ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Chartreuse > La Scia par le Col de la Saulce, congère de départ à St Philibert

La Scia par le Col de la Saulce, congère de départ à St Philibert

Massif : Chartreuse
Départ : Perquelin (970 m)

Topo associé : La Scia, par le col de la Saulce

Sommet associé : La Scia (1791 m)

Orientation : E

Dénivelé : 1155 m.
Ski : 2.1

Sortie du mercredi 09 décembre 2020

taramont, Marc Papet

Conditions nivologiques, accès & météo

météo d'un vrai décembre : ciel couvert, brouillard, froid, quelques flocons
Etat de la route : dégagée Altitude du parking : 960m

Altitude de chaussage (montée) : 960m
Altitude de déchaussage (descente) : 960m

Activité avalancheuse observée : RAS
Conditions excellentes. Sous-couche présente partout. Une
30aine de cms dès le départ, progressivement jusqu'à 50-55cm de neige froide, légère. Dans la pente E la sous-couche s'est déjà un peu tassée mais reste un régal à skier. Anciennes traces à peine encore visible.
Du col de la Saulce à St Philibert, une piste forestière assez large et suffisamment pentue permet du très bon ski également.

Skiabilité : 😄 Excellente

Compte rendu (par taramont)

St Philibert/Col de la Saulce (avec quelques errements)/Scia (A/R)
Bonne nouvelle : cette année, décembre est en hiver. Tout y est : le ciel bas, le brouillard immobile, les doigts gelés, la goutte au nez, chaque flocon à sa place, une petite couche de crème fraîche chaque nuit, des pénitents blancs en pleine dévotion et, de leurs blanches mains, les fées tiennent bien le logis des taillis.

Cherchant tardivement hier soir des renseignements récents sur la Scia, j'ai vu qu' un nommé jpc s'y était rendu dans la journée même, le gravissant en un temps record mais, pff !, par son côté civilisé. Mine de rien, il avait glissé dans son récit très factuel une petite mention sibylline laquelle, j'en suis certaine, était destinée à nous décourager « Croûte fine en Est » . Ha, ha, une croûte fine me décourager ! Moi qui n'en casse jamais ! Bon, Marc, c'est pas pareil.... Mais de croûte, nada, tout enseveli sous la nouvelle couche de velours.

Nous aurions pu intituler cette sortie « comment se fourvoyer même pas sciemment dans ses propres plates-bandes ». Le brouillard, la multiplicité des pistes de débardage, la hauteur de neige, les troncs plâtrés cachant tout signe kabbalistique : plein d'excuses bidons pour se fourvoyer. Or, point besoin de s'écarter de beaucoup pour rencontrer toutes les galères du monde quand il s'agit de revenir sur la piste. C'est comme dans la vie d'en-bas, tu t'écartes du droit chemin juste un peu, par distraction, curiosité, ou attiré par un chemin moins rude et tu te rends vite compte que le retour ne sera pas une sinécure....

Il en est résulté un chouia de D de plus (ça, ce n'est rien), mais aussi une explosion de l'horaire mal venue par ces temps qui nous font courir. Alors, au point où nous en étions, nous avons encore fait un arrêt au zoo de St Pierre d'Entremont où des créatures placides nous ont contemplés avec dédain.

Just a perfekt day.

Je pénètre
parmi les hêtres
je m'enchevêtre
m'empêtre
me dépêtre
jeu de lettres
jeu de l'être ?
Peut-être...

C'était bien ça, Marc ?

départ sur la RFdépart sur la RF
dans le droit chemindans le droit chemin
hêtraie clairseméehêtraie clairsemée
hiver !hiver !
hiver encore !hiver encore !
Marc se lance dans le brouillard du versant EMarc se lance dans le brouillard du versant E
retour sur la RFretour sur la RF
faune localefaune locale

Commentaires

J
jpc, le 09.12.20 21:38

Merci pour ce récit si précis malgré les tunnels de fourvoiries !
photo 4: j'aime bien cette goutte d'ocre dans un océan de blanc.
photo 8 : quand faune locale fâchée, faune locale toujours faire comme cela des yeux de biche…
Ah oui, la croûte fine en est, c'était la tarte de dimanche 😜

Invité, le 10.12.20 14:30

Tu es cruelle avec nous pauvres confinés ! Ça fait tres envie d'y être, avec ta prose en prime.

P
p1p1, le 10.12.20 19:46

Pfiouuu je vois que Madame Taramont n'a pas perdu sa fine plume 🙄 😉
Le confiné des plaines 🤨

Cette sortie