tu mentionnes: sortir des énergies fossiles. Comme c'est lié, en reglant un probleme, on s'attaque à l'autre en meme temps. Le probleme du changement climatique n'en est pas un, c'est juste la conséquence d'une somme d'autres problèmes créés par les activités humaines.

Y'a pas que les matières premières (ressources fossiles, minerai...) qui sont tendues, mais les sols, eaux, bouffe (biodiversité). Je te propose de lire (meme avec tes a priori, c'est pas grave) Sheldon Brown ou Jancovici.

Invité, le 13.03.09 14:16

@seb, je partage en grande partie ton point de vue.
Mais, c'est propos sont totalement différent d'une liste de catastrophe naturelle.

Etant de formation scientifique et bossant dans du développement, je n'ai guère d'apriori qui tiennent très longtemps. Mais, j'ai horreur du détournement des argumentations scientifiques à des fins politiques ou partisanes. La réalité scientifique n'est pas d'un coté ou de l'autre. C'est complexe, évolutif etc...

Invité, le 13.03.09 19:08

@tetof Visiblement tu t'enflammes facilement et pas vraiment pour qq chose de constructif, en fait tu m'as pas l'air très malin. (dsl de le prendre mal, mais il me semble clair que tu me prends pour un con)
1) je ne suis absolument pas politisé mais seulement contributeur sur skitour
2) je suis aussi de formation scientifique, ingénieur pour être précis
3) Visiblement tu bloques sur une liste de catastrophe naturelle, qui n'a nullement eu pour but de montré l'existence du réchauffement climatique, c'est toi qui l'a volontairement interprété comme ça, d'où ta connerie immense. Cette liste faisait suite aux messages précédents (elle leur est adressé) de mich'el, qui me semblait un peu choquant: "on s'en fou s'est trop abstrait", et celui de Phil qui semblait avoir oublié très vite les derniers phénomènes climatiques.
4) concernant le bon raisonnement scientifique, effectivement il faut le faire dans le bon sens: et Qu'est ce que font les climatologues??? ben ils récoltent des données et en tirent des conclusion, comme tout bon scientifique (intelligent). Ce sont eux qui ont montré que la T° montait drôlement, et comme par hasard, après étude le CO2 la suit!!

Invité, le 16.03.09 10:31

@gaspard,
Je ne te prends pas pour un con mais uniquement pour une personne mettant en avant une liste de catastrophe naturelle pour justifier ton opinion.
La politisation concernait un autre sujet sur un autre site où il était mafeste que les intentions réelles des post étaient différentes de celles affichés.

>>>
ben ils récoltent des données et en tirent des conclusion, comme tout bon scientifique (intelligent). Ce sont eux qui ont montré que la T° montait drôlement, et comme par hasard, après étude le CO2 la suit!!
>>>

Sauf que pour l'instant, ils n'ont pas réussi à tirer la conclusion que l'activité humaine était le moteur principal de l'évolution actuel du climat.

Actu ancienne, commentaires verrouillés