ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Lauzière - Cheval Noir > Grand Pic de la Lauzière, par le Col des Aiguillons

Grand Pic de la Lauzière, par le Col des Aiguillons

Massif : Lauzière - Cheval Noir
Départ : Celliers (1370 m)

Topo associé : Grand Pic de la Lauzière, par le Col des Aiguillons

Sommet associé : Grand Pic de la Lauzière (2829 m)

Orientation : N

Dénivelé : 1411 m.
Ski : 2.3

Sortie du dimanche 12 mars 2017

jfs73

Conditions nivologiques, accès & météo

Ciel voilé et chaud 7° au départ à 8h30
Etat de la route : RAS Altitude du parking : 1379
Neige bonne à la montée et en descente jusqu'au premier quart de la combe de la valette après de plus en plus lourde jusqu'en bas

Altitude de chaussage (montée) : 1379
Altitude de déchaussage (descente) : 1379

Activité avalancheuse observée : Rien tous purgé ou presque

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu


Une première pour moi en ski de randonnée !
Voilà maintenant une bonne semaine que c'est prévu après une première sortie envisagé vendredi, elle fut reporté à dimanche, je suis les conseils de mon amis qui me fera l'initiation et nous voilà partis pour le Grand Pic de la Lauzière suite a la sortie publié le samedi et les bonnes conditions annoncées.
Une première pour moi donc, je loue donc le nécessaire ski Cham Alti 85 au top, fixation lowtech G3 ION 12, Garmont Shogun trop lourdes pour mon gabarit, peaux pack sécu...
Après une petite heure de route, nous voici donc arrivés au bout de la route du col de la Madeleine une place juste devant la neige parfaite départ et arrivé juste devant la voiture.
Préparation du sac, test ARVA, mise en place des peaux (pas évidente) et c'est partis ! Il fait chaud 7° affichés à la voiture et j'ai vite chaud très chaud... La montée de la route du col est parfaite pour prendre en main les skis et m'y habituer, les traces sont encore gelées et un bon mètre de neige sur la route la barrière qui ferme le col est à peine visible !
Arrivé vers 1 550m les choses sérieuses commencent, on remonte la combe des plans, on suit une trace assez raide en pas tournants pendant un moment puis viens la première conversion et ce n'est pas terrible, en théorie facile, mais une fois dans la pente ça l'est beaucoup moins, mais ce passe pas trop mal quand même. La remontée de la combe se poursuit, on compte une douzaine de skieurs devant nous, les chalets des plans sont à peine visibles...
J'ai du mal à suivre le rythme imposé par mon ami 1h pour 600d+ je commence à montrer des signes de fatigue, ballonnements, maux de tête, une bonne pause vers 2 100m avant de partir du côté du col de la Valette me recharge, rythme moins soutenue et ça va bien mieux, de toutes les personnes vu, nous sommes les seuls à prendre ces traces. Nous arrivons au col, les aiguilles de la Balme, grand et petit château aux alentours sont magnifiques, mais cette fois les conversion doivent être faite dans un peu plus de pente, je me retrouve coincé impossible de faire cette conversion, il m'a fallu bien 5 min avant d'y arriver ! Après analyse, je n'étais pas bien positionné, ce fut compliqué, mais j'y suis arrivé. Ensuite traversé en dévers, puis une descente en dévers pas évidente non plus, plusieurs coulés observés avant d'arrivée au pied du glacier de Cellier par le col des Aiguillons, la neige est meilleur qu'en bas mais pas folle non plus.
On attaque le glacier, je réduis encore un peu la cadence pour garder des forces pour la descente, les conversions ce passe de mieux en mieux plus d'espace, je pense, on croise 4 personnes qui descendent du glacier, la neige bonne jusqu'en haut.
Descente du glacier avant la pose repas a son pied, descente du premier quart du vallon de la Valette est excellant et devient de plus en plus lourde jusqu'en bas pour finir en vraie soupe. Le retour par la route du col est chaotique, des coulés de partout à passé comme on pouvait en ski sans remettre les peaux, poussé sur les bâtons, la chaleur... À partir du moment où l'on revient sur la route de la montée plus de coulés et retour à la voiture.
Très bonne journée de ski pour une découverte de la randonnée à ski, trop chaud, chaussures trop lourdes, mais quels paysages !!! À refaire... et peut-être pas avec autant de texte


Commentaires

Jeroen, le 13.03.17 06:18

Merci pour l'effort en tout cas, et bienvenue chez les pod'phoqueux. Le grand pic de la Lauziere pour commencer, c'est pas dégueu !

J
jfs73, le 13.03.17 09:05

Merci

Cette sortie