ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Ajouter une sortie

Topo-guide > Vanoise > Pralognan la Vanoise (Les Prioux) > Passage de Rosoire, versant W

Passage de Rosoire, versant W (Vanoise)

Massif : Vanoise
Sommet : Passage de Rosoire (3479 m)
Orientation : W
Dénivelé : 1730 m.

Difficulté de montée : PD-
Difficulté ski : 3.3 E1
Pente : passages à 40°

Départ : Pralognan la Vanoise (Les Prioux) (1710 m) - Albertville > Moutiers > Bozel > Pralognan la Vanoise (terminus hivernal)

Généralement, avant le 1er mai, le départ se fait de Pralognan, sinon on monte en voiture le plus haut possible sur la route des Prioux et on gagne ainsi jusqu'à 1 h 30.
Itinéraire : Montée: Prendre la route carrossable (accès voiture interdit) jusqu'au hameau de Montaimont. Un sentier part SE et remonte le vallon du Génépy (évident). Vers 2350m, remonter à droite de la moraine vers la crête de l'Argentine. On atteint un replat ; passer sous le col du Génépy par un mouvement tournant SE et se diriger vers le ressaut évident qui longe la crête de l'Argentine (200m à 40°) et qui conduit à un vaste plateau glaciaire. Laisser le col supérieur du Génépy sur la droite et gagner plein Est, le passage de Rosoire (80m à 40°).
Descente par le col supérieur du Génépy (qui ressemble plus à un gros bombement) : en laissant la crête de l'Argentine sur la droite, basculer plein Ouest (200m à 40°) puis descendre dans le vallon de la Rosoire (évident). Passer par le chalet de la Rosoire et rester bien rive droite du ruisseau (attention aux barres plus bas) pour récupérer le sentier qui mène aux chalets de Ritort.
Matériel : crampons
Remarques

Très beau tour, très skiant


Variantes

1. traversée W > E (1800 m, ski 3.2, T)

Du Refuge de Peclet-Polset partir en traversée en perdant le moins de dénivelée possible et repeauter sous la bosse 2507 au SO de la Pointe de l'Observatoire.
Traverser sous celle-ci vers le NE, puis remonter le vallon O, où un petit collu permet de traverser sous le col d'Aussois. Descendre le vallon jusqu'au ruisseau de Rosoire (attention de ne pas chercher à trop couper sous la Pointe de Rosoire, barres).
Remonter alors jusque sous le col du Genepy en restant bien en rive droite du vallon sous la crête de l'Argentine. Sous le col tirer à droite, et par une pente soutenue, rejoindre le Glacier de Rosoire. le passage est juste en face.
Descendre en face Est par un petit couloir (a pied) et prendre pied sur le glacier de la Mahure. Une traversée permet de rejoindre le col de Labby.
Descendre le glacier de Labby par une traversée sur la droite pour rejoindre le lac du Genepy, puis rejoindre le refuge de la Dent Parrachée en tirant globalement à gauche.

Voir aussi : http://www.skitour.fr/topos/topo.php?t=2150

Le passage de Rosoire versant W (3479 m)Le passage de Rosoire versant W (3479 m)
Bulletin d'estimation du risque d'avalanche VANOISE
Valable jusqu'au 03.02 en soirée
Rédigé le 02.02.23 à 16:00

Au-dessus de 2200 m : Risque limité. En-dessous : Risque faible.

Risque Accidentel : quelques plaques,rarement faciles à déclencher.

Risque Naturel : rares petites.

Résumé : Départs spontanés : rares petites. Déclenchements skieurs : quelques plaques,rarement faciles à déclencher.

Stabilité : Le manteau neigeux est globalement stabilisé avec la poursuite de la période sèche (uniformisation des grains mais transformation anguleuse dans les premières couches). Situations avalancheuses typiques : neige ventée Déclenchements provoqués : de rares plaques traînent encore par endroits à partir de 2200/2400 m, dont "une ou deux" récentes et peu épaisses au-dessus de 2700/3000 m après les coups de vent de Nord à Est lundi et jeudi (chasse-neige observée sur les plus hauts sommets). Le passage d'un ou plusieurs skieurs peut parfois suffire à provoquer leur rupture en expositions Ouest à Nord à Nord-est mais la présence de fréquentes croûtes dans les 50 premiers centimètres limitent les effets de surcharge. Départs spontanés : rares petites coulées en journée dans les pentes raides ensoleillées, surtout près des rochers.

Qualité : L'enneigement devient déficitaire avec les conditions anticycloniques qui se prolongent, bien que la neige soit encore présente à basse altitude avec le froid installé dans les vallées. La neige de surface est très hétérogène, soit travaillée par le vent (cartonnée voire bétonnée près des crêtes), soit en vieille poudreuse tandis que dans les versants ensoleillés, elle est croûtée le matin puis s'humidifie superficiellement au fil de la journée.

Source: MétéoFrance

Afficher le bulletin complet

Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER