ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Vercors > Avalanche aux crocs

Avalanche aux crocs ⭐⭐⭐

Massif : Vercors
Départ : Villard de Lans (Les Nobles) (1100 m)

Topo associé : Les Crocs, versant Ouest

Sommet associé : les Crocs (2005 m)

Orientation : W

Dénivelé : 900 m.
Ski : 4.1

Sortie du samedi 25 janvier 2014

dargaud

Conditions nivologiques, accès & météo

Beau, froid (-11 au parking). Vent en altitude.
Etat de la route : Sèche. Certains sont mm montés plus haut en 4x4 sur la pioste enneigée. Altitude du parking : 1100m
Altitude de chaussage (montée) : Parking
Pour le risque... cf ci-dessous

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Bas1100-1300W12h5cmPoudreUn poil de poudre sur les cailloux
Bois1300-1600NW13h40cmPoudrePoudre sur fond dur dans le bois
Haut1600-2000W14h60cmDureFond dur apparent et sastruggi

Skiabilité : 😟 Médiocre

Compte rendu


Bon, je mets tout ça pour information. Ceux qui veulent polémiquer chercherons un autre forum, hein ?

Bulletin de ce matin: risque 2/3 sur le Vercors. Il a neigé un peu jeudi et je sais qu'il n'y a pas beaucoup de sous-couche. Je sais aussi, pour y aller au moins une fois par an, que les Crocs sont rarement en condition: soit trop peu de neige, soit trop dur, soit avalancheux. Je m'attends à porter en bas, mais aujourd'hui c'était les 3.

Bref trop peu de neige en bas, mm si ça monte limite avec les peaux. Plus haut dans le bois bonne poudreuse sur fond dur. Au sortir du bois c'est croûté et tout de suite dur. Vers le sommet le fond dur est souvent apparent, je mets les couteaux à la fin de la longue traversée vers la droite, 100m sous le sommet, avant de repartir vers la gauche et de surmonter la falaise sommitale.

30m sous le sommet je monte sur le sommet d'un triangle de 'croûte'. Un 'wouf' et je vois une cassure 3m au dessus, qui ne fait pas plus de 2m vu l'étroitesse de la plaque sur le fond dur. Je me dis que vu les 10cm d’épaisseur je vais m’arrêter tout de suite, puis une seconde plus tard je me dis que je vais pas radiner pour 100€ et je tire la poignée (airbag Mammut) qui se gonfle très vite et me redresse face à la pente. J'ai déjà perdu les skis mais tiendrais les batons jusqu'au bout.

Je sens le fond dur et essaye de talonner à de multiples reprises pour ralentir. Je saute la falaise sommitale. Ouch. Un nuage se forme et je ne vois plus grand chose mais je sens qd mm la neige me dépasser. J'essaye plusieurs fois de me retourner en appuyant fortement sur les bâtons mais j'ai l'impression que l'airbag gêne.

Je saute qq autres ressauts (il y avait pas mal de rochers apparents à la monté) et je commence à me dire que ça va bien finir par s'arrêter, relax. Bon, au souvenir de la falaise du bas qui fait 20m par endroits, je mets un GROS coup de cul, me retourne bien debout et freine avec mains et pieds. Je m'arrête au bout d'une dizaine de m, soit environ 200m de fait dans l'avalanche qui s'est fortement élargie sous la falaise sommitale, emportant la pente pourtant bien 'dure' que j'avais remonté.

Je la vois qui continue tout en bas, jusqu'aux arbres. J'ai perdu les skis mais c'est tout, je mets les crampons, souffle un coup. Douleur à la cheville gauche, celle sur laquelle j'ai pivoté. Et aussi au cul et les muscles des poignets sont durs d'avoir tenu 'fortement' les bâtons qui sont un peu tordus (pourtant modèle costaud). Mais bon, pas de quoi appeler l'hélico (qui, j'apprendrais plus tard, à tourné plusieurs fois sur le Vercors aujourd'hui)..

Je descends dans le parcours de la coulée et je retrouve un ski et une peau en bas. La coulée fait 550m de D-, et plus de 50m au plus large. Je clopine jusqu’à la voiture sous le regard curieux des raquetteurs: en effet je n'ai pas trouvé comment dégonfler l'airbag, même en dévissant la cartouche.

Au final:
- l'airbag m'a permis de rester bien droit (tête protégée) et de contrôler un peu la descente.
- Les crampons dans le bas du sac m'ont tallé le bas du dos. Un truc plus mou serait mieux.
- ça a cassé peu sous le sommet, là ou la pente augmente un peu et où l'orientation passait un peu plus SW, même si la chaleur n'est pas en cause, plutôt le sens du vent lors de la formation.
- l'airbag gêne pour se retourner
- il est facile d'arrêter de lutter, et pourtant dans ce cas c'est bien ce qui m'a permis de m'arrêter.
- entorse à la cheville et dur dur de s’asseoir.
- c'est rien à côté de ce que ma femme va me faire demain quand elle rentre de vacance... Aïe...

Mon parcours en rouge : Le violet ne passe pas en ski à la monté (trop raide) et le vrai sommet est en fait à droite.Mon parcours en rouge : Le violet ne passe pas en ski à la monté (trop raide) et le vrai sommet est en fait à droite.
Vue depuis point d'arrêt : J'ai sauté la falaise  sommitale juste dans le canalVue depuis point d'arrêt : J'ai sauté la falaise sommitale juste dans le canal
Couches : 2 couches sont clairement visibles. Pourtant il n'a neigé que qq heures.Couches : 2 couches sont clairement visibles. Pourtant il n'a neigé que qq heures.
Vue vers le bas : La coulée s'est arrêtée peu après les arbres, tout en bas.Vue vers le bas : La coulée s'est arrêtée peu après les arbres, tout en bas.
La falaise du bas : Vue depuis la fin de l'avalanche. Il valait mieux éviter de sauter cette barre...La falaise du bas : Vue depuis la fin de l'avalanche. Il valait mieux éviter de sauter cette barre...
Vue d'ensemble : On distingue la cassure de départ, ou juste en dessous car je l'ai vu beaucoup plus étroite dans le feu de l'action.Vue d'ensemble : On distingue la cassure de départ, ou juste en dessous car je l'ai vu beaucoup plus étroite dans le feu de l'action.

Commentaires

A
alpaga, le 25.01.14 22:13

Merci pour ton CR et le retour d'expérience de l'air Bag.
bon rétablissement!
;)

Jeroen, le 25.01.14 22:14

Merci oour le compte rendu détaillé. Heureux que tu ais pu limiter les dégâts.

O
olivier04, le 25.01.14 22:18

Super d'avoir détaillé cette expérience. C'est clair que ça nous sert à tous. Alors merci et bon rétablissement 🙄

B
Bubu, le 25.01.14 22:26

Merci pour le CR !
Je n'ai jamais mis les pieds sur ce sommet, mais j'ai vu qu'il offre une belle pente W (mais capricieuse).
Est ce que ton itinéraire est classique ? (ce que je comprends en lisant "la longue traversée vers la droite, 100m sous le sommet", ce qui sous-entend que tout le monde sait de laquelle on parle).
Car il ne correspond à aucun des itinéraires tracés sur la photo du topo (qui passent tous sous la barre et non pas au-dessus).

Invité, le 25.01.14 22:29

Merci!
(Et c'est meme pas 100 euro le changement de bouteille est gratuit normalement (hors frais de port) chez Mammut.)

X
xdo, le 25.01.14 22:33

Le CR est clair.
C'était chaud ! content que tu sois à la maison !

D
dargaud, le 25.01.14 22:36

Bubu, je me suis permis d'éditer la photo du topo en rouge. En effet les 2 parcours indiqués n'arrivent pas au vrai sommet.

genepy04, le 25.01.14 22:47

🤢 bon courage avec ta femme, alors
😯

Y
Yann, le 25.01.14 22:52

Clair que les Crocs c'est toujours un peu merdique 🤢
Bon rétablissement 😉

Invité, le 25.01.14 23:07

Bon courage pour le ratichon à venir!

Toz, le 25.01.14 23:13

merci pour le partage d'experience
heureux que ça se termine bien 😯
ça merite que ça paraisse dans les sorties de la semaine pour que ça touche le plus grand nombre.
Bien avant les "hold-ups" de poudre

L
le ded, le 26.01.14 00:15

Bien content de l'issue heureuse, Dargaud. 🙄 😉

D
dargaud, le 26.01.14 00:31

Leded, de toute façon j'avais cassé 2 roues de vtt, alors c'était déjà râpé pour descendre cette semaine, cheville ou pas...

V
vinro, le 26.01.14 08:45

Je suis trop content que t'ai rien ... et la prochaine fois : pas de tergiversation sur l'airbag (on tire !)
Un point m'intrigue et m'intéresse : pourquoi t'as gardé tes bâtons (tu as pas les dragonnes ?) ? à priori ils me semblent gênants pour se retourner , non ?

C'est vraiment intéressant de lire ce genre d'incident (pas un petit quand même celui là) , et ça serait bien de le mettre sur http://www.data-avalanche.org/
A +

D
dargaud, le 26.01.14 08:57

Salut V,
en y repensant cette nuit (j'ai eu le temps!), je me rends compte que le risque était plus lié à la chute en pente trop raide pour s'arrêter facilement que au risque d'enfouissement en avalanche. En effet il y avait peu de neige, du moins avant d'arriver à l'altitude ou se trouvait la poudreuse, plus bas.

Je me souviens penser utiliser un bâton à 2 mains à l'envers planté dans la neige comme piolet. Non ne n'avais pas les dragonnes, je les ai tenus tellement fermement que ce matin j'ai est des courbatures aux avants bras comme après un big wall. En tout cas j'étais content de les avoir pour redescendre les 700m avec mon entorse.

jean, le 26.01.14 09:28

Bon rétablissement et surtout bien content que tu t'en sortes ainsi. Vive l'airbag !
Concernent la photo, c'est moi qui l'ai mise sur le topo (il n'y en avait pas ), elle a été prise le jour de la sortie, et j'étais bien monté par l'itinéraire en violet. Ok, je n'étais peut-être pas au "vrai" sommet, mais j'étais monté en tirant bien à gauche, puis retour à droite sous le col de l'Arc.

ph7474, le 26.01.14 09:41

Merci et bon rétablissement 🤭

axar, le 26.01.14 09:55

Putain... 🤢
Merci pour le récit et bon rétablissement!

Invité, le 26.01.14 10:30

"...je me rends compte que le risque était plus lié à la chute en pente trop raide pour s'arrêter facilement que au risque d'enfouissement en avalanche."

Mais alors, est-ce que le rôle de l'airbag n'est pas finalement surestimé ? Est-ce qu'il ne t'a pas au contraire plutôt gêner pour freiner ?

R
Radoux, le 26.01.14 10:50

Super intéressant.Merci.Bon rétablissement!

D
dargaud, le 26.01.14 12:20

Enrico, je serais effectivement curieux d'en savoir plus là dessus. Quand est-il de l'usage de l'airbag lors de chutes en pente raide, hors contexte d'avalanche ? Bonne ou mauvaise idée ? C'est plutôt un bon point si on reste les pieds devant et ça protège la tête, permettant d'éviter un Schumi. Par contre si ça empêche de manœuvrer pour faire un self-arrest... Y-a-t-il des cas de déclenchements dans ces circonstances ?

Invité, le 26.01.14 12:54

content que tu n'es rien.
Rentre la dans data avalanche ca permet d'une part d'avoir l'explication du spécialiste puis surtout de renseigner sa base de donnée ce qui permet d'avoir une carte avec toutes les avalanches qui se sont produites.C'est un super outils parmi d'autre pour savoir si un coin est plutot avalancheux ou non.

E
eterlou73, le 26.01.14 14:38

merci pour le partage, heureux que ça se termine bien, bon rétablissement.

D
denis, le 26.01.14 14:41

je suis content que tout se termine bien. Ce début de saison est compliqué du point de vue nivologique. Tu dis que tu as perdu les skis tout de suite ? Avais-tu des lanières ? Est-ce que tu penses que c'est bien de les avoir perdu (risque de blessure). Que veux-tu dire par AIrbag m'a permis de rester droit ?

A
agent_double, le 26.01.14 17:27

Merci pour ton récit ! Et heureusement que ça c'est bien terminé. Et je salue enfin ton courage pour être redescendu par tes propres moyens. Certains pour pas grand chose aurait appelé les secours...

Cependant, ton récit illustre bien que l'avalanche, c'est pas qu'un risque d'enfouissement, mais c'est d'abord un risque de dévissage, de heurt avec des rochers ou des arbres, de saut de barres...

Bref, cela doit faire sérieusement réfléchir quand à l'airbag. On en revient toujours au même point :
Trop de sécurité passive, ne fait-elle pas oublier la sécurité active ? A savoir d'abord penser à l'expo d'une course, notamment en cas de coulée, même de faible ampleur.

++

D
dargaud, le 26.01.14 17:52

Denis, non pas de lanière. J'ai (j'avais!) des Diamir pas très serrées car je les avait prètés il y a peu. Si j'avais eu des lanières ça aurai été le désastre vu les ressauts que j'ai sauté. J'irai au printemps essayer de retrouver le 2ème ski !
Pour ce qui est de l'hélico, j'ai des potes qui sont morts dans 2 accidents d'hélico différents, alors tant que je peux ramper je suis aussi bien par terre. Et puis d'avoir vu ceux qui appellent l'hélico du refuge car ils ont des ampoules aux pieds (véridique!)...

A
agent_double, le 26.01.14 18:02

c'est sur qu'il y a de l'abus, sans vouloir relancer le débat... 🤢

H
henyan, le 26.01.14 19:44

Salut Dargaud,

Tu as testé un nouveau sport extrême, l'abs ride jump au dessus des falaises !; 8O 😉 ;
Trés souvent on reste bloqué par les ski dans la coulée et si en plus il y a un saut de barre le risque d'ensevelissement est encore plus important et heuresement dans ton cas il y avait peu de neige. Ton abs, un peu de chance et ton sang froid ont trés sûrement contribués à réduire ces éléments traumatiques; on est toute la communauté skitour bien contents que tu en sortes indemne.

T
Tiou, le 26.01.14 20:40

Merci pour ton retour. Même rq que la plupart des contributeurs précédents : c'est très pédagogique ces partages d'expériences, en tout cas personnellement ça m'apporte beaucoup dans le positionnement de mon curseur de risque :-). Le deuxième cette année sans commentaire moralisateur stérile c'est formidable !!! 😜 Bon rétablissement et pourquoi pas une issue passionnelle positive avec ta compagne : loin de moi l'idée de préconiser ce genre de traitement mais les grandes frayeurs peuvent avoir des effets positifs surprenants.

Phil'Ô, le 26.01.14 20:56

Remet toi vite Dargaud... Bien content que les dégâts soient limités ! 😯

Une entorse, c'est 15 jours max de douleur et (par contre) pas mal de rééducation pour la re"muscler". Bon courage.

Quand à la réaction de ta femme, tu seras certainement surpris quand elle réalisera... 😉

Y
Yoann-51, le 26.01.14 21:11

ce qui serait intéressant c'est aussi d'avoir ton analyse sur les raisons qui t'on fait aller là bas ? pourquoi cette pente t'avait semblée saine, et pourquoi elle ne l'été pas ? et éventuellement nous expliquer les erreurs que tu penses avoir commises .

Invité, le 26.01.14 22:32

Sorti hier au Cornafion en raquettes + alpi, pas mal brassé dans la profonde mais vu aucune plaque partir. Ton expérience fait prendre du recul... Merci.

A
agent_double, le 26.01.14 23:13

Rien vu non plus coté Pas de la Ville Pierre Blanche. Il y avait des zones dégarnies au sommet, mais finalement peu d'accumulations. Et au pied de la barrière est, la neige était resté bien froide et sans cohésion bien à l'abri du vent. très peu de sous-couche en plus, ce qui a pu éviter de former des plans de glissement.

Au nord de la crête des crocs, cela forme une espèce d'entonnoir (donnant sur le col de l'arc). Sous l'influence du vent du Nord, la neige a pu être transportée et plaquée de l'autre coté de la croupe nord-ouest, à l'abri, sous le vent.
Je ne vois que ça. Ce qui aurait pu alerter, c'est justement le fait qu'il y ait de la neige sur le haut de la pente, malgré le fort vent qu'il y a eu.
En général, ces sommets, c'est aussi le cas pour les Rochers de l'Ours sont clairement déplumé vitrifié. De mémoire je ne les ai jamais vu en neige fraiche. Ca tombe rarement sans vent en fait;

K
Kub, le 27.01.14 11:39

Sois rassure, l’échange standard cartouche vide/cartouche pleine ne coute que 30 euros chez ABS, voire 0 si déclenche dans une avalanche et que tu fais un compte-rendu des faits (a confirmer).

D
dargaud, le 27.01.14 14:57

Phil'Ô, c'est raté (pour l'instant)...
Yoann-51, pour ce qui est du choix, je me suis levé tard (mal dormi) donc je voulais faire qq chose de local et différent des classiques St Michel / Cornafion / Ours déjà faits plusieurs fois cette année. Les Crocs étant rarement en condition, je pense qu'avec la récente chute de neige il doit y en avoir suffisamment dans la pente mais pas trop pour que ce soit instable, ce qui était effectivement correct jusqu'à la sortie du bois. J'ai été déçu/surpris par le fait que la neige était dure dès la sortie du bois, en fait une croûte dure de plaque, devenant plus fragile tout en haut, bien que l'ensemble soit parti par inertie lors de la rupture. Je n'avais pas remarqué beaucoup de vent lors de la chute de neige jeudi, donc pourquoi autant de plaque ? Voilà, voilà...

Invité, le 27.01.14 15:50

Merci pour ce CR très intéressant, je pense aussi qu'il faut en faire profiter le max de monde ; très heureux pour toi t'as eu chaud quand même ! En ce qui concerne l'airbag pas trop bon sur grande pente car prise de vitesse ++ et autre danger : risque d'être bloqué par les ailes entre 2 arbres ou rochers et écrasé par la neige qui s'accumule, bon c'est comme la ceinture de sécurité au final çà sauve plus de vie que le contraire (je rapporte ce que j'ai entendu récemment à une conférence sur les avalanches) ! Dernière remarque c'est vraiment bon qu'il n'y ait pas eu de Mr Je Sais Tout ou de Moralisateur sur ce post !
Merci encore de ton honnêteté.

Y
Yoann-51, le 27.01.14 19:35

Merci Dargaud, et rassure toi, mon but n'est pas d'émettre une critique, mais de tenter de comprendre pour éviter la même mésaventure... même si les conditions sont toujours très différentes...

P
Pierrepringy, le 27.01.14 20:35

merci pour ton retour d'experience ... tu t'en ai bien sorti !!! Mets ton casque pour le retour de ta femme et prends ton piolet si elle devient violente !!!

Invité, le 27.01.14 21:51

Bon réta et merci pour ton retour d'expérience ... mais l'ABS n'a peut être pas amélioré l'arrêt et ce cas est déjà arrivé, celui sans qui s'arrête, celui avec qui saute la barre en dessous avec des petites ailes rouges 😠 l'ABS n'est pas miraculeux malgré les messages pseudo publicitaires diffusés sur les forums.

Invité, le 28.01.14 19:25

Merci Dargaud pour ce récit très intéressant. Elle était pas si petite que cela "ta" plaque ! Il m'est arrivé une mésaventure similaire il y a quelques années, avec quelques sauts de barres rocheuses pendant lesquels j'ai eu le temps d'analyser la situation et d'envisager la suite comme tu le décris si bien. J' ai eu trop honte de m'être laisser piéger "bêtement" pour le raconter. Alors bravo pour ta franchise et bon rétablissement.

D
dargaud, le 15.02.14 17:11

Post scriptum: je viens de retourner skier pour la première fois depuis l'accident. Le plus dur à été de réussir à rentrer la cheville encore enflée dans la chaussure. Mais pas de problème sur 400m de piste bleue, montée descente tranquille. Histoire aussi de tester les nouveaux ski qui remplacent celui encore sous la neige...
Merci à tous pour le soutient psychologique, et à tous ceux qui m'ont dit 'ha mais c'était toi sur skitour !?!'

Cette sortie