ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ecrins > Pelvoux, à la cueillette des Violettes

Pelvoux, à la cueillette des Violettes ⭐⭐⭐

Massif : Ecrins
Départ : Ailefroide (1522 m)

Topo associé : Mont Pelvoux, Traversée

Sommet associé : Mont Pelvoux (3943 m)

Orientation : E

Dénivelé : 2500 m.
Ski : 4.3

Sortie du samedi 11 mai 2024

PY&Falco

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : très beau, bon regel, chaud en face Est dès 09:00
Conditions d'accès/altitude du parking : très bonne, tellement moins de monde qu'au pont du Ban (direction Pré de Mme Carle)
Altitude de chaussage/déchaussage : montée refuge du Pelvoux, 1900m, puis 2 déchaussages, et rechaussage définitif vers 2400m. Descente: déchaussage 50m sur la vire pour atteindre le névé des militaires.
Conditions pour le ski : très bonnes jusqu'à 2600m (un peu croutée sur le plateau, parfaite en face nord, moquette dans le glacier), il faut aimer la soupasse du Serre de Riou, au milieu des coulées.

Conditions nivo et activité avalancheuse : tout a "dégueulé" dans les derniers jours, pas de coulées supplémentaires vu l'horaire matinal

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Itinéraire suivi : conforme au topo, avec en prime le glacier des Violettes par son milieu, aucun rappel à la descente
Horaires : 

J1: départ parking Ailefroide 11:15, arrivée refuge 15:45.
J2: départ 03:30, sommet 07:45, pont du Ban 10:00

Enfin le grand jour, traversée sans cesse repoussée, année après année, cette fois c'est la bonne.
Longuement entrainé cette saison par plus d'une vingtaine de randos, me voici fin prêt. 
Dommage que le frangin n'est pas de la partie à cause d'un accident malencontreux la veille (voir sortie Petit Rochebrune), mais les conditions étaient trop au top pour repousser une nouvelle fois.
J1:on s'engage à 11:15, avec mon guide Alain dans le profond vallon du Sélé, un peu tard à mon goût. Profitant de la masse de neige accumulée par les avalanches successives, je chausse assez vite pour limiter le portage, puis en face sud il faut alterner les déchaussages/rechaussages, et finalement la neige est continue vers 2400m. Sous le refuge 4 chamois nous font une petite frayeur en provoquant une belle coulée qui nous aurait embarqués si nous étions dessous! Vigilance! De mon côté, j'ai un coup de fringale, une peau qui se décolle, et une crampe de plus en plus violente jambe gauche...allez une petite barre (rocheuse et chocolatée) et ça repart.
Arrivée 15:45 au refuge, il y a mieux comme performance, mais au moins on a profité des chamois et du paysage...
J'ai l'après-midi et une courte nuit pour me requinquer, euh pas cool, à 22h00 la crampe est encore là...

J2:réveil à 02:45, déjà! Départ 03:30, objectif sommet avant 08:00. Ok, chef! Départ en crampons (ben oui les couteaux passent pas dans les nouveaux skis: touriste, le matos, ça s'essaye dans la vallée!), et hop après 200m la frontale se fait la malle...pardon chef, ça m'obligera à te suivre dans les talons!
Sans regrets les crampons, passés la gorge sous le clot de l'homme, c'est un champs de grosses boulettes jusqu'au plateau de Saliouze, infranchissable autrement.
S'ensuit la longue montée du Coolidge, en plutôt bonnes conditions, merci les traceurs, sortis à 07:15.
L'ascension finale est un pur bonheur, pas de vent, temps d'une grande clarté matinale, pas de crampes, horaire tenu! 
Petite demi-heure au sommet, mais pas le temps de taper la belotte avec les autres cordées, ça chauffe là-bas dessous. 
C'est parti pour 2200m de descente où toutes les neiges se succèdent, excellent pour tester la paire de skis flambant neuve. Le ski sur le plateau sommital est grandiose, impression de toit du monde, quelques courbes en belle poudre face nord, et nous voici sur le ressaut supérieur. 
Les traces partent toutes à gauche, aucune à droite! Alain part en éclaireur vérifier le passage dans les Violettes. Go, on part à la cueillette! Merci le guide! Magistral, un sérac à gauche, à droite, au-dessus, pas des plus petits, euh, désolé chef, mais là je m'arrête mettre tout ça dans la boite, le rêve exaucé!
Oui je sais, faut pas trainer, ça chauffe plus bas, et c'est vrai: le haut de Serre-Riou est encore bon, mais très vite, on se retrouve dans une succession de grosses coulées, qu'on préfère nettement skier que de risquer de les prendre sur la tête. 
On avale le denivelée, et les premiers arbres apparaissent, sortis d'affaire? Que non. Surprise du chef: on remet les skis sur le sac pour une petite traversée façon araignées, suspendus au-dessus de 300m de vide, dans une neige molasse, qui ne demande que de couler...Conseil pour les moins aguerris: gardez-en dans les cuisses pour la partie finale, et descendez tôt! 
Heureusement, la vire n'est pas trop longue et les prises du guide sont bonnes. Allez, dernière godille dans le névé des militaires, champ de ruines sacagé par les coulées (il porte bien son nom celui-là), et nous voici de retour à la civilisation: 200 voitures garées sauvagement, touristes en claquettes, cyclistes hollandais tout surpris que la route s'arrête déjà...
Ah qu'on était bien dans les Violettes!
Un grand merci à Alain pour m'avoir permis d'accomplir mon rève!

Pelvoux, jour J
Pelvoux, jour J
Vallon du Sélé, et sa méga avalanche l'envahit sur toute sa longueur
Vallon du Sélé, et sa méga avalanche l'envahit sur toute sa longueur
2 Chamois bravant la verticalité 
2 Chamois bravant la verticalité 
Condamine et Lauzières 
Condamine et Lauzières 
Arrivée au sommet 
Arrivée au sommet 
Ailefroide, Rouies 
Ailefroide, Rouies 
 Barre des Ecrins
 Barre des Ecrins
Sirac / Bans 
Sirac / Bans 
Pointe Durand, petit Pelvoux, Viso 
Pointe Durand, petit Pelvoux, Viso 
Agneaux et Mont-Blanc au fond 
Agneaux et Mont-Blanc au fond 
Violette bleutée 
Violette bleutée 
Défi de la Gravité 
Défi de la Gravité 
On plonge !
On plonge !
Bleu et blanc 
Bleu et blanc 
Ça passe encore! 
Ça passe encore! 
Tellement plus apaisante...
Tellement plus apaisante...
 Itineraire de descente (pris depuis La Condamine)
 Itineraire de descente (pris depuis La Condamine)

Commentaires

H
hobbes, le 12.05.24 11:40

Olé 😎

O
old timer73, le 12.05.24 11:59

Bravo. super conditions et super sortie

E
Em42, le 12.05.24 16:38

Ta frontale est passée devant mes skis mais pas eu le réflexe de me jeter dessus :(. Superbe conditions pour ce glacier des violettes et merci à vous deux pour la trace dans le Coolidge 😉. 

O
old timer73, le 12.05.24 16:47

Au fait, Falco n'était pas invité: trop dur pour ses petites pattes?

PY&Falco, le 13.05.24 07:51

Em42, pas de quoi, il faut remercier le 1er couple et Alain, moi j'ai suivi! Tant pis pour la frontale, un autre randonneur en fera bon usage.

 old timer73, petit rappel: la race canine n'est pas tolérée dans ces contrées, et c'est tant mieux car les chamois sont déjà suffisamment dérangés par les bipèdes!

C
calvin, le 13.05.24 10:09

Belle réalisation longtemps attendue. Bravo ! Me reste plus qu à y aller à mon tour. Peut être avec ton frère l an prochain ? 😉

Pat irl, le 13.05.24 20:00

Merci pour les fotos des séracs bleutés...👍

B
Bonus, le 21.05.24 11:48

Bonjour. Avez vous une idée de l'altitude à laquelle on pouvait chausser dans le vallon pour monter au Sélé? merci!

Cette sortie
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER