ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes > Du ref des Merveilles au Ref de Nice et autours

Du ref des Merveilles au Ref de Nice et autours

Massif : Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes
Départ : les Mesches (1380 m)

Topo associé : Traversée Mercantour Sud - Val Gesso, Est-Ouest

Sommet associé : Traversée Mercantour Sud - Val Gesso (3045 m)

Orientation : T

Dénivelé : 4310 m.
Ski : 4.3

Sortie du samedi 25 avril 2009

Enkidou

Conditions nivologiques, accès & météo

2 jours d'éclaircies et 6 jours de neige et brouillard
Etat de la route : noire Altitude du parking : 1400 Les Mesches
Altitude de chaussage (montée) : 1400 Les Mesches
Altitude de déchaussage (descente) : 1700 Pont du Countet

Activité avalancheuse observée : Enneigement important sur une vieille sous-couche dure. Activité importante de plaque à vents impressionnantes
Skiabilité excellente entre poudre lourde, poudre légère et moquette ; jamais de croûtée

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Plateau des Merveilles2058 passerelleNE15:00Poudre lourdeJ1 Les Mesches=>ref des Merveilles
Pente sommitale2550S12:00Poudre lourdeMerveilles=>Mont Merveilles=>ref Merveilles
Le Chef de Tribut2300SE8:08SouffléeJ3 ref Merveilles=>Baisse Valmasque=>ref Merveille
Plateau des Merveilles2058 passerelleNE13:53Poudre lourdeJ4 ref Merveilles=>passerelle 2058=>ref Merveilles
Traversé Valmasque Basto2600SE10:30Poudre lourdeJ5 ref Merveilles=>Valmasque=>Basto=>ref Nice
Basto versant ref Nice2500NW12:00PoudreJ5 ref Merveilles=>Valmasque=>Basto=>ref Nice
En tout lieuToutes altitudesSW7-12MoquetteJ6 ref Nice=>Mont Clapier=>ref Nice
En tout lieuToutes altitudesSW7-11Poudre lourdeJ7 ref Nice=>En direction du Pas de la Fous
En tout lieuToutes altitudesS7-9Poudre lourdeJ8 ref Nice =>Pont du Countet

Skiabilité : 😄 Excellente

Compte rendu

Avec Jérôme le neveu

Partis comme chaque année à deux, l'oncle skieur et le neveu raquetteur/surfeur, pour un raid prometteur de 8 jours, le Mercantour Sud est choisi comme aire de jeux : son enneigement est exceptionnel. Mais les conditions météo réduisent le programme en peau de chagrin. La promesse est honorée sur 2 jours acceptables et magnifiques nonobstant. Nous serons pourtant restés les 8 jours dans le haut massif coupés de la folie du monde. Le reste des 6 jours se consomment à errer dans le brouillard, le vent et la tempête sans avancer pour autant, … et à zoner dans les refuges. Par précaution le raid est prévu en autonomie alimentaire pour les 8 jours. Les sacs d'environ 15 kg au départ s'allègent progressivement. Au fil des jours tempétueux nous aurions pu décider d'arrêter le jeu et de redescendre dans la vallée. Tel fut le choix de groupes que nous avons croisés au refuge des Merveilles. Tel ne fut pas le nôtre. Un bon roman et le palabre sont venus occuper les heures d'attente en refuge d'un hypothétique retour du bleu ciel. L'attente, l'égrainement des heures, l'alanguissement du temps qui s'écoule à ne rien avoir à faire est un luxe. Un peu comme le luxe d'une retraite.
Quoiqu'il en soit les 2 jours sont denses dans un paysage grandiose et solitaire : personne et aucune trace. Ils brillent comme un diamant étincelant dans un écrin de brouillard. Ce fut notre meilleure et suffisante récompense.

J1 samedi 18 avril : Les Mesches 1390m 11h22 => ref des Merveilles 2111m 16h44. Parti du Vercors le matin aux aurores, le début de l'ascension commence sous des éclaircies mais le ciel menace. Puis le temps se gâte au cours de la montée. Chemin évident jusqu'au verrou où on le perd. Le verrou pas évident 1950m se passe sous une chute de neige établie. Au plateau 2050/2090m le brouillard est installé. Malgré le gps, après quelques errements le refuge est atteint grâce au gardien. Il monte pour un groupe de pyrénéens qui marche à sa suite.

J2 dimanche 19 avril : ref des Merveilles 2111m 10h29 => Mt des Merveilles 2651m 12h48 => ref des Merveilles 2111m 14h34. Un ciel d'éclaicies permet l'aller-retour au Mont des Merveilles. Une poudreuse un peu lourde acceptable autorise quelques beaux virolos. Le groupe de pyrénéens est parti tôt le matin pour la vallée. Un nouveau groupe de Grenoble rejoint le refuge.

J3 lundi 20 avril : ref des Merveilles 2111m 7h14 => Baisse de Valmasque 2549m 9h24 => ref des Merveilles 2111m 10h14. Météo incertaine tentative de traversée sur le ref de Nice. Remontée de la vallée des Merveilles, nous croisons le Christ et le Chef de Tribut sans les voir. Nous dépassons la Roche de l'Autel sans sacrifier. Le groupe de Grenoble sur nos traces. Au pied de la Baisse de Valmasque ils rebroussent chemin. Surprise : la pente finale ~40° de la Baisse doit s'effectuer à pied, ski ou raquettes au dos, en bonne neige. A la Baisse de Valmasque un ciel complètement bouché rend la traversée incertaine et imprudente. On redescend : à nouveau la Roche de l'Autel sans sacrifier, le Chef de Tribut et le Christ sans échanges. Retour au ref des Merveilles ; le gardien est redescendu. Nous prenons nos quartiers d'hiver dans le refuge qualifié. Belles éclaircies en fin de soirée. Un espoir renaît.

J4 mardi 21 avril : Tous les sommets sont pris, le refuge est dans le brouillard, chutes de neige toute la journée. Errements sur le plateau des Merveilles pour "prendre l'air". En fin de pm le gardien remonte avec un groupe de jeunes des quartiers difficiles de Marseille. Rencontre insolite en ces lieux avec ces jeunes de 11 à 17 ans, attachants.

J5 mercredi 22 avril la poudre a parlé : ref des Merveilles 2111m 7h17 => Baisse de Valmasque 2549m 9h20 => Baisse du Basto 2718m 11h 35=> ref de Nice 2232m 13h36
Météo à nouveau incertaine et nouvelle tentative de traversée sur le ref de Nice. A la Baisse de Valmasque la visibilité correcte autorise la poursuite de l'itinéraire. La traversée Valmasque/Basto est assez évidente. Le jeu s'installe. Un vent violent lave le ciel. La tension se relâche : enfin du soleil. La pente finale du Basto s'effectue à ski sans problème. Nous choisissons de gravir une antécime à 2710 au SO du Basto. Une très importante corniche barre l'envers du Basto versant NO ref de Nice. Elle oblige un franchissement haut dans le NE du Basto. Sous un soleil éclatant, Éole se déchaîne au Basto. La neige soulevée de la corniche siffle à l'horizontale. Le temps de le chausser le masque est empli de neige soufflée. Pourtant la descente est là … accessible à quelques mètres : un beau couloir poudreux à 40°. Ici c'est une démence, en dessous le calme et le silence. Magnifique couloir de descente en poudre du Basto, puis un autre couloir en poudre lui suit. Il fait bon, plus de vent, un soleil radieux, un ciel bleu intense, une neige légère, un itinéraire esthétique, un paysage grandiose, une solitude totale, les diamants sont éternels. Par une descente agréable on rejoint le ref de Nice. Chaleureux refuge d'hiver de Nice ; il me fait penser au refuge de l'Aigle.

J6 jeudi 23 avril moquette raz : ref de Nice 2232m 6h56 => Mont Clapier 3045m 11h02 => ref de Nice 2232m 12h04. Une excellente météo ce jour là. Ici plus de poudre ; directes et soutenues les pentes du Clapier se déploient sur neige dure : couteaux obligatoires, crampons conseillés. L'itinéraire assez évident suit ces pentes de ressauts en ressauts toujours raides. Ce matin il convient de ne pas tomber : la glissade menace. De plus nous traversons une impressionnante plaque à vent partie, et les pentes alentours montrent le même phénomène. Le raquetteur/surfeur est à l'aise. Moi le skieur je galère : mes peaux se décollent, heureusement tenues par le haut et le bas de mes ski et enserrée dans les couteaux. La veille, erreur fatale j'ai farté avec "Magic Potion", très efficace mes semelles sont des miroirs … Il n'empêche, la pente toujours raide autorise peu une montée face à la pente. En montée de traverse les peaux glisse. Plusieurs arrêts pour les défaire et les réchauffer contre moi sous la veste. Rien n'y fait et j'en suis réduit à monter ~1/4 de l'ascension en escalier. Opiniâtre je poursuis. Le sommet et la descente seront notre récompense. Travaillée par le vent, la pyramide sommitale arrondie est tracée de courbes parallèles comme autant d'anneaux galactiques qui donne au Clapier un aspect intersidéral. Au sommet une inimaginable vue : la Méditerranée et tout l'Arc Alpin italien. Et quelle descente : une directe en moquette de 830m soutenue sur le ref de Nice : attention encore à la chute et à la glissade ! Il fait bon, pas de vent, un soleil radieux, un ciel bleu intense, une moquette raz, un itinéraire esthétique, un paysage grandiose, une solitude totale, les diamants sont éternels.

J7 vendredi 24 avril ça recommence … neige et brouillard : ref de Nice 2232m 7h22 => tentative de rejoindre le Pas du Fous point haut 2621m atteint 9h31 => ref de Nice 2232m 10h45. Sortie, histoire de "prendre l'air du temps" ; dans le brouillard et la neige qui tombe le gps nous lâche en panne de piles. Retour au refuge à "l'estime".

J8 samedi 25 avril c'est la fin ; éclaircies : ref de Nice 2232m 7h12 => Pont du Countet vallée de la Gordolasque 1700m 8h54. La descente par une neige transformée permet tout de même quelques bons passages en jolis virolos, et une arrivée à ski au Pont de Countet. L'itinéraire passe par l'émouvant "Mur des Italiens" borne d'un temps et de la folie des hommes. Au Relais des Merveilles aux Granges du Clot nous avons sollicité un repas. Malgré nos arguments de 8 jours de repas sommaires en altitude, le Relais des Merveilles encore fermé à cette époque, a refusé de nous servir quelques substances. "Fermé sec de solidarité", bien qu'il accueillait une équipe importante de tournage d'un film. Alors nous nous sommes installés dehors contre un muret ensoleillé pour grignoter nos restes. Un membre de l'équipe de tournage a l'attention de nous apporter de la soupe. La montagne, c'est mieux chaleureux !

Au départ : des Mesches : le neveu raquetteur/surfeurAu départ : des Mesches : le neveu raquetteur/surfeur
Lac de la Minière : en montant au refuge des Merveilles ; le temps se gâteLac de la Minière : en montant au refuge des Merveilles ; le temps se gâte
A départ : des Mesches : l'oncle skieurA départ : des Mesches : l'oncle skieur
Mont des Merveilles : Un ciel d'éclaircies ... le vallon du départMont des Merveilles : Un ciel d'éclaircies ... le vallon du départ
Mont des Merveilles : La pente sommitaleMont des Merveilles : La pente sommitale
Mont des Merveilles : Une poudreuse un peu lourde acceptable autorise quelques beaux virolosMont des Merveilles : Une poudreuse un peu lourde acceptable autorise quelques beaux virolos
Mont des Merveilles : A la descente le vallon en direction du refuge des MerveillesMont des Merveilles : A la descente le vallon en direction du refuge des Merveilles
Mont des Merveilles : Du refuge : à gauche le vallon de départ, le sommet enneigé à l'extrême droiteMont des Merveilles : Du refuge : à gauche le vallon de départ, le sommet enneigé à l'extrême droite
Refuge des Merveilles : Le gardien à l'ouvrage ...Refuge des Merveilles : Le gardien à l'ouvrage ...
Baisse de Valmasque : A la Baisse, un ciel complètement bouché rend la traversée sur le Basto et le refuge Nice incertaine et imprudente. Le Raquetteur/Surfeur dans la tourmenteBaisse de Valmasque : A la Baisse, un ciel complètement bouché rend la traversée sur le Basto et le refuge Nice incertaine et imprudente. Le Raquetteur/Surfeur dans la tourmente
Vallon des Merveilles : On redescend : à nouveau la Roche de l'Autel sans sacrifier, le Chef de Tribut et le Christ sans échanges.Vallon des Merveilles : On redescend : à nouveau la Roche de l'Autel sans sacrifier, le Chef de Tribut et le Christ sans échanges.
Ref des Merveilles : Pour une poignée de grains de lumière dans le refuge d'hiverRef des Merveilles : Pour une poignée de grains de lumière dans le refuge d'hiver
Refuge des Merveilles : Belles éclaircies en fin de soirée. Un espoir renaît.Refuge des Merveilles : Belles éclaircies en fin de soirée. Un espoir renaît.
Passerelles 2058 : Neige et brouillard : errements sur le plateau des Merveilles pour "prendre l'air"Passerelles 2058 : Neige et brouillard : errements sur le plateau des Merveilles pour "prendre l'air"
Plateau des Merveilles : Neige et brouillard : errements sur le plateau des Merveilles pour "prendre l'air"Plateau des Merveilles : Neige et brouillard : errements sur le plateau des Merveilles pour "prendre l'air"
Refuge des Merveilles : Un groupe de jeunes des quartiers difficiles de Marseille. Rencontre insolite en ces lieux avec ces jeunes de 11 à 17 ans, attachants.Refuge des Merveilles : Un groupe de jeunes des quartiers difficiles de Marseille. Rencontre insolite en ces lieux avec ces jeunes de 11 à 17 ans, attachants.
Refuge des Merveilles : Neige et brouillard : errements sur le plateau des Merveilles pour "prendre l'air"Refuge des Merveilles : Neige et brouillard : errements sur le plateau des Merveilles pour "prendre l'air"
Refuge des Merveilles : Menaçant en fin pmRefuge des Merveilles : Menaçant en fin pm
Baisse de Valmasque : Pente finaleBaisse de Valmasque : Pente finale
Baisse de Valmasque : Surprise : la pente finale ~40° de la Baisse doit s'effectuer à pied, ski ou raquettes au dos, en bonne neigeBaisse de Valmasque : Surprise : la pente finale ~40° de la Baisse doit s'effectuer à pied, ski ou raquettes au dos, en bonne neige
Baisse de Valmasque : Courte descente en versant N du Valmasque avant de remonter sur le Basto par la gauche. Devant le vallon conduisant au ref de ValmasqueBaisse de Valmasque : Courte descente en versant N du Valmasque avant de remonter sur le Basto par la gauche. Devant le vallon conduisant au ref de Valmasque
Traversée sur le Basto : La Baisse de Valmasque versant N en ar plan. A la Baisse de Valmasque la visibilité correcte autorise la poursuite de l'itinéraire. La traversée Valmasque/Basto est assez évidente. Le jeu s'installe.Traversée sur le Basto : La Baisse de Valmasque versant N en ar plan. A la Baisse de Valmasque la visibilité correcte autorise la poursuite de l'itinéraire. La traversée Valmasque/Basto est assez évidente. Le jeu s'installe.
Baisse du Basto : Un vent violent  lave le ciel.Baisse du Basto : Un vent violent lave le ciel.
Baisse du Basto : gravir une antécime à 2710 au SO du BastoBaisse du Basto : gravir une antécime à 2710 au SO du Basto
Baisse du Basto : Le vallon AutierBaisse du Basto : Le vallon Autier
Baisse du Basto : gravir une antécime à 2710 au SO du Basto ; arrivée du Raquetteur/SurfeurBaisse du Basto : gravir une antécime à 2710 au SO du Basto ; arrivée du Raquetteur/Surfeur
Valmasque-Basto : Du fd à dte le Valmasque et la traversée qui suit sur le BastoValmasque-Basto : Du fd à dte le Valmasque et la traversée qui suit sur le Basto
Baisse du Basto : Une très importante corniche barre l'envers du Basto versant NO ref de Nice. Elle oblige un franchissement haut dans le NE du BastoBaisse du Basto : Une très importante corniche barre l'envers du Basto versant NO ref de Nice. Elle oblige un franchissement haut dans le NE du Basto
Baisse du Basto : La neige soulevée de la corniche siffle à l'horizontale. Pourtant la descente est là … accessible à quelques spatules : un beau couloir poudreux à 40°. Ici c'est une démence, en dessous le calme et le silence.Baisse du Basto : La neige soulevée de la corniche siffle à l'horizontale. Pourtant la descente est là … accessible à quelques spatules : un beau couloir poudreux à 40°. Ici c'est une démence, en dessous le calme et le silence.
Baisse du Basto : Sur le ref de Nice : magnifique couloir de descente en poudre du Basto,Baisse du Basto : Sur le ref de Nice : magnifique couloir de descente en poudre du Basto,
Baisse du Basto : Magnifique couloir de descente en poudre du BastoBaisse du Basto : Magnifique couloir de descente en poudre du Basto
Baisse du Basto : Descente sur le ref Nice : puis un autre couloir suitBaisse du Basto : Descente sur le ref Nice : puis un autre couloir suit
Baisse du Basto : Descente sur le ref Nice. Il fait bon, plus de vent, un soleil radieux, un ciel bleu intense, une neige légère, un itinéraire esthétique, un paysage grandiose, une solitude totale, les diamants sont éternels.Baisse du Basto : Descente sur le ref Nice. Il fait bon, plus de vent, un soleil radieux, un ciel bleu intense, une neige légère, un itinéraire esthétique, un paysage grandiose, une solitude totale, les diamants sont éternels.
Baisse du Basto : Descente sur le ref NiceBaisse du Basto : Descente sur le ref Nice
Ref Nice : et le lac de la FousRef Nice : et le lac de la Fous
Ref Nice : Fatal fartageRef Nice : Fatal fartage
Baisse du Basto : Ça rend fou cette démence des élémentsBaisse du Basto : Ça rend fou cette démence des éléments
Ref Nice : Chaleureux refuge d'hiver de Nice ; il me fait penser au refuge de l'Aigle.Ref Nice : Chaleureux refuge d'hiver de Nice ; il me fait penser au refuge de l'Aigle.
Ref Nice : Chaleureux refuge d'hiver de Nice ; il me fait penser au refuge de l'Aigle.Ref Nice : Chaleureux refuge d'hiver de Nice ; il me fait penser au refuge de l'Aigle.
Baisse du Basto : Descente sur le refuge de Nice. Christiana pur aval ...Baisse du Basto : Descente sur le refuge de Nice. Christiana pur aval ...
Mt Clapier : Du ref NiceMt Clapier : Du ref Nice
Mont Clapier : Fin d'une belle journée. Demain au ClapierMont Clapier : Fin d'une belle journée. Demain au Clapier
Mt Clapier : Impressionnante plaque à vent partieMt Clapier : Impressionnante plaque à vent partie
Mt Clapier : Ici plus de poudre ; directes et soutenues les pentes du Clapier se déploient sur neige dure : couteaux obligatoires, crampons conseillés. L'itinéraire assez évident suit ces pentes de ressauts en ressauts toujours raidesMt Clapier : Ici plus de poudre ; directes et soutenues les pentes du Clapier se déploient sur neige dure : couteaux obligatoires, crampons conseillés. L'itinéraire assez évident suit ces pentes de ressauts en ressauts toujours raides
Mt Clapier : Travaillée par le vent, la pyramide sommitale arrondie est tracée de courbes parallèles comme autant d'anneaux galactiques qui donne au Clapier un aspect intersidéralMt Clapier : Travaillée par le vent, la pyramide sommitale arrondie est tracée de courbes parallèles comme autant d'anneaux galactiques qui donne au Clapier un aspect intersidéral
Mt Clapier : Mise en orbiteMt Clapier : Mise en orbite
Mt Clapier : Enkidou : au dessus de la tête en ar plan le Basto, et au fd le ValmasqueMt Clapier : Enkidou : au dessus de la tête en ar plan le Basto, et au fd le Valmasque
Mt Clapier : Italie : vallon de MuraionMt Clapier : Italie : vallon de Muraion
Mt Clapier : Ref Nice et lac de la FousMt Clapier : Ref Nice et lac de la Fous
Mt Clapier : Au sommet une inimaginable vue : la Méditerranée et tout l'Arc Alpin italienMt Clapier : Au sommet une inimaginable vue : la Méditerranée et tout l'Arc Alpin italien
Plaques à vents : Activité avalancheuse observée : Enneigement important sur une vieille sous-couche dure. Activité importante de plaque à vents impressionnantesPlaques à vents : Activité avalancheuse observée : Enneigement important sur une vieille sous-couche dure. Activité importante de plaque à vents impressionnantes
Mt Clapier : une directe en moquette de 830m soutenue. Il fait bon, pas de vent, un soleil radieux, un ciel bleu intense, une moquette raz, un itinéraire esthétique, un paysage grandiose, une solitude totale, les diamants sont éternelsMt Clapier : une directe en moquette de 830m soutenue. Il fait bon, pas de vent, un soleil radieux, un ciel bleu intense, une moquette raz, un itinéraire esthétique, un paysage grandiose, une solitude totale, les diamants sont éternels
Ref Nice - Pont de Countet : C'est la fin, départ du ref NiceRef Nice - Pont de Countet : C'est la fin, départ du ref Nice
Ref Nice - Pont de Countet : C'est la fin encore sous un ciel incertain. Au fd le ClapierRef Nice - Pont de Countet : C'est la fin encore sous un ciel incertain. Au fd le Clapier
Ref Nice - Pont de Countet : La descente par une neige transformée permet tout de même quelques bons passages en jolis virolosRef Nice - Pont de Countet : La descente par une neige transformée permet tout de même quelques bons passages en jolis virolos
Ref Nice - Pont de Countet : Vallon de la GordolasqueRef Nice - Pont de Countet : Vallon de la Gordolasque
Ref Nice - Pont de Countet : "Mur des Italiens" borne d'un temps et de la folie des hommesRef Nice - Pont de Countet : "Mur des Italiens" borne d'un temps et de la folie des hommes
Ref Nice - Pont de Countet : Pont de CountetRef Nice - Pont de Countet : Pont de Countet
Le muret final : installés dehors contre un muret ensoleillé pour grignoter nos restesLe muret final : installés dehors contre un muret ensoleillé pour grignoter nos restes

Commentaires

Cette sortie