ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes > Cime Guilié, boucle par les Vallons des Erps et de Sangué

Cime Guilié, boucle par les Vallons des Erps et de Sangué

Massif : Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes
Départ : Le Boréon (parking de ski de fond) (1500 m)

Topo associé : Cime Guilié, boucle par les Vallons des Erps et de Sangué

Sommet associé : Cime Guilié (2999 m)

Orientation : SW

Dénivelé : 1100 m.
Ski : 2.3

Sortie du dimanche 08 mars 2015

stuglu

Conditions nivologiques, accès & météo

Beau, quelques voiles nuageux, fort vent de NNE, température agréable
Etat de la route : ras Altitude du parking : 1500


Altitude de chaussage (montée) : 1740
Altitude de déchaussage (descente) :1740

Activité avalancheuse observée : rien ce jour, mais quelques coulées sous le col de guilié et nombreuses plaques dans les vallons sous le vent.
En face, énorme plaque à l'agneliere face ouest

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Vallon des erps, stop à baissette
Refroidi par la croute de Casterino de la veille, j'opte néanmoins pour le guilié sans trop savoir à quoi m'attendre.

Le vallon des erps est un peu protégé du vent, mais je sens que plus haut ça souffle fort. Arrivé à baissette, pas envie de continuer plus loin, ça souffle fort, la neige est dure voir gelée, bref rien de très intéressant.

J'hésite à descendre par sangué mais les échos concernant le bas ne sont pas folichons. Trois gars venus du sommet descendront dedans.

Je descends donc par les erps.

Finalement le ski n'a pas été mauvais avec de bons passages par moments.

Le haut est soufflé, dur jusqu'a 2400, puis moquette jusqu'a 2000 environ, au dessous transfo de plus en plus lourde puis neige pourrie.

Très beau vallon au passage, même si ce n'etait pas le 18 mars, j'ai dit bonjour aux barbus et à Pablo neruda...

Un peu inespéré comme conditions, mais finalement pas mal du tout.

Les bourrins et amateurs de sangliers peuvent chausser après le gîte, mais le mieux est de chausser à la vacherie...

Hommage aux barbusHommage aux barbus
de futurs projetsde futurs projets
Belle plaque sur l'AgnelièreBelle plaque sur l'Agnelière

Commentaires

M
marcoA06, le 08.03.15 18:01

Salut, également dans le coin aujourd'hui : le sommet était finalement moins venté que la Baissette. La descente par Sangué (en bifurquant à 2250m vers le refuge pour éviter le ressaut final), loin d'être mémorable, s'est avérée pas désagréable, de même que le boarder cross final.

S
stuglu, le 08.03.15 19:36

On se suit apparemment 😄
En tout cas bien meilleur qu'a Casterino, j'y croyais vraiment pas
J'ai failli vous suivre et puis me suis dit laisse béton ;)

Cette sortie