ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ecrins > Mont Pelvoux, Traversée

Mont Pelvoux, Traversée ⭐⭐⭐

Massif : Ecrins
Départ : Ailefroide (1522 m)

Topo associé : Mont Pelvoux, Traversée

Sommet associé : Mont Pelvoux (3943 m)

Orientation : E

Dénivelé : 2500 m.
Ski : 4.3

Sortie du jeudi 27 mai 2021

Sebas05

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : chaud iso 0 2800/2900 de mémoire, temps clair, bon regel
Conditions d'accès/altitude du parking : ailefroide
Altitude de chaussage/déchaussage : 2500/2200
Conditions pour le ski : bonnes, détails ci dessous

Activité avalancheuse : coulées de neige humide aux heures chaudes qui partent sous les skis

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Itinéraire suivi : topo

Horaires : fantaisistes

J1: montée au refuge, portage jusqu'à 2500, on était préparé mais ça fait mal qd mm.
refuge: vaisselle, couvertures, pas de gaz, pas d'eau.

J2: départ 5h30, soit 2h trop tard pour les condis du jour. Si on peut plus se tromper...
On chausse au refuge et on déchausse 10m plus loin pour franchir le ressaut un peu raide et étroit à ski et qui porte pas à pied. Le temps passé sur cette butte vs le dénivelé a failli me mettre de mauvaise humeur dès le réveil.
On rechausse au dessus de la bosse, bonne neige, bon regel, bon grip. Des coulées pénibles à traverser pour rejoindre le pied de la bosse de Sialouze. Sous/sur la bosse, ras ça file.
Le début du couloir se remonte bien à skis, cramponnage à 3550.
A pied la trace est pénible, le couloir a gardé une espèce de vieille poudreuse dans laquelle on enfonce bien. Le retard ne s'arrange pas.
On rechausse à la sortie du couloir, sommet sans souci à ski, à 10h30. L'erreur a été de croire qu'on allait torcher les 1200m.

Descente: très bonne sous le sommet jusqu'au plateau: ça a pris un peu le soleil, fond dense, très agréable. En dessous jusqu'à 3450 +/-, condis de rêve: superbe poudre (un poil humide), pas une trace, pas un trou visible. Un régal. Heureusement qu'on a profité, la suite a été moins funky.
Dans la trav pour rejoindre la selle neigeuse au dessus de l'échine rocheuse, c'est mou mais correct.
Sur la selle, on hésite entre main gauche mais je ne connais pas l'état des barres en bas, l'arête, et "la voie des skieurs" entre les rochers et les séracs. On prend la voie des skieurs. Je pense qu'il faut lui trouver un autre nom. Ou mettre en garde dans le topo. Ce passage de mon avis est un trou à rats. Les séracs sont quasi surplombants, s'il pleut c'est parfait vous serez au sec. Par contre si un glaçon tombe... Tout ce qui peut partir de là ou d'au dessus mm avec de la bonne volonté ne pourra vous éviter. En plus le passage est qd mm long, il faut au minimum gratonner, éventuellement assurer le second comme on l'a fait, voire bricoler plus (on a vu une lunule installée sur glace), selon les années j'imagine qu'il y a 2 ou 3 petits (ou parfois gros probablement) ressauts qui peuvent poser pbm, donc dans tous les cas passer rapidement dans ce coupe gorge me parait difficile. D'en haut on ne voit pas l'état du couloir. Personnellement j'ai eu l'impression de passer 1/2h avec une cible sur le dos mais ce n'est que mon avis.
Plus concrètement pour ce "couloir" lors de notre passage: début ras, premier passage/ressaut en gratonnant neige/glace/rocher sans trop de souci piolet en main, 2ième passage on a assuré le second, 3ième passage sans trop de pbm. A chaque fois un ressaut+trou (+ ou - bouché) à franchir. Entre passage 1 et 2 on peut faire une pause en dehors de la ligne de tir.
Une fois sorti de là, une petite échine neigeuse à droite cache la trav vers la rive droite du glacier. On la franchit sans difficulté et on bascule de l'autre coté. On voit bien les conditions de cette trav (et la qté de trous éventuels) depuis l'étage du dessus.
Trav pour nous sans souci, aucun trou visible, bonne neige, on passe rapidement en jetant un regard sympathique aux immeubles d'au dessus.
Couloir pour descendre à l'étage 3100 en top condis: vieille poudre humide très skiante, on devine la rimaie en sortant plus qu'on ne la voit. Du bon ski dans un grand cadre.
Mm neige jusqu'au passage pour Serre du Riou.
Dans Serre du Riou, neige très molle dès le départ (tu m'étonnes vu l’horaire). En descendant ça devient vite affreusement humide. Avec les ruptures de pentes, les barres etc ça puait ++. On a skié tout le vallon au plus safe quitte à perdre encore du temps. Malgré ça 2 frayeurs, neige qui part sous les skis sur épais qui embarque tout ce qui est en dessous dans les barres. Qd le ski aval veut suivre le mouvement... bref on était pas du tout au bon endroit au bon moment.
Niveau itinéraire : rive droite ou au centre au mieux selon l'enneigement jusqu'à presque en bas où on a le choix entre se jeter dans des barres ou prendre une traversée évidente en direction des mélèzes.
On a déchaussé peu avant les mélèzes, vires à pied, on a rechaussé en haut de la courte remontée et à ski jusqu'en bas du névé des militaires.




Commentaires

B
bart, le 28.05.21 18:40

Les photos sous les séracs font peur !!!

K
Kantz, le 28.05.21 20:46

La bière ou le thé devait avoir goût en bas. Récit clair et objectif. Ca fait pas rêver cette goulotte à seracs! 

Romain38170, le 28.05.21 22:09

"Faut lui trouver un autre nom" 😂
En effet les images sont parlantes ! 
Belle sortie ceci dit et beau récit.

T
taramont, le 28.05.21 23:18

mon Dieu, quel cran !!!

D
djack, le 29.05.21 06:33

splendide et monstrueuse photo 7! brrr... (et chouette le plan photo de la 8))

fan, le 29.05.21 09:23

Inquiétante cette descente

L
looping05, le 11.06.21 08:42

bonjour, on y va ce, est ce que le couloir Coolidge passe à la descente en ski? Les séracs ne m'inspirent pas:-))

S
Sebas05, le 11.06.21 09:01

Bonjour, oui le couloir coolidge se descend, si c'est trop sec ou raide en haut vous pouvez tjrs redescendre une partie en crampons avant de chausser. mais peut être neige dure à prévoir selon horaire/regel. Sinon pour les séracs, en prenant l'arête il n'y a plus de pbm de séracs sur la partie 3300/3100 (un peu alpin/aérien, prévoir un ou 2 rappels je ne sais plus voir topos y compris C2C pour les détails), ensuite la trav sur le plateau 3100 est exposée aux séracs du dessus mais on passe vite et en mettant un peu de distance (si pas encordés, à voir selon les trous quel est le danger prédominant), donc... pour moi exposition acceptable, à voir selon chacun.
Si vous envisagez la trav, attention à l'horaire, partir bien tôt, surtout avec l'iso 0 annoncé.
dans tous les cas c'est très beau! le gardien est peut être monté en plus.
bon WE!

L
looping05, le 11.06.21 14:41

merci pour les infos, on ne fera pas la trav, je ne la sens pas en ski. On va monter par le couloir métrier et redescendre par le coolidge, ça fera une petite boucle sympa je pense. et oui, il fait chaud aujourd'hui, j'espère que la nuit sera claire demain!

Cette sortie