ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Les gypaètes peuvent enfin survivre sans l’aide de l’homme

Les gypaètes peuvent enfin survivre sans l’aide de l’homme - Nature et Ecologie


22 votes

Les gypaètes peuvent enfin survivre sans l’aide de l’homme

Proposé par MartinB le 27.02.09 à 15:32 :: www.letemps.ch :: 478 clics :: 7 commentaires :: Nature et Ecologie

Dans les Alpes, la population de gypaètes barbus, charognards éliminés puis réintroduits dès 1986, est désormais apte à se maintenir naturellement, selon des biologistes bernois »

Commentaires

Invité, le 27.02.09 22:34

J'aime les bonnes nouvelles dans ce monde de ...

Invité, le 28.02.09 08:57

Super ! c'est quand l'ouverture de la chasse déja?

Invité, le 28.02.09 19:36

Ouais, faut pas qu'il tourne trop au dessus de petit bornand parce que même s'il touche à un chamois mort pour faire son festin, il risque de prendre un coup de carabine, surtout si c'est à moins de 50m d'une école...

jean, le 28.02.09 19:46

Trop drôle Bigjim !!!
Les gypaètes ne mangent que des os, pour ton info.

Invité, le 28.02.09 21:24

Oui c'est bien ce que je dis: même si il va se nourrir sur une carcasse de chamois (mort donc) il risque d'irriter les intellectuels de la vallée d'entremont: en témoigne les superbes banderoles qu'ils ont tendues au bord de la route (non aux loups / des solutions vite) et qui ce matin m'ont foutu les nerfs pour la journée!!!

Invité, le 01.03.09 09:38

Bon, ça c'est une bonne nouvelle. Reste plus qu'à faire pareil pour les loups. Et si quelques carcasses de moutons trainent un peu trop, il y a les gypaètes pour nettoyer.

Invité, le 02.03.09 18:19

A la lecture de ces commentaires, je suis triste : dire qu'au XXI° siècle il existe encore des abrutis, descendants de ceux qui clouaient les chouettes et autres rapaces aux portes des granges. L'insuffisance de QI est héréditaire et la bêtise humaine est malheureusement transmissible!

Le gypaète a toute sa place dans la chaine alimentaire montagnarde et le spectacle de cet oiseau planant au-dessus des sommets est inoubliable (photos à disposition sur demande)

Actu ancienne, commentaires verrouillés