ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Belledonne > Un vrai "Bens" que la brèche du Frêne !

Un vrai "Bens" que la brèche du Frêne ! ⭐

Massif : Belledonne
Départ : Saint Hugon (787 m)

Topo associé : Brêche du Frêne, Combe Nord-Est

Sommet associé : Brêche du Frêne (2700 m)

Orientation : NE

Dénivelé : 2000 m.
Ski : 2.3

Sortie du dimanche 17 février 2019

veloski, Saxifragette

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau temps, mais très peu de soleil sur l'itinéraire compte tenu de son orientation. Petite fraicheur. Un seul passage entre 2000 et 2200 m avec du vent (limite de l'ombre et du soleil).
Etat de la route : un passage particulièrement verglacé Altitude du parking : 780 m
Piste entre St Hugon et baraque de Cohardin : traces de raquettes au début de l'itinéraire. Neige variable le plus souvent dure en matinée et parfaitement revenue au retour. On trouve aussi des passages en poudre humidifiée et aussi de la soupe sur les portions planes. Une grosse partie de pousse bâtons du coté de la barraque de Cohardin et une autre vers le barrage st Brunod.
Plan des Férices - Baraque de Cohardin : passages un peu galère à la montée en forêt sous le chalet de Pré Nouveau, notamment à cause d'un grip précaire. C'est mieux au retour en passant en contrebas de Pré Nouveau. Toutefois, la neige est irrégulière. On trouve de la poudre, un peu de carton et parfois un peu de transfo.
Brèche du Frêne - Plan des Férices : Poudre tassée pas toujours très régulière qui alterne avec des passages durs ou en poudre frisette. C'est bien meilleur en partie basse.

Globalement, jamais mauvaise, la skiabilité est plus que correcte avec aussi de bon passages au dessus du Plan des Férices.

Altitude de chaussage (montée) : 780 m
Altitude de déchaussage (descente) : 770 m (moyennant 2 déchaussages pour la traversée de ruisseaux).

Activité avalancheuse observée :
aucun départ observé ce jour.
anciennes coulées en versant ouest issues de la Grande Moutonnière.
reste d'une ancienne plaque partie en versant nord-est du Grand Crozet et qui a balayé la combe de montée jusque vers 2200 m.

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par veloski)

voir trace GPS
Christian me propose de découvrir une sortie, loin des foules, en Belledonne, qu'il avait effectuée avec notre amie Françoise, en février 2015. Le «prix à payer» est juste l'absence de soleil, sur la presque totalité du parcours qui devrait atteindre les 22 kms ! Nous partons donc de la Chartreuse de Saint-Hugon, ensemble monastique fondé en 1183 ; après avoir été ferme, établissement thermal distillerie, relais de chasse et lieu festif, il abrite depuis les années 1980, l'institut Karma Ling, monastère bouddhiste. En 2000, l'ensemble du site fut nommé Domaine d'Avallon compte tenu de l’intérêt historique du lieu et des 55 hectares de forêt.

Deux chevreuils s'enfuient dans les sous-bois de la forêt domaniale de St-Hugon alors que notre long échauffement se poursuit, accompagné de gazouillis des mésanges et du gargouillis du torrent du Bens. Traces de raquettes, de ski et d'animaux marquent la route forestière, traversée des ruisseaux du Zéro, de St-Bruno et de la Perrière, aisément franchissables, grâce au bon enneigement. L'ambiance devient un peu moins austère, à partir du barrage de St-Bruno et surtout au-delà de la baraque de Cohardin, quelques cimes apparaissant au loin : Petit Charnier et Grande Cristallière d'un côté et de l'autre, Grand Miceau et longue crête de la Grande Moutonnière. Le chalet de Pré Nouveau dépassé, nous montons, au mieux entre anciennes traces durcies, couloirs d'avalanches, aulnes et apprécions, enfin, l'arrivée au soleil vers 1800 mètres d'altitude, et la découverte de nouveaux sommets que nous prendrons le temps de détailler, un peu plus haut, au niveau du refuge des Férices : Pointes de la Bourbière, Grand Crozet, Clocher et Pic du Frêne, Pointe de la Pierre, Grand Miceau, Grosse Tête et Tête de la Perrière...

Mais il reste encore à grimper, la brèche du Frêne n'étant pas encore en vue ! Le bisolet nous surprend alors que nous replongeons dans l'ombre et traçons les pentes des Férices et du Grand Croset. De l'échancrure du Col de la Pierre, surgissent Mont-Blanc et massif de la Lauzière alors que nous nous approchons peu à peu de l'objectif final. Une halte toutefois, pour embrasser le panorama plus à l'ouest, vers les sommets préalpins (La Savoyarde, Croix du Nivolet et Dent du Chat) et les monts du Jura. Nous effectuons les derniers mètres en crampons et apprécions le soleil de la brèche du Frêne et un nouveau décor ! Au-delà du vallon du Veyton parcouru, vendredi dernier, les cimes emblématiques de Vanoise et de Suisse (Grand Combin, Cervin) incitent à la contemplation...avant de songer à la descente.

Un trio de randonneurs parvient à l'échancrure sous le Petit Crozet alors que nous effectuons nos premiers virages sur une poudre plus ou moins tassée. Descente agréable et sans problème qui nous mène en contrebas du refuge des Férices puis au sentier d'été, au parcours plus fluide que l'itinéraire emprunté ce matin. Les portions planes de la route forestière requièrent un peu de pousse-bâtons mais rien de physique et hormis deux déchaussages pour franchir les ruisseaux, la descente se poursuit rapidement, dans une ambiance radoucie, avec l'impression d'avoir randonné au bout du monde !

merci à Florence pour son récit.

L'ambiance devient un peu moins austère, à partir du barrage de St-Bruno et surtout au-delà de la baraque de Cohardin.L'ambiance devient un peu moins austère, à partir du barrage de St-Bruno et surtout au-delà de la baraque de Cohardin.
Aux abords du chalet de Pré Nouveau. Aux abords du chalet de Pré Nouveau.
L'interminable vallon du Bens.L'interminable vallon du Bens.
Des traces au couloir de la Cristallière.Des traces au couloir de la Cristallière.
L'arrivée au soleil vers 1800 mètres d'altitude.L'arrivée au soleil vers 1800 mètres d'altitude.
Au Plan des Férices.Au Plan des Férices.
Du coté de la Grande Cristallière.Du coté de la Grande Cristallière.
Les Grands Moulins face sud-ouest depuis le Plan des Férices. Les Grands Moulins face sud-ouest depuis le Plan des Férices.
Sous le Grand Crozet.Sous le Grand Crozet.
Un trop court instant au soleil.Un trop court instant au soleil.
Contraste !Contraste !
Le Grand Miceau versant sud-ouest.Le Grand Miceau versant sud-ouest.
Le Grand Charnier un instant envisagé bénéficie du soleil.Le Grand Charnier un instant envisagé bénéficie du soleil.
De l'échancrure du Col de la Pierre, surgissent Mont-Blanc et massif de la Lauzière.De l'échancrure du Col de la Pierre, surgissent Mont-Blanc et massif de la Lauzière.
Le Grand Miceau versant sud.Le Grand Miceau versant sud.
La Brèche du Frêne, le final.La Brèche du Frêne, le final.
Le panorama versant Veyton.Le panorama versant Veyton.
Le Pic du Frêne tout proche.Le Pic du Frêne tout proche.
Les premiers virages.Les premiers virages.
Belle ambiance.Belle ambiance.
De bons passages.De bons passages.
Face à la vallée.Face à la vallée.
Sous les Férices.Sous les Férices.
Pour l'instant, deux déchaussages !Pour l'instant, deux déchaussages !

Commentaires

H
HDlameije, le 18.02.19 11:08

La forme est exceptionnelle 🙄 Sur mes terres natales. A l'époque, Saint Hugon et la forêt appartenaient à La Rochette Cenpa, morcelée et devenue Cascades.

F
franckyv38, le 18.02.19 12:10

RCO , Rochette Cenpa Ondulé exactement Patrice 😉

B
bibilacombe, le 18.02.19 18:43

Un petit bonjour d'un membre du trio qui a pris vos traces. On aurait su à qui nous avions affaire, on aurait demandé des autographes 😄
Découverte d'un très bel itinéraire... assez loin des randos classiques du massif pour conserver une ambiance bien sauvage en ce dimanche ensoleillé... Un final magnifique qui se mérite quand même, avec cette interminable route forestière!

S
Saxifragette, le 19.02.19 07:17

@Patrice et Franckyv : Merci pour ces précisions...industrielles ! 🙄
@bibilacombe : L'on se rencontrera peut-être lors d'une autre bambée...et nous apporterons le stylo !!! 😉

R
romu, le 19.02.19 09:41

Une chouette ballade qui nous met hors du temps et souvent tranquille 🙄

Cette sortie