ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Mont Blanc > Mont Blanc du Tacul, Couloir Jager

Mont Blanc du Tacul, Couloir Jager ⭐⭐⭐

Massif : Mont Blanc
Départ : Chamonix (Aiguille du Midi) (3842 m)

Topo associé : Mont Blanc du Tacul, Couloir Jager

Sommet associé : Mont Blanc du Tacul (4248 m)

Orientation : E

Dénivelé : 800 m.
Ski : 5.4

Sortie du lundi 16 mai 2016

GuiGuiM

Conditions nivologiques, accès & météo

Beau
Etat de la route : ras Altitude du parking : aiguille du midi
Altitude de chaussage (montée) : 3842
Altitude de déchaussage (descente) :2000

Activité avalancheuse observée : RAS

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Aiguille du midi38428h4530Trafolée
Couloir Haut400012h20cmPoudre lourdeça colle
Couloir Bas380012h3010cmPoudre tasséeTrès dense

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Avec Dave

Boris n'étant pas de la partie, je me colle à la rédaction du CR.
Après un glacier rond samedi, Dave et moi décidons de remonter à l'aiguille et de faire une petite vallée blanche pour repérer la ligne du lendemain, le Jager. Tous les feux sont au vert, le couloir est en neige et le rétrécissement semble passer ski au pied. Nous nous donnons donc rendez vous le lendemain pour la première benne. Ambitieux, nous partons avec l'idée de monter par la voie normale du Tacul de redescendre par le Gerva et d'enchainer dans le Jager. La voie normale n'est pas tracée, la pente semble bien chargée et le vent souffle au sommet. Il nous en faut pas plus pour changer nos plans : on saute l'entrée et on passe directe au digestif, JagerMeister bien sûr. Nous passons sans encombre la rimaye par la droite. Le passage de l'étroiture ne semble pas poser de problème, on aurait pu laisser la corde à la maison. Nous nous relayons pour remonter le couloir en poudre très dense. Après 700m de couloir, nous stoppons notre progression, la sortie est bouchée par un petit ressaut mixte et une grosse corniche. Il se fait tard, il est temps de redescendre ce magnifique couloir. Les premiers virages demandent un peu courage, en effet, à cet endroit, la pente est présente et l'attraction terrestre se fait bien sentir. La neige un peu lourde dans les 100 premiers mètres laisse place à une poudre bien tassée et très stable; les virages sautés s'enchainent. Nous négocions l'étroiture du bas avec un peu de dérapage. Une fois la rimaye passé, la tension redescend et nous nous retournons pour admirer cette ligne majeur entrelacée de murailles de granite. C'est sûr, ce soir, on va se coucher avec des étoiles plein les yeux.

Repérage de la veilleRepérage de la veille
Remontée du couloirRemontée du couloir
C'est raide ? Non non.C'est raide ? Non non.
Dans la partie supèrieureDans la partie supèrieure
Dave se lacheDave se lache
Quelle ligne magiqueQuelle ligne magique
Entre ombre et lumièreEntre ombre et lumière
Passage de l'étroiturePassage de l'étroiture
La ligne du jour. Le brouillard arrive.La ligne du jour. Le brouillard arrive.

Commentaires

J
JeromeG, le 17.05.16 15:51

Ouuuuuuuuuuh! Ca c'est de MEGA conditions! Bravo les gars!! 😎 😎 😎

G
ghyslain, le 17.05.16 18:08

yesss Guillaume bien joué! 😉 à une prochaine!! Bon faut que tu changes un peu de massif aussi 🤣 🤣

G
GuiGuiM, le 17.05.16 18:36

Merci à tous les deux.
@ghyslain , c'est pas faux 😄 mais je suis feignant.

J
jeanluc, le 17.05.16 18:51

Ah oui, belles conditions !! 😉

Laurent Couturier, le 18.05.16 10:14

Superbe !! 😄

B
Boris Pivaudran, le 18.05.16 10:51

Waouh.. ça penche !!

Cette sortie