ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Vanoise > Brèche de la Pyramide, couloir S (branche orientale)

Brèche de la Pyramide, couloir S (branche orientale)

Massif : Vanoise
Départ : Aussois (1530 m)

Topo associé : Roche Chevrière, Couloir S

Sommet associé : Roche Chevrière (3281 m)

Orientation : S

Dénivelé : 1800 m.
Ski : 4.3

Sortie du samedi 22 février 2020

el-manu

Conditions nivologiques, accès & météo

beau, du vent en altitude
Etat de la route : ok Altitude du parking : Aussois front de neige (1530m)
neige difficile aujourd'hui
col de Labby > Glacier de la Mahure (N) : soufflée, couche sup portante, rarement pas portante, méfiance, **
passage de Rosoire > Glacier de la Mahure (E) : poudre épaisse, densifiée en surface (par le vent mais aspect non soufflée), peu skiante malgré le visuel... ** à ***
Col de Labby versant Sud : neige transfo en visant bien, pas si mal, ***
brèche de la Pyramide orientale : neige transfo sur fond ferme, très épaisse et qui coule, pas pire mais pas top non plus, ***
retour Aussois, alternance de soufflée et de transfo, ** à ***

Altitude de chaussage (montée) : Aussois front de neige (1530m)
Altitude de déchaussage (descente) : Aussois front de neige (1530m)

Activité avalancheuse observée : RAS

skiabilité correcte, parfois bonne, parfois médiocre

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Avec Bruno deubeulyou ;)
RM d'Aussois, col de Labby, passage de Rosoire (but ne passe pas ou 10m très scabreux), col de Labby, brèche de la Pyramide orientale, Aussois par les pistes
Premier jour de notre week-end Mauriennais et l'ami Bruno me vend un tour au pays des glaçons depuis Aussois. Ca va être difficile de trouver de l'inédit dans le secteur mais le bougre y arrive, je ne suis jamais passé par le passage de Rosoire! Disons le tout de suite ce ne sera pas pour aujourd'hui non plus...


Remontée par les RM pour gagner du temps et du D+, çà fait démarrer vers 2300m au niveau du refuge de la Fournache. Le rythme est plutôt lent pour nous ce matin, pêle-mêle semaine de travail très chargée, petites nuits, altitude, apéros... rien de plus normal en fait :) mais on est mieux là qu'au boulot !

Le col de Labby est atteint mais on ne voit pas bien le passage de Rosoire, alors on plonge sur le glacier de la Mahure pour s'ouvrir l'angle de vision, on le voit toujours pas bien... c'est une barre rocheuse à la place du passage. On distingue bien deux petites bandes de neige sur les bords qui pourraient permettre de passer alors on monte. Neige poudreuse mais dense en surface et çà botte, on rame. Le passage est foireux sur 10m, du sucre posé sur des dalles. On pourrait forcer le passage mais quid de derrière ? est-ce pire ? une réchapp serait alors très malcommode sans ficélou, alors on renonce. Ca craint un peu ce retrait glaciaire, au printemps avec une neige consistante çà passera encore - certainement difficilement - mais bientôt ce sera une relique... dommage car le niveau de la boucle est homogène, pas très relevé et la vue magnifique (on devait traverser le passage de Rosoire et remonter au col d'Aussois après être descendu sur le col du Génépy).

On se dit qu'on va se faire plaisir dans ce qu'on a remonté mais même pas, décidément avec la fatigue et/ou la mauvaise neige on ne sait plus qui est le maillon faible... :D

Remontée au col de Labby dans un vent rafaleux et retour au soleil et à la transfo du versant Sud. Pour pas rentrer brecouille comme on dit dans le Bouchonoy, je vends à Bruno le couloir parallèle à celui de Roche Chevrière - déjà parcouru il y a quelques années - repéré en montant, il est plein soleil et c'est a priori l'orientation à privilégier, banco!

Bon en fait il est en train de passer à l'ombre (et donc çà va resserrer) mais la branche de droite (en montant) est encore au soleil, certes un peu plus longue et beaucoup plus exposée. Bruno valide et on se fera une bonne session de transfo épaisse dans un couloir moins anodin qu'il n'y parait de loin : aaahh l'expo... çà change tout paraît-il... :D

Retour à Aussois par les belles pentes au dessus du refuge de la Dent Parrachée - tout beau avec les derniers aménagements que je n'avais pas encore vu depuis mon dernier passage - puis la traversée à flanc qui passe très bien presque sans pousser puis les pistes jusqu'en bas, un peu de monde mais au moins on soigne le D-. Manque juste un peu de temps pour boire une bonne mousse au soleil, mais on est attendu aux Karellis pour la suite du ouikend....


Commentaires

Cette sortie