ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes > Mont Pelat, tour de la Cayolle

Mont Pelat, tour de la Cayolle

Massif : Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes
Départ : Bayasse (1790 m)

Topo associé : Mont Pelat, tour de la Cayolle

Sommet associé : Mont Pelat (3050 m)

Orientation : T

Dénivelé : 3200 m.
Ski : 3.2

Sortie du dimanche 17 février 2008

marika, -marco-, Amanda, Jip, Pedro, Vinc, yoyo

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau, une petite bise sensible aux sommets et dans les versants Nord.
Etat de la route : déneigée, mais attention au verglas Altitude du parking : Bayasse 1790m
Sous le Pas de la Grande Barre (N): neige irrégulière, soufflée dure, cartonnée portante et des passages poudreux.

Mont Pelat (S): les 300m mètres sous le sommet ne sont pas transformés. Neige irrégulière soufflée, alternance de froide tassée et début de transformée, beaucoup de travail du vent.
Les pentes les plus raides et exposées S sont transformées.

Col de la Petite Cayolle NE: début de transformation, de mieux en mieux revenue sous 2200m.

Vallon des Fournès (E): les 200 premiers mètre sous le col sont en neige froide soufflée, bonne accroche. Puis alternance froide, cartonnée transfo. Le reste de la descente est en neige en cours de transformation.

Cabanes de la Sanguinière: neige froide poudreuse dans les Mélézins. Sinon alternance soufflée et "frisée" comme disent les locaux.
Versants Sud: les plus exposés et raides sont en vraie transfo. Sinon ça reste humidifié sur 10cm environ.

Vallon de la Braissette (N): Alternance neige soufflée, poudreuse par bandes, et cartonnée portante. La route sous la cabane de la Moutière est bien enneigée et damée jusqu'à Bayasse.


Conditions générales du secteur:
Le secteur est bien enneigé, mais le vent beaucoup soufflé depuis 15j, quasi sans discontinuer. Donc un gros travail du vent en Altitude, les sommets sont totalement pelés, et la neige > 2300m est très soufflée et changeante. Pas de poudre ni de transfo (ou dans les endroits abrités du vent et raides) en altitude.
Sous 2300m, on commence à trouver de la transfo, mais ce n'est pas encore de la moquette. On trouve également de la poudre en versants abrités et en forêt de moyenne altitude.
Les conditions nivo sont bonnes, mais en versants Nord et en altitude, il réside des couches fragiles (gobelets, sucre en poudre) surmontées de neige "plaquée" dure par le vent avec plus ou moins de cohésion.


Altitude de chaussage (montée) : 1790m
Altitude de déchaussage (descente) : 1790m

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par marika)

Avec Thomas, Florent le 2e jour

Petite incursion dans les contrées sauvages et méconnues par nous, Grenoblois, du Grand Sud.
Une très belle approche de ces vallons on ne peut plus sauvages, où la multitude d'itinéraires possibles fait rêver.

J1: Traversée Bayasse --> Estenc, crochet par le Mont Pelat.
Très jolie boucle variée, une descente plus que sympathique sous le Pelat dans un petit couloir transfo, puis un finish aux couleurs Boliviennes de fin de journée.
Bon à 1 heure près, on a raté la transfo (pendant que Jip bataillait avec sa fix qui refusait de se fermer correctement). Le restant du groupe a entendu crisser la neige qui regelait et croutait instantanément à mesure qu'arrivait l'ombre...Une descente qui sans celà aurait été parfaite, que dis-je, mythique et surtout mystifiée!! (enfin bref vous aurez compris, on est descendus dans une immonde croutasse regelée).
Un très bon accueil au Gîte de la Coquille, où Marco a pu tester ses talents de casseur de mobilier en tous genres.

J2: Traversée Estenc --> Bayasse:
Une journée qui se voulait courte et sans histoires. Mais nous nous sommes fait courser par une horde de raquettistes en collant/pipette en quittant Estenc, et cette course poursuite (à notre grande honte, la meute de raquettiste qui connaissait manifestement le terrain a eu l'avantage sur nous) laissa des traces: Même le roi du Mécéou se fourvoya dans un itinéraire des plus trivial (il suffisait de suivre un fond de vallon pour atteindre un col visible du bas). Nous nous sommes lancés dans une traversée à flanc ascendante dans la forêt de Mélèzes qui usa pas mal les "petites formes" du jour, dont moi qui ai quand même sorti mes crampons (histoire de les aérer) pour traverser une bande de neige dure d'à peu près 2m parce que j'avais peur avec les couteaux. ;-)
Ah, il ne fait pas bon être un peu grippée...Ou prendre de l'âge, on ne sait pas trop...
Résultat après avoir gravi quelques Talweg mélézineux foireux, on s'est finalement rabattus sur le classique col de la Sanguinière, débonnaire au possible. Mais magnifique. Seuls au monde, on a pu observer les talents de lâcher de gant de Marco au dessus de col, ce qui lui donna l'occasion de tester en primeur la frisée* du jour (*voir plus bas)
Une petite remontée au col de la Plate, et c'est un vallon immense et totalement désert qui s'offre à nous et que nous prendrons grand plaisir à descendre.


Bon, parce qu'on est quand même pas allés dans le Sud sans ramener de l'info, de la vraie, voilà un petit lexique du Sudiste pour Grenoblois égarés:

--> Neige de printemps : se dit d'une neige au versant soleil, transformée ou non, re-croutée ou non, c'est de la neige de printemps.
--> Frisée : non ce n'est pas la salade locale (quoique, ça y ressemble!!). C'est la neige dîte poudreuse, que l'on distingue de l'immonde croutasse car elle fait des vaguelettes de surface.
D'où l'expression: rider la frisée, ou gavaaaage de frisette.
--> Plan secret "à poudre" local: se dit d'une descente connue et re-connue localement comme LE spot à poudre, que le local finit par vous révéler au digeo (une fois que vous lui avez certifié que vous êtes un excellent skieur), et qui s'avère être la montée mort croutée et soufflée que vous avez faite la veille.

Grande Barre : Montée finale vers la grande Barre, il commence à faire bien frisquetGrande Barre : Montée finale vers la grande Barre, il commence à faire bien frisquet
Ombres et Onglées : Avant d'attaquer le Col de la Grande Barre (spot local de grosse frisée!!)Ombres et Onglées : Avant d'attaquer le Col de la Grande Barre (spot local de grosse frisée!!)
Lac d'Allos : Panorama vu du col de la Grande Barre, le lac d'Allos et les Tours qui le surplombentLac d'Allos : Panorama vu du col de la Grande Barre, le lac d'Allos et les Tours qui le surplombent
Petite Cayolle : Dans la remontée au dessus du col de la petite CayollePetite Cayolle : Dans la remontée au dessus du col de la petite Cayolle
Bolivie : Un peu Bolivienne cette arrivée au dernier Col (quoi, ok, ok, je suis jamais allée en Bolivie!)Bolivie : Un peu Bolivienne cette arrivée au dernier Col (quoi, ok, ok, je suis jamais allée en Bolivie!)
Mont Pelat : Yoyo avec le Mont Pelat bien pelé au fond à gaucheMont Pelat : Yoyo avec le Mont Pelat bien pelé au fond à gauche
Tours d'Allos : Magnifique panorama au sommetTours d'Allos : Magnifique panorama au sommet
El Chilien : El Chilien va-t-il rider la frisée??
Non erreur, ce qu'on voit là, c'est de la vulgaire croutasseEl Chilien : El Chilien va-t-il rider la frisée?? Non erreur, ce qu'on voit là, c'est de la vulgaire croutasse
Col de la Sanguinière : Une montée de toute beautéCol de la Sanguinière : Une montée de toute beauté
Arrivée au Col : Yoyo poursuivie par une sorte de ChippendaleArrivée au Col : Yoyo poursuivie par une sorte de Chippendale
Col de la Sanguinière : Vu du col de Cime Plate, le col de la SanguinièreCol de la Sanguinière : Vu du col de Cime Plate, le col de la Sanguinière
Le Sud : On dirait le Sud, non?Le Sud : On dirait le Sud, non?

Commentaires

sanfroic, le 18.02.08 22:10

A la grippe a bon dos, c'est l'age Marie 😜 🤣

Invité, le 18.02.08 22:19

Manifestement Marika, tu n'es jamais allé en Bolivie! mais pas grave, vu que vous y allez en septembre...

Sinon, le we était super sympa dans cette neige de printemps de rêve!

On a tous cru que le boulet d'or allait être decerné à Florent pour son oubli de peaux à Nice. Mais Pedro s'est rattrapé in-extremis!

A
Amanda, le 18.02.08 22:20

Hein? Quoi? Il a fait quoi Pedro????

Invité, le 18.02.08 22:21

le Nouveau Petit Robert: "Faire long feu se dit d’une cartouche dont l’amorce brûle trop lentement, de sorte que le coup manque son but" et signifie au figuré "ne pas produire son effet, échouer"

Comprenne qui pourra...

A
Amanda, le 18.02.08 22:22

Ton explication n'a pas fait long feu en ton absence Tom 😜 😄

R
romu, le 18.02.08 23:11

Bien belle contrée 🙄
Vous avez pu zieuter une couenne dans la face N du Pelat ?

M
marika, le 19.02.08 08:05

oui, ça avait l'air bien sec cette face N du Pelat... 🙁 vu d'en bas ça faisait pas rêver!
Par contre dans le Vallon de la tête de Colombier c'était archi-gavé de petits couloirs qui avaient l'air bien fameux... 🙄 z'avez bien de la chance de partir en vacances par là-bas, c'est un petit paradis sauvage!

Invité, le 19.02.08 08:08

Magnifiques, les photos 😎 Raaaah les neiges du sud, ça fait rever les nordistes.

Phil'Ô, le 19.02.08 09:39

Bel itinéraire et beau W.E que vous avez eu par chez nous. 😉

Le pelat est donc pelé (il porte donc bien son nom 😜 )

Par contre, la frisée... ce doit être un dialecte spécifique à Estenc 🤭 , car c'est bien la première fois que j'entends ce vocable pour désigner l'état de NOTRE neige soufflée (ou cartonnée) 🤣 😎

Pour ce qui est du plan secret (pas si secret en fait) local "à poudre" : je confirme que sous le pas de la grande barre, la neige reste généralement poudreuse très longtemps (à l'ombre jusqu'à tard en saison). http://www.skitour.fr/sorties/le-trou-de-l-aigle,5867.html en atteste la photo n° 4 🤣

Là, vous avez joué de malchance 🤢 , car le travail du vent à tout cartonné, même nos plans les plus secrets et seuls restent des fonds de vallons en vrai poudre 😡 . M'enfin c'est ce que l'on me rapporte, car cette année c'est une saison "sans" pour moi 😡 (à mon grand désespoir 🤢 ) 😠

M
marika, le 19.02.08 10:23

Salut Phil'O!
De toutes façons ça ne peut être que beau par chez vous!! 😎
L'itinéraire était vraiment superbe, et je pense que les conditions actuelles de neige ne reflètent pas vraiment ce qu'on doit trouver habituellement.
Le vent a bien "pourri" le secteur, mais la quantité est là, c'est le principal!! 😜
Bon la prochaine fois, on fera appel aux vrais "locaux" alors (quoique si tu ne connais même pas la frisée, je doute... 🙄 ).
En tous cas poudre ou pas, le passage sous la grande barre est superbe!!

Y
yoyo, le 19.02.08 11:18

Bon, c'est bien tout ça mais ça ne nous dit toujours pas ce qu'a fait Pedro... 🙄
Et pis, Marco ne casse pas le mobilier, il valide juste (ou pas!) les nouveautés des gites 🤣

Invité, le 19.02.08 11:34

Ca donne des idées un topo comme ça! 😄

Bolivie ou Mongolie? 😯

Phil'Ô, le 19.02.08 11:39

Si c'est la mongolie, j'y suis allé en 2000 (je crois bien) 🙄

Magnifique pays, paysages à couper le souffle, des gens d'une générosité extraordinaire, bref un souvenir hors du commun 🙄

Si vous voulez des infos, vous pouvez me contacter directement 😎

P
Pja, le 19.02.08 12:10

Marika, merci pour cet excellent reportage totalement dépaysant, avec des clichés superbes!
Pour "la frisée", est-ce que c'est ce que l'on appelle en Savoie le "nid d'abeilles"? Chacun y va de son couplet! 🤣

Michaël, le 19.02.08 14:40

Ca me rappelle de tres bons souvenirs presque a la meme epoque il y a deux ans (24-27/02/06) http://www.skitour.fr/sorties/montagne-de-l-avalanche,10481.html http://www.skitour.fr/sorties/tete-de-sanguiniere,10464.html http://www.skitour.fr/sorties/tete-ronde-de-l-escuzier,10490.html. Faudrait d'ailleurs que j'y ajoute des photos.
Plutot que d'aller rejoindre la route au fond du vallon de Braissette, une alternative interessante consiste a remonter au Pas de la Braissette a l'ouest et descendre plus directement par la combe de Boucharde.
Sinon, tres beau circuit que vous avez fait la ! Bayasse est en effet un bon point de depart pour les 'Nordistes' voulant atteindre les countrees du Sud. 😄

I
Iguan, le 20.02.08 18:08

un bonjour aux gregre qui ont partagé notre gite samedi soir 😜
ce petit we vous a donné un apercu de la qualité au quotidien de notre neige. Nous somme formé la dessus 😄
on attend la prochaine chute avec impatience...
@+

A
Amnye, le 23.02.08 23:11

y a pas à dire:
Toujours aussi belles les photos de neige dans le sud (même quand elles sont prises par des "nordistes" !!!)...

Qu'est ce qu'on en a de la chance d'habiter la bas ! 😉

Espérons que le we prochain sera aussi ensoleilé par chez vous, amis gregre ! sinon 😠 😡 pô envie de monter pour de la pluie !

Cette sortie