ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Chartreuse > Couloir E des Charmilles, belle-maman n'attend pas !

Couloir E des Charmilles, belle-maman n'attend pas ! ⭐

Massif : Chartreuse
Départ : Chartreuse de Curière (853 m)

Topo associé : Crêtes des Charmilles, par la None

Sommet associé : Crêtes des Charmilles (1627 m)

Orientation : NE

Dénivelé : 900 m.
Ski : 3.2

Sortie du dimanche 21 mars 2021

MiRo

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau, du vent sur la crête Pas mal de transport visible sur la Sure
Etat de la route : sec Altitude du parking : 843m
Neige encore très froide, bcp de place pour skier partout, faudra voir demain après les passages du jour.
Découverte de la pente Est sous le sommet 1627 > un pur régal ! A la seconde piste forestière, il est possible de tirer à main droite (sud) pour rejoindre la combe de la montée.

Altitude de chaussage (montée) : 843m
Altitude de déchaussage (descente) : 843m

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : 😄 Excellente

Compte rendu

Curière, Col et crête des Charmilles, Couloir E, Curière
12h34 On sonne chez belle-maman à Chambé. Pile poil à l'heure, ouf ! C'était loin d'être gagné.
12h40 Beau-papa nous sert le Guignolet
- T'es tout rouge, qu'est-ce qui t'arrive ?
- Je suis allé skier ce matin
- Comment ?
- JE SUIS ALLÉ AU SKI !

- Ah ?
- Je croyais que c'était mais tout fermé le ski
- J'ai fait du ski de rando
- Ah ?
- Ah bon
- Du quoi ?
- DU SKI DE RANDONNEE A LA CRÊTE DES CHARMILLES !

- (Beau-papa) Hé, pas la peine de gueuler comme ça, on la connait la crête des Charmilles
- Ah bon, vous connaissez ?
- Ben tiens, on avait une coupe par là-bas au travers. Y doit bien mais rester encore un ou deux tirages d'aplomb. T'es passé par le couloir ?
- Oui, vous connaissez le couloir ?
- T'avais une corde au moins ?
- Oui mais trop courte
- Imbécile !
- Ce couloir, on s'en servait pour dévaler les grumes. C'était pratique comme c'était encaissé, ça arrivait jusque là où y z'ont construit le monastère maintenant.
- Mais vous descendiez dedans ?
- Bien sûr, c'est pour ça que je te dis qu'il faut une corde.

6h20 Premier garé à Curière, objectif : être rentré avant 11h pour déjeuner chez les beaux-parents.
8h00 Au sommet de la crête des Charmilles, je me lance dans la pente Est, magique, totalement vierge, très aérée dans une hêtraie-sapinière. Je reconnais toutes les indications du topo, première piste, puis seconde, la pente se raidit, l'entrée étroite du couloir. Je bricole en escalier avec mes 184 qui touchent des deux côtés. Suit un magnifique couloir de 200m à 40-45, gavé de poudreuse, sluff important. J'arrive au ressaut du bas, le topo indique un rappel de 10m. Je sors ma corde de 30m, je lance les deux brins, et je les vois pendouiller dans le vide, à au moins 5m du sol.

Gloups ! Coup d'œil sur la carte, elle indique encore des barres sous le rappel, alors que le topo indique juste de descendre dans la combe principale.
Bref, ça fait trop d'incertitudes pour un MiRO parti tout seul et une belle-maman aux fourneaux depuis sans doute la veille. Direction le haut du couloir les skis sur le sac. Et là, les 5 étoiles de la neige de cinéma, je les ai jusqu'à mi-cuisses dans du 40-45. C'est long 200m dans ces conditions, le déjeuner chez belle-maman s'éloigne ...

11h00 En haut du couloir, je repeaute pour traverser vers la combe de montée, puis feu flamme sans trop soigner le style, belle-maman n'aime pas attendre. Je retrouve la trace de montée, où se suivent des cohortes de skieurs. J'égrène des bonjours avec le sourire le plus franc que j'ai en stock, malgré l'angoisse qui monte d'être (très) en retard. Le tunnel des Agneaux au pas de charge (au pire on passera directement à table), je saute dans la voiture (ha ha, je m'aperçois que je conduis avec le baudrier).
11h55 J'arrive à la maison, ma chérie fait semblant de ne rien remarquer (Je t'aime). Pas le temps de prendre une douche, vive le déo.
12h01 Départ pour Chambéry
12h34 On sonne chez belle-maman. Pile poil à l'heure, ouf ! C'était loin d'être gagné.

Tiens, une Petite Vache !Tiens, une Petite Vache !
Côté MiribelCôté Miribel
RêverieRêverie
Banzaï ! Copyleft JulBontBanzaï ! Copyleft JulBont
Miam !Miam !
Entrée du couloir, les requins à l'affûtEntrée du couloir, les requins à l'affût
Escalier sur 5mEscalier sur 5m
Fin de partie :-(Fin de partie :-(

Commentaires

T
taramont, le 21.03.21 18:43

effectivement : 900m et être en retard chez belle-maman, ça risquait de ne pas passer ! mais en fait, c'est la photo 4 qui vous a mis à la bourre ; cette Charmille est un trésor pour ceux qui n'ont pas froid....aux yeux - félicitations !

J
jpc, le 21.03.21 19:06

🤣
Ah oui, la photo 4, j'en ai plein les Mir(o)ettes ! 🙂
Finalement, c'est juste ta corde qui était trop courte ou le topo trop optimiste ? ou bien ton beau-père parlait de cordes de bois ?

R
Rémo Barbaruli, le 21.03.21 21:42

En même temps j’ai relu le topo, et le passage du ressaut avec ses options 1.1, 1.2, 2.1, 2.2, 2.2.1 etc semble signifier : jamais avant un repas de famille ! Bien ri merci !

F
fetienne, le 21.03.21 23:10

Bien ri aussi, j'espère que belle-maman ni beau-papa ne regarde pas skitour 🙂

M
MiRo, le 22.03.21 18:10

@diablo73 : skier et rire, la vie quoi.
@taramont : les photos sont à l'heure et vous n'applaudissez pas ?
@jpc : 3eme option, c'est moi qui suis pessimiste
@remo : tu m'aurais dit ça avant !
@fetienne : ben justement

Cette sortie