ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Mont Blanc > Mont Blanc, Traversée 3 Monts > Face N

Mont Blanc, Traversée 3 Monts > Face N

Massif : Mont Blanc
Départ : Chamonix (Aiguille du Midi) (3842 m)

Topo associé : Mont Blanc, Traversée 3 Monts > Face N

Sommet associé : Mont Blanc (4810 m)

Orientation : N

Dénivelé : 1450 m.
Ski : 4.1

Sortie du jeudi 23 juin 2005

medoc38, 20cent

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau, grand chaud à partir du levée de soleil
Etat de la route : dégagée Altitude du parking :
Conditions de neige : bon regel; bonnes conditions sur l'itinéraire des 3 monts: trés bonne trace; seule la rimaye du mont Maudit pose un probléme technique du fait de l'étroitesse du passage (petite corde fixe en place)

Excellente dans la face nord de 4810 à 4000m poudreuse et dure avec bon grip
Transformée moquette ou légérement dure de 4000 à 3500m; croûtée de 3500 à 3100; molle à trés molle de 3100 à 2700

Altitude de chaussage (montée) : 3613
Altitude de déchaussage (descente) : 2900

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par medoc38)

Avec pour l'aiguille du Midi

Trés belle sortie de fin de saison même si j'ai eu probablement quelques jours de retard.

J'ai frôlé le but monumental avec un Vincent HS au petit matin pour cause de grippe; qu'à cela ne tienne, je tente au moins le Mont Blanc du Tacul; aprés un départ à 2 heures, 1h30 plus tard, je suis sur l'épaule; les sensations sont excellentes, je continue; je ne suis pas seul; des dizaines de piétons empruntent l'itinéraire.

Au Maudit, le passage difficile se fait dans une ambiance tendue, certains "professionnels " forçant le passage, mais je sens que je peux poursuivre mais que la redescente par ce passage sera peu probable: je sens que je vais tenter la face nord (Jeroen ne m'a t-il pas dit que c'est excellent) bien que je sois le seul skieur.

Le col de la Brenva est vite là; il est 5 heures 30; je passe le mur de la Côte et je rechausse; l'altitude se fait sentir; je repère en passant l'itinéraire; les 100 derniers mètres sont les plus dures; à 7 heures, je suis au sommet.

La descente en face nord est magnifique de même que les passages des grand et petit plateau.

Le refuge des grands Mulets est désert; je ne m'arrête pas; le passage de la jonction est scabreux; je me sens vraiment tout petit au milieu de cet immense glacier; j'évite soigneusement toutes les crevasses et poursuis vers le plan de l'aiguille, harassé par la fatigue qui m'a gagné et la chaleur

A 11h30, au plan de l'aiguille, grâce à l'amabilité du personnel des remontées, j'appelle Vincent aux Cosmiques qui me rejoint un peu plus tard.

Au total, j'étais ultramotivé pour cette traversée mais il est évident à postériori que j'aurais du éviter de la faire "en solo" mais c'était rudement beau...

Coucher de soleil : A travers les nuages, les derniers rayons du soleilCoucher de soleil : A travers les nuages, les derniers rayons du soleil
Col de la Brenva : Le soleil se léveCol de la Brenva : Le soleil se léve
le Mont Maudit : Les cordées se succédent sur l'itinérairele Mont Maudit : Les cordées se succédent sur l'itinéraire
Séracs : Les séracs de la face nord dont certains a la géométrie presque parfaiteSéracs : Les séracs de la face nord dont certains a la géométrie presque parfaite
En pleine face : Les cordées remontent l'arête des BossesEn pleine face : Les cordées remontent l'arête des Bosses
La face nord en conditions : Cette année, la face est en excellentes conditions pour le skiLa face nord en conditions : Cette année, la face est en excellentes conditions pour le ski
Attention danger : Les séracs qui dominent le petit plateau sont trés menaçants et peuvent s'écrouler à tout instantAttention danger : Les séracs qui dominent le petit plateau sont trés menaçants et peuvent s'écrouler à tout instant
Arête des Bosses : La "voie normale" ou voie "royale " depuis le refuge de l'aiguille du Goûter est ouverte et empruntée par de nombreux alpinistesArête des Bosses : La "voie normale" ou voie "royale " depuis le refuge de l'aiguille du Goûter est ouverte et empruntée par de nombreux alpinistes
La saison se termine : Au revoir et à la saison prochaine...La saison se termine : Au revoir et à la saison prochaine...

Commentaires

M
medoc38, le 28.05.07 11:05

Le http://www.skitour.fr/blog/brunogeoff/808-seul-en-face-nord de cette aventure extraordinaire 😉

Cette sortie