ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Topo-guide > Bornes - Aravis > Le Chinaillon (les Bouts) > Pic de Jallouvre, Voie du Cuchat

Pic de Jallouvre, Voie du Cuchat (Bornes - Aravis)

Massif : Bornes - Aravis
Sommet : Pic de Jallouvre (2408 m)
Orientation : SE
Dénivelé : 1050 m.

Difficulté de montée : PD+
Difficulté ski : 4.2 E4
Pente : 40° sur 700m, passages à 45°

L'itinéraire du Cuchat a été ouvert par Daniel Chauchefoin le 7 janvier 1979.

La variante du couloir des Bouquetins a été ouverte le 17 février 2007 par Dominique Mesnage et Sylvain Meyet. Aux futurs répétiteurs de confirmer (ou pas !) la cotation.

Cette face est constituée de dalles rocheuses. Il est donc important de descendre tôt et de bénéficier de conditions froides ou de début de dégel. Toute la face est avalancheuse. Risque de plaques dans la partie supérieure.
Forte exposition (l'ensemble de la descente se déroule au-dessus d'une barre rocheuse haute de plus de 100 m).
Cet itinéraire n'aboutit pas au point culminant du Jallouvre 2408 m mais à son antécime SE (env. 2350 m). De là, l'accès au sommet peut se faire par une arête aérienne et alpine, mais vu l'orientation et les dangers objectifs, il sera peut-être plus sûr de se contenter de l'antécime ou même de la fin des pentes skiables si l'antécime est mal enneigée.

Départ : Le Chinaillon (les Bouts) (1400 m) - Depuis Annecy, Saint jean de Sixt, Le grand Bornand puis le Chinaillon et suivre la route du col de la Colombière jusqu'au terminus déneigé vers 1400 m.

Itinéraire : Montée :
Depuis le bout de la route dégagée, suivre la route du col de la Colombière. Dans le premier lacet après le pont 1511, monter droit au-dessus entre deux barres rocheuses. Traverser à gauche dès que possible. Monter en oblique vers la gauche, passer une petite barre (totalement recouverte par fort enneigement) puis au mieux un autre système de barre rocheuse. Continuer à monter vers l'Ouest jusqu'à atteindre le grand couloir bien visible du Chinaillon et de la route de la Colombière. Remonter ce couloir qui est le seul passage neigeux à travers les rochers médians en cas d'enneigement moyen. On débouche dans des pentes plus larges. Dans le haut tirer à droite pour atteindre un goulet étroit (quelques rochers apparents) permettant d'atteindre la dernière pente sommitale plus raide (45°) et le sommet. L'accès au point culminant du Jallouvre peut se faire par une fine arête très aérienne.

Descente par le même itinéraire

Il est important de bien observer la face depuis le bas et de prendre quelques bons repères à la montée car la descente se déroule au-dessus de hautes barres rocheuses.

Matériel : Crampons. Nous n’avions pris ni piolet ni corde, mais finalement nous pensons qu’il est préférable de se munir d’une pioche.


Variantes

1. Couloir des bouquetins (1050 m, ski 4.3, SE)

40° sur 700m, passages à 50°

Montée par l'itinéraire principal du Cuchat

Descente :
Descendre la grande pente (35°-40°) en tirant à gauche le long de l’épaule dans une succession de petits goulets. Laisser les traces de montée bien à droite. L’entonnoir du milieu de la descente est bien visible du haut (à droite sur la première photo). En réalité c’est un Y, mais sa branche de droite (vue du bas) est inskiable (rochers).
Le départ du goulet est plus raide (50° ?). Celui-ci se referme progressivement. Lors de notre sortie, nous avons été obligé de desescalader 1,5m de rochers faciles qui doivent être recouverts par fort enneigement. Sous ce goulet la pente se radoucit après une courte étroiture neigeuse. Descendre alors les pentes entre les affleurements rocheux jusqu’à retrouver les traces de montée.

Itinéraire (Photo Sylvain--)Itinéraire (Photo Sylvain--)