ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes > Raid 4J Gialorgue Estenc Bayasse

Raid 4J Gialorgue Estenc Bayasse ⭐

Massif : Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes
Départ : Estenc (Lacet après le Refuge de la Cantonnière) (1850 m)

Topo associé : Le Trou de l'Aigle, Epaule NE (2932m), par la combe SE

Sommet associé : le Trou de l'Aigle (2961 m)

Orientation : SE

Dénivelé : 4300 m.
Ski : 3.1

Sortie du dimanche 06 janvier 2013

KiDiDe

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau Absence de vent
Etat de la route : Dégagée Altitude du parking : 1500m
Neige de bien meilleur qualité sur Estenc et Bayasse que coté Mercantour

Altitude de chaussage (montée) : 1500m
Altitude de déchaussage (descente) :1500m

Activité avalancheuse observée : Coulée de neige lourde versants sud

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Avec Guillaume,Pascal
voir le compte rendu
Petite ballade entre amis sous un climat printanier.

J1: St dalmas-->refuge de gialorgue
Départ à 14H,une petite bise nous accompagne, sans doute la montagne nous souhaitant une bonne année. Nous sommes deux et sommes suivi par quatre sympathiques personnes. La montée se fait avec un soleil couchant nous régalant les yeux par ses somptueuses couleurs. Une montée trop à gauche nous fera attaquer la montée vers le Pierre Chatel avant de redescendre sur le lac puis montée au refuge.
Nous attendons nos poursuivant mais ceux-ci tardent à venir...
18H, toujours rien...
19H, on attend toujours...
20H, nous arrêtons nos rondes à l’extérieur du refuge. Ils sont sans doute retournés à St dalmas. Bien leur en à pris. Ça fait déjà 3H qu'il fait nuit.
21H30, Nous sortons faire quelques photos et assouvir nos envies avant le petit dodo , et là, ...
oh, surprises,....
quatre petites loupiotes s'agitent au loin au dessus du refuge. Un refuge bien chauffé les attends. Ils pourront eux aussi dormir bien au chaud cette nuit.

J2: Nous redescendons légèrement pour monter au trou de l'âne. Nous devons retrouver le Pascal parti le matin. La montée jusqu'au trou de l'âne est lente dans une neige pas très sympathique. Nous choisissons ensuite la montée au soleil du couloir vers "Le sanguignereitte". Une météo de fou, nous nous croyons au mois de juin. Il fait tellement bon que l'on passera presque 2H à farnienter au soleil tout en observant Pascal dans la montée. Ah là là, les amis qui ne sont pas à l'heure, que c'est pénible. Je me demande bien pourquoi je le considère encore comme un ami. Il doit certainement avoir d'autres qualité que la ponctualité. Nous descendons le vallon depuis le col dans une neige incroyable une fois les premiers hectomètres passés. Nouvelle petite pause aux cabanes pastorales de sanguinière pour profiter des derniers rayons de soleil. Que c'est bon...
Le repas au gite de la cantonnière sera royal. L'accueil exceptionnel et la nuit bien plus chaude. Si je ne ronflais pas comme un goret, peut-être que mes compagnons auraient pu dormir aussi bien que moi. Dans ces moments là, au réveil, il faut éviter de paraitre trop en forme au risque de se faire bannir à jamais par ses camarades. Il faut plutôt faire croire qu'on est au bout du rouleau, que la nuit n'a pas été bonne, que ça va être une dure journée, qu'on n'a pas le mental. Et là, alors, dupé, ils viennent en vrai amis, prendre des nouvelles, se renseigner sur ton état...Les cons...

J3 : Direction Bayasse par le trou de l'aigle, le pas de la grande barre et le col des Esbeliousses.
La montée au col de la cayolle et de la petite cayolle est nickel. Nous optons pour la montée directe sur la droite vers le point 2857m. Nous déposons Guillaume qui choisit de monter en crampons et qui finira par remettre les skis. La neige est déjà transfo. Pascal en profitera pour casser un couteau. Nous avons pu voir dans ses yeux un immense bonheur. Il a maintenant une très bonne justification pour changer ses skis. Il paraît que ça passera auprès de sa femme. J'aimerais bien avoir la même. Nous descendons un couloir un peu trop à droite que celui prévu. Mis à part une petite étroiture, celui-ci se descend bien. la montée au pas de la grande barre est rapide. La charcuterie et le fromage sont bien bon. La descente sous la grande barre sera fabuleuse dans une neige encore légère. Nous montons rapidement au col des Esbelliouses et amorçons la descente. La neige est sans sous couche de 2000m à 1800m. Pascal arrivera même à casser un bâton en le coinçant entre deux arbres. Il pourra peut-être négocier aussi une nouvelle paire de pompes, ou un nouveau GPS...
Bref, l'accueil à la chambre d'hôte de Cédric et Stéphanie à Bayasse est là aussi remarquable. Le pain fait par lui, les pâtes fraiches faites devant nous par sa compagne et tout le reste sont succulents. Cédric réparera le bâton du malheureux Pascal qui constate que son bâton pourra vivre encore plusieurs années. adieux les bottes et le GPS.

J4: Il est l'heure de rentrer à st Dalmas. Nous optons par la longue monté dans le vallon de sanguinière et rejoignons le col de la Braïssa, puis celui du petit Valloar et enfin la tête Ronde. initialement, nous avions prévus de continuer la crête jusqu'à la croix de Carlé mais celle-ci parait très soufflée et nous préférons descendre directement en neige transformée sur le vallon de Gialorgue puis st Dalmas.

Bref, des potes cools, des rencontres sympathiques, une météo de rêve. Il peut maintenant reneiger un peu histoire que la saison se poursuive avec sérénité.

Empreinte
Empreinte
Gialorgue : cascade
Gialorgue : cascade
La raie des fesses : Il y avait des traces dans le cône au retour
La raie des fesses : Il y avait des traces dans le cône au retour
fin de journée : montée sur Gialorgue
fin de journée : montée sur Gialorgue
couché de soleil
couché de soleil
Refuge de Gialorgue : L'après midi se termine.
Refuge de Gialorgue : L'après midi se termine.
ciel étoilé : rotation des étoiles autour de l'étoile polaire
ciel étoilé : rotation des étoiles autour de l'étoile polaire
refuge de Gialorgue : soirée
refuge de Gialorgue : soirée
Lune : col de la roche trouée
Lune : col de la roche trouée
-
-
Couché de Lune : Lune
Couché de Lune : Lune
Trou de l'âne : avec l'âne au centre...
Trou de l'âne : avec l'âne au centre...
Trou de l'âne
Trou de l'âne
Couloirs : menant à la pointe côte de l'âne,...
Couloirs : menant à la pointe côte de l'âne,...
Le faux plat, c'est fini : Il va falloir monter.
Le faux plat, c'est fini : Il va falloir monter.
Derniers hectometres : Ça passe plus à ski
Derniers hectometres : Ça passe plus à ski
Montée sur Le Sanguinieirette : Le Sanguinieirette
Montée sur Le Sanguinieirette : Le Sanguinieirette
Le sanguiniereitte : La crête n'est pas loin.
Le sanguiniereitte : La crête n'est pas loin.
Le sanguiniereitte : Vue du sommet
Le sanguiniereitte : Vue du sommet
Le sanguiniereitte : Vue du sommet
Le sanguiniereitte : Vue du sommet
Allez,... : dépêche toi, sinon, y'aura plus rien à manger.
Allez,... : dépêche toi, sinon, y'aura plus rien à manger.
fin de journée : La cantonnière
fin de journée : La cantonnière
montée au col de la cayolle : Roche grande en fond.
montée au col de la cayolle : Roche grande en fond.
Ccol de la cayolle
Ccol de la cayolle
col de la petite cayolle : montée
col de la petite cayolle : montée
col de la petite cayolle : montée
col de la petite cayolle : montée
descente du couloir : descente sur le trou de l'aigle depuis la côte 2865
descente du couloir : descente sur le trou de l'aigle depuis la côte 2865
couloir descendu
couloir descendu
pas de la grande barre : descente excellente face nord
pas de la grande barre : descente excellente face nord
montée au col des Esbelliouses
montée au col des Esbelliouses
montée au col des Esbelliouses
montée au col des Esbelliouses
col des  Esbelliouses : derniers mètres
col des Esbelliouses : derniers mètres
Pelat me semble-t-il : je peux me tromper
Pelat me semble-t-il : je peux me tromper
vallon : Vallon de la grande Saume
vallon : Vallon de la grande Saume
Je suis une trace de:
Je suis une trace de:
col de sanguinière : Depuis le col de la braissa
col de sanguinière : Depuis le col de la braissa
vue depuis la tête ronde : Tête de la clape, tête de cristel,...
vue depuis la tête ronde : Tête de la clape, tête de cristel,...
dernière descente : descente sur Gialorgue
dernière descente : descente sur Gialorgue

Commentaires

F
Florent, le 07.01.13 12:43

Superbes les photos, à l'image de cette belle semaine passée 😎
Florent (de Marseille)

Gemitaut, le 07.01.13 13:05

Photos sympas, récit alerte (parfois dur pour les "amis" 🤭 ça doit être du 2nd degré ), bref une belle virée... 😄

DidierGO, le 07.01.13 13:20

Un bon talent de narrateur doublé de bien belles photos.

Invité, le 07.01.13 14:33

super, ton site !

"Il paraît que ça passera auprès de sa femme. J'aimerais bien avoir la même."

tu ne convoiteras point... 😄

Invité, le 07.01.13 14:37

Bien beau tour avec des images qui ont le mérite de nous évader 🙂
Vive le Mercantour notre terre du sud avec un soleil toujours aussi généreux que brillant 🤣

C
Chamineye, le 07.01.13 15:16

Bravo pour l'humour du texte et la qualité des photos. 😎

Invité, le 07.01.13 15:44

Nico a oublié de préciser qu'il va jusqu'à simuler la nausée toute une matinée pour attirer la compassion de ses amis 🙂
Pour ma part j'ai cassé la rondelle de mon bâton à 10 minutes de la fin, vous pensez que je dois renouveler tout mon matos ? 😜

Une bien belle sortie, en bonne compagnie ! 2 ans que je n'étais pas venu skier dans les Alpes du Sud, j'ai pas raté le coche...

Guillaume, de http://explore-photo.com/

O
Ottakar, le 07.01.13 17:16

Alors c'est des traces de quoi?

S
skipat, le 07.01.13 18:00

Bravo, beau tour, ça donne envie. Trés belles photos, dommage qu'il manque une description précise pour chacune .

K
KiDiDe, le 07.01.13 18:02

Je ne sais pas quel animal ça peut être. J'aurais dit une Martre (5 griffes) en course rapide (position des empreintes). Les Marmottes, me semble, n'ont que 4 doigts et de toute façon font dodo.
Je me trompe ?

Invité, le 07.01.13 19:09

Félicitations pour ce magnifique raid de 4 jours,cela m'a fait réver
J'étais passé la veille au pas de la grande barre avec sa descente face nord,c'est vrai que le coin est superbe ,sauvage, à cette période .

K
KiDiDe, le 07.01.13 19:14

On a donc vu effectivement tes traces, on ne peut plus régulières et magnifiques 😉

N
Ninie, le 07.01.13 19:56

J'adore !! photos superbes ( t'as un apparil de fou???)c'est quoi comme apn?) 🙂
Le recit , trés sympa, j'ai bp aimé le passage du ronfleur qui est en pleins forme !!! je connais bien ca.... défois y en a qui peuvent faire mal qd ils dorment pas !! :-)
grr ces ronfleurs alors... 😠

N
Ninie, le 07.01.13 19:58

ps: j'avais pas vu le liens...je comprend mieux

Phil'Ô, le 07.01.13 20:33

Super ! J'adore et merci pour le partage 😎 😄

Laurent Couturier, le 07.01.13 21:20

çà faisait longtemps que je n'avais pas vu une telle qualité (constante) de photos et un récit à la fois humble et drôle 😎
Merci pour ce bon moment 😉

B
Bistourett, le 07.01.13 21:23

Quelle est a été la technique pour la photo du ciel étoilé ? Stacking ? (les données exifs n'apparaissent pas)

En tous cas, joli texte et jolies photos. 😉

genepy04, le 07.01.13 21:58

Traces de: ... mustélidés: 5 doigts avec griffe
Martre plausible mais je pencherais plutôt pour une hermine vu la situation géographique
As-tu d'autres photos? 😎
A suivre

Invité, le 07.01.13 23:21

@Bruno : pour le ciel étoilé, c'est 15 minutes de pose à 800iso 16mm f4 en visant vers le pôle nord céleste.
La lune s'est levée derrière moi pour les 2 dernières minutes de la pose, éclairant les sommets 🙄
Pas de manipulations graphiques particulière au développement du raw (nikon d80)

B
Bistourett, le 07.01.13 23:26

Merci pour la réponse. La photo est magnifique. Bravo ! Bien vu pour le timing avec le lever de lune. 😉

J
Jacques_F, le 08.01.13 14:52

Wahou les photos ! superbes et géniale celle du Ciel étoilé sur fond de fort carra, chapeau.
Un bien beau tour qui nous fait rêver ! Merci 😉 🙄

Invité, le 09.01.13 20:31

Un bien beau voyage / récit porté par de superbes images.
"Il paraît que ça passera auprès de sa femme. J'aimerais bien avoir la même."
Il paraîtrait même (je sais c'est difficile à croire) que certaines pratiquent et aiment à changer de matos 😉 😄

Cette sortie