ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Divers > Chamrousse : mystérieuse disparition d'un étudiant

Chamrousse : mystérieuse disparition d'un étudiant - Divers


12 votes

Chamrousse : mystérieuse disparition d'un étudiant

Proposé par marika le 18.12.08 à 10:17 :: www.europe1.fr :: 699 clics :: 7 commentaires :: Divers

Les gendarmes du secours en montagne de l'Isère et les pisteurs de la station de Chamrousse recherchent depuis mardi un étudiant porté disparu, dont la voiture a été retrouvée à Chamrousse »

Commentaires

Invité, le 19.12.08 14:29

là je ne comprend pas bien.

Pourquoi n'est il pas fait appel au volontariat dans ce genre de situation ? Il n'y a pas besoin d'être guide ou secouriste pour patrouiller vers l'Arselle.

Pourquoi ne pas constituer des équipes de plusieurs montagnards et aider les quelques équipes là haut ? Il me semble que la probabilité de trouver quelqu'un augmente avec le nombre de personnes la cherchant, pour peu que cela soit un minimum structuré.

Les spéléo sont cappables de gérer eux mêmes les secours, et nous pas foutu d'aider à chercher un gars à un endroit qu'un grenoblois sur deux connais mieux que sa poche.

C'est franchement pas sérieux et en total désaccord avec la solidarité montagnarde.

Je constate là aussi (et c'est pas la première fois) que ce genre d'info ne provoque pas la même réaction que des accidents concernant des gens bien connus du monde la montagne.

Alors ? Qu'en pensez vous ?

Phil'Ô, le 19.12.08 16:06

Je connais bien le monde de la spéléo, et les secours sont bien assurés par les spéléos eux-même.

Cependant, c'est parceque les interventions sous terre nécessitent des compétences qu'eux-seuls maîtrisent (explosifs, manip de cordes et brancardage dans des étroitures, maitrise des dangers spécifiques crues, orientation, etc...).

Il faut savoir que le spéléo secours est très organisé, et de nombreux exercises sont menés au cours d'une année.

Lors d'un secours, les spéléos qui sont inscrits sur une liste (parce qu'ayant validé certains tests), sont réquisitionnés par le préfet. Il y a des chefs d'équipe, des téléphonistes, des artificiers, tout un tas de fonctions diverses et variées.

Donc, je doute qu'une mise en oeuvre rapide de ce type de secours organisés soit possible sur le genre de recherche.

Sans parler du problème de responsabilité en cas de blessure d'un secouriste "amateur".

En revanche, rien n'interdit à un groupe de copains de ratisser les environs au cas où... mais restera de l'ordre de l'initiative personnelle.

J
jano, le 19.12.08 18:43

il a ete retrouve a 18h mais il etait décedé.annonce france info.
condoleances a sa famille.jean.

J
jc69, le 19.12.08 19:00

Lien france 3 :
<http://filinfo.france3.fr/popup_afp.php?nameRegion=raa&id=081219170725.gx67u7m4>;
Condoléances à sa famille

Invité, le 22.12.08 12:03

@Phil'Ô : l'argument que tu avances et typiquement français. On veut faire croire aux gens qu'ils sont incapables. Et ça marche. Ajouter à cela le coup des assurances, et vous obtenez des empotés du c*l, flaimards, insolidaires, se cachant derrière leur bonne conscience en se répétant que des professionnels s'en occupe. A la bonne heure. Dans ce pays, on veut bien être solidaire, mais il faudrait que ça soit pris en charge par la sécu et qu'on puisse le faire sur notre temps de travail (pas déconner non plus, on va pas passer à côté d'un chamechaude pour aller chercher un gars).

Je connais bien le monde du secours spéléo, j'en fait partie. Te fatigue pas à me l'expliquer. Ce que je peux te dire, c'est que sur le terrain, liste ou pas liste, assurance ou pas assurance, on fait comme on peut avec ce que l'on a. Et on se réfugie pas derrière de faux prétextes à la con. On doit appeler ça le courage (ou un truc dans le genre).

Un Cafiste de savoie était tombé il y a quelques années : fab roulier. A cette époque, il avait été évoqué un "plan Fab" permettant d'engager des volontaires, plus ou moins répertoriés, lors de recherches où aucune compétence technique pointue n'était requise, et ce en accord avec l'organisme en charge du secours. Fab était un gars bien connu. Ce n'était pas le cas de Frank. Et dans le monde de la montagne, quand on est pas connu, on peut toujours crever.

Alors là voila, il est mort. A 20 mètres d'un chemin accessible en fauteuil roulant. Je suis un peu colère, et surtout triste pour la famille. Condolèances.

Invité, le 23.12.08 11:06

attention, ca sort peut etre du cadre de la montagne, on envisage peut etre un suicide...

Invité, le 28.02.10 09:10

"Un Cafiste de savoie était tombé" : c'est pas un pléonasme ça ?

Actu ancienne, commentaires verrouillés