ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ecrins > Le Chapeau Rouge, par le Saut du Laire

Le Chapeau Rouge, par le Saut du Laire

Massif : Ecrins
Départ : Prapic (1550 m)

Topo associé : Le Chapeau Rouge, par le Saut du Laire

Sommet associé : Le Chapeau Rouge (2683 m)

Orientation : S

Dénivelé : 1100 m.
Ski : 2.1

Sortie du jeudi 12 février 2015

DomDan34

Conditions nivologiques, accès & météo

grand beau
Etat de la route : passages enneigés Altitude du parking : 1550
Neige très travaillée par le vent, en toutes orientations

Altitude de chaussage (montée) : 1580
Altitude de déchaussage (descente) : 1580

Activité avalancheuse observée : rien de récent. Nombreuses grandes plaques parties sous le crête de la Dent versant NW, apparemment pas sous le Mourre Froid (elles attendent le premier skieur). Une plaque (ancienne) partie sous le Chapeau Rouge versant Sud (sous le vallon suspendu)

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
sommet2630S12h00Moquetteentre zones soufflées on arrive à trouver de la moquette pas trop lourde
au-dessus des cabanes2220SEIrrégulièreapparition de l'herbe (pas de cailloux), moquette, cartonnée ramollie
saut du Laïre1900NWIrrégulièreentre moquette et cartonnée

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

montée par le haut torrent de Jarroux jusqu'à la bosse (2630m) à l'Est du Chapeau rouge
Lever assez matinal pour rechercher de la neige de printemps au Chapeau rouge. Montée un peu fastidieuse jusqu'au Saut du Laïre, neige soufflée cartonnée gelée. Le sentier des cabanes de la Terce manque de neige, un peu mieux au-dessus des cabanes. Une plaque partie sous le vallon suspendu du Chapeau Rouge (vers 2450, sous le point 2650) plein sud, nous a fait reconsidérer notre objectif plutôt que de prendre la rampe habituelle (même pente, même orientation, même punition?): nous avons donc longé le chapeau par l'Est pour nous arrêter sur la belle bosse à 2630. Descente à midi après le pique-nique, bonnes conditions compte tenu des effets du vent: nous avons trouvé de la moquette plus ou moins épaisse, puis entre les plaques d'herbe les sculptures du vent étaient bien ramollies. Sous les cabanes nous avons pris rive gauche du torrent de Jarroux, pas excellent (trafolé et transfo lourde). Retour sur le chemin du Saut du Laïre pas si pire.
Paysage toujours aussi merveilleux, nous étions apparemment seuls au monde dans ce site exceptionnel


Commentaires

Cette sortie