ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
1. Répondez à la question

Qu'est ce qu'on colle sous les skis ?
2. Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Haut Giffre - Aiguilles Rouges > Couloir de la Mitraille, journée privilège...

Couloir de la Mitraille, journée privilège...

Massif : Haut Giffre - Aiguilles Rouges
Départ : Plaine Joux (1360 m)

Topo associé : Pointe d'Anterne, Couloir de la Mitraille

Sommet associé : Pointe d'Anterne (2733 m)

Orientation : NE

Dénivelé : 1700 m.
Ski : 5.1

Sortie du dimanche 28 mars 2021

Nano74, jeronimo

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau temps
Etat de la route : ok Altitude du parking :1360 m
Altitude de chaussage (montée) : 1360 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1360 m

Activité avalancheuse observée : RAS ce jour

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Plaine-Joux1360 mS8hLes pistes ne sont plus damées.
le DérochoirSSec, franchi sans les crampons,
pentes N des rochers des FizNneige portante, parfois cartonnée

Skiabilité : 😄 Excellente

Compte rendu (par Nano74)

Avec Thom
Plaine-Joux - haut des pistes - Dérochoir - couloir de la Mitraille - remontée col d'Anterne - les Ayères - PJ
Nous rejoignons, Thom et moi, Jé parti en vélo de la vallée. Arrivée à Plaine-Joux à 7h30, je me dis que Jé n'a pas dû avoir bien chaud en vélo ce matin, à 6h.

Les pare-brise des voitures stationnées à la station sont givrés, et nous avons hâte de nous mettre en action.

Les pistes de la station ne sont pas damées. Neige un peu dure. Du haut du domaine, nous nous élevons directement en direction du Dérochoir. Deux skieurs arrivent déjà au pied du passage. Trace un peu glissante, qui commence tout doucement à se radoucir aux premiers rayons du soleil. La journée sera belle!

Le passage câblé du Dérochoir est presque sec. Quelques langues de neige font de la résistance dans les anfractuosités de la roche. Nous montons sans les crampons. Au-dessus, la où nous retrouvons la neige, les marches tiennent bien, sont rassurantes. Pas de glace jusqu'à déboucher au sommet.

C'est toujours un privilège d'être à cet endroit précis. D'un côté, le versant rieur de Plaine-Joux, de l'autre, le long Désert de Platé, à l'ombre, un peu austère...

Nous basculons dans la pente N, qui aujourd'hui, n'est pas en poudreuse, mais en neige douce sur un manteau portant, uniforme.

Nous ne tardons pas à repeauter, et c'est parti pour la longue traversée sous les rochers des Fiz. La neige tient bien sous les skis. A force de tchatche et de blagues, nous arrivons sans vraiment nous en rendre compte en haut du couloir. C'est que les sujets abordés sont de la plus haute importance...

Le petit vallon final, c'est le deuxième privilège de la journée. Quelle beauté! J'avais déjà remarqué quelque chose que je n'avais jamais ressenti aussi fort qu'à cet endroit; Le silence, absolu, qui y règne...

Le couloir nous appelle. Neige poudreuse (20/25 cm), de haut en bas, parfois plaquée, mais rien ne part sous les skis. Dans ces conditions, descendre un couloir comme celui-ci, c'est gâteau. C'est le troisième privilège de la journée.

Sur le bas du couloir, il n'y a pas la rimaye habituelle à franchir, preuve de l'excellent enneigement à cet endroit. Comment ne pas se laisser happer par les larges pentes en-dessous. Nous n'y résistons pas! Ski incroyable, seulement les deux traces de nos prédécesseurs... Une poudreuse de rêve!

Remontée au col d'Anterne. Les pentes S, à l'heure où nous les empruntons, sont en neige transformée idéale. Le bon timing! Parce qu'il fallait un privilège de plus...

Arrivés aux Ayères des Pierrières, commence alors la longue séance de skating qui permet de rebasculer sur les pistes de Plaine-Joux, qui n'ont pas encore décaillé.

Sortie majuscule, à deux pas de la maison, avec le trio qui va bien!

Depuis le haut des pistes de PJ, c'est par là pour monter au Dérochoir.
Depuis le haut des pistes de PJ, c'est par là pour monter au Dérochoir.
Pentes médianes du Dérochoir.
Pentes médianes du Dérochoir.
Dérochoir sec. Les câbles sont de sortie.
Dérochoir sec. Les câbles sont de sortie.
Top du Dérochoir, avant de basculer en Nord. pointe du Dérochoir à gauche et Châteaux de Cran à droite.
Top du Dérochoir, avant de basculer en Nord. pointe du Dérochoir à gauche et Châteaux de Cran à droite.
Les fanfarons facétieux...
Les fanfarons facétieux...
Le vallon secret. La selle de neige à gauche, c'est le départ du couloir.
Le vallon secret. La selle de neige à gauche, c'est le départ du couloir.
Le coup de sabre de la Mitraille. Dolomitique, non?
Le coup de sabre de la Mitraille. Dolomitique, non?
Lèvre lippue...
Lèvre lippue...
Appui ski amont.
Appui ski amont.
Lévitation...
Lévitation...
Réception...
Réception...
Ski majuscule... Le graal!
Ski majuscule... Le graal!
Repeautage pour remonter au col d'Anterne.
Repeautage pour remonter au col d'Anterne.
Magie...
Magie...
Allez Jé, y'a plus qu'à laisser glisser, ou plutôt rouler...
Allez Jé, y'a plus qu'à laisser glisser, ou plutôt rouler...

Commentaires

F
frankycham, le 28.03.21 14:42

Bien jolie votre sortie ,en tout cas bien plus sauvage que la folie du valon de berard pour nous ce matin
Sinon j’adore les lèvres lippues si ce n’était pas du calcaire mais du granit on aurait pu croire au col du brevent

Cette sortie