ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Beaufortain > J'irai habiter les Grands Fonds

J'irai habiter les Grands Fonds ⭐⭐⭐

Massif : Beaufortain
Départ : Cormet de Roselend (1967 m)

Topo associé : Col du Grand Fond, normale

Orientation : NE

Dénivelé : 900 m.
Ski : 2.1

Sortie du lundi 31 mai 2021

taramont

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : Petite fraîcheur avant l'arrivée du soleil, puis vite chaud - pas de vent
Conditions d'accès/altitude du parking : RAS - 1967m
Altitude de chaussage/déchaussage : 1967m - 2 mini traversées de gazon skis aux pieds
Conditions pour le ski : traversée Cormet/Combe de la Neuva pénible : mince croûte de regel sur fond pourri, ensuite nickel, bon regel nocturne ; faut être matinal en ce moment car la chaleur arrive très vite.

Activité avalancheuse : coulées en place de tous côtés, empêchant parfois d'emprunter la trajectoire optimale, rien pendant la course (j'étais en bas au niveau des Chapieux Derrière à 10h)

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Les voyages en avion sont éthiquement problématiques. Il n'y a donc plus qu'à faire l'avion soi-même. Facile à dire. Du kérosène je n'en ai pas, on va donc se contenter du bon vieux diesel des tracteurs – euh, des traceurs ! Celui qui ne pollue pas, qui nécessite juste une goutte de patience, une larme de persévérance et un sanglot de ténacité. Les jours ont bien rallongés, ça devrait le faire.

Car tout le monde s'accorde à dire que la combe de la Neuva est « longue »*. Ce qui ne veut strictement rien dire. Un pantalon peut être long pour un tel et s'arrêter aux genoux pour un autre, non ? Tout dépend de ce que vous attendez du voyage, et surtout si vous voulez un voyage ou un saut vite fait.

La veille, à mon campement sur l'alpe, j'observais un petit troupeau de nuages gris et un autre de boursouflures blanches comme neige se disputant la place dans un azur qui n'en demandait pas tant. Je n'ai pas suivi longtemps le conflit, ils ont dû se neutraliser les uns les autres : à minuit le ciel était ce qu'on attend de lui c.à.d. clair et à l'aube ne restaient que quelques cadavres en voie de liquéfaction. J'ai contemplé longuement ce ciel étoilé à la Van Gogh où chaque astre scintille à sa façon, l'un timide comme s'il venait de naître ou s'apprêtait à mourir, l'autre fanfaron comme s'il avait toute la vie devant lui, d'autres encore sereins comme ceux qui savent que leur destin est scellé. Infime poussière déposée sur l'alpe de printemps, je goûtais ces moments d'éternité.

Marcel a dit : « Une heure n'est pas une heure, c'est un vase rempli de parfums, de projets et de climats ». Et moi, glissant comme en rêve dans le vallon désert sous une moitié de lune dont je me contente facilement, je me demande : qu'y a-t-il dans cette heure-ci ? Ni parfum suave, ni son céleste, ni projet faramineux, même pas un honnête climat. Juste rien. Mais un rien que je n'échangerais contre aucun tout.

Marcher à la rencontre de la lumière comme la renarde qui musarde nez au vent, grignoter comme la marmotte qui mâchonne des crocus sous son auvent, glisser comme les nuages indolents sur les crêtes, dévaler tel le torrent qui jamais ne s'arrête, serait-ce cela vivre vraiment ? Je le pense.

* depuis les Chapieux Derrière jusqu'au col il y a 7km (une paille !)

PS : s'il y a une erreur sur les légendes des photos, merci de me le signaler (ne suis pas une spécialiste du Beaufortain)



Itinéraire suivi :Cormet/traversée dans la combe de la Neuva/col du Grand Fond par la rive G/descente en rive D jusqu'aux Chapieux Derrière/remontée au Cormet
Horaires :5h - 10h

la soirée s'annonce paisiblela soirée s'annonce paisible
demi-lunedemi-lune
un peu de soleil dans les froids nuagesun peu de soleil dans les froids nuages
il a choisi de vivre adosséil a choisi de vivre adossé
quelques boursouflures sans conséquencequelques boursouflures sans conséquence
à peu près à mi-cheminà peu près à mi-chemin
le tour de ronde doit être au-dessusle tour de ronde doit être au-dessus
aiguille de la Novaaiguille de la Nova
Pointe Motte (je pense) ?Pointe Motte (je pense) ?
ne s'est pas présenténe s'est pas présenté
versant Pressetversant Presset
Pierra Menta et Roc de la CharbonnièrePierra Menta et Roc de la Charbonnière
Brèche de ParozanBrèche de Parozan
le Mont Blanc se fait discretle Mont Blanc se fait discret
Populage des maraisPopulage des marais

Commentaires

AlainS, le 31.05.21 21:05

Belle poésie et très jolies photos !  une rando qui laisse de magnifiques traces, tant sur la neige que sur le papier : bravo !!!

R
Rémo Barbaruli, le 31.05.21 21:07

Superbe demi-lune ! Et texte plein les yeux. 

B
billyolive, le 31.05.21 22:37

Photo 9, je pense qu’il s’agit du couloir qui descend du col de la Nova avec la pointe de combe neuve en arrière plan. Joli bivouac, belle ballade et magnifiques photos 😎

T
titoutim, le 01.06.21 00:17

Mais qui est Marcel ?

Thomas69, le 01.06.21 06:37

Tellement chouette de parler si bien et de si belle manière de ce loooonng valon !

B
bigbrother, le 01.06.21 09:24

Une présence animale au fond !

C
Capitaine_BenA, le 01.06.21 10:59

Superbe texte.

R
rhododendron, le 01.06.21 13:47

L'élégance de Madame de Guermantes(n'est-ce-pas, Marcel?), La sagesse de LaoTseu , l'audace d'Alexandra David-Neal (et un peu son caractère de cochon aussi, il faut l'avouer)....
Taramont, tu es absolument irremplaçable . Ne change rien.


jacques burcher, le 01.06.21 20:14

Superbe 🤩 

Piero73, le 02.06.21 07:18

Magnifique, et belle poésie comme d'habitude...du coup, vous allez déménager pour  les Grands Fonds ? La Chartreuse risque d'être malheureuse :-)

C
cess, le 03.06.21 21:02

my god!...

L
Laurent B..., le 05.06.21 22:13

Une bien belle série de sorties en cette fin de saison!

T
taramont, le 08.06.21 23:32

merci à vous tous qui avez accepté de me suivre au Fond des choses

Cette sortie