ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Beaufortain > Puisque Combe Bénite, allons-y !

Puisque Combe Bénite, allons-y !

Massif : Beaufortain
Départ : Granier (parking du téléski) (1390 m)

Topo associé : Pointe de Combe Bénite, Traversée S-N

Sommet associé : Pointe de Combe Bénite (2575 m)

Orientation : N

Dénivelé : 1210 m.
Ski : 4.1

Sortie du mardi 16 février 2021

taramont

Conditions nivologiques, accès & météo

Belles éclaircies, nuages en intermittence, lenticulaires au S, très chaud dans la combe avant l'antécime, juste un filet d'air au sommet
Etat de la route : RAS Altitude du parking : 1390m
Altitude de chaussage (montée) : 1390m
Altitude de déchaussage (descente) : idem

Activité avalancheuse observée : rien de tout récent, pas mal de coulées sous la Roche à Thomas
A la montée : neige trafolée en cours de ramolissement
A la descente, bcp de passages antérieurs un peu gênants dans les étroitures ; sinon très belle qualité de neige encore disons dans la moitié supérieure, ensuite alourdissement progressif pour finir en bouillie skiable sous condition de ne pas s'arrêter, sinon : scotché

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Avec Laurence, Nadine
montée par VN Sud/descente arête NW sur une centaine de mètres puis descente plein N jusqu'au Ruisseau de Pouprezaz jusqu'à la piste/Laval/Pkg
Mardi Gras : pas question de skier sur un confetti, aujourd'hui je veux des champs de neige à perte de vue, pas de gouffres où se perdent les randonneurs, pas de marche à pied ont dit mes chaussures, ne sommes pas exactement faites pour ça. Dont acte. Pas question de se goinfrer, ni même de manger non plus (n'ai pas voulu abuser de la patience de mes chamoises coéquipières).

Rdv pkg de Montmélian. J'ai laissé l'initiative du choix de la course aux savoyardes de l'équipe. On m'a sorti « La Pointe de Combe Bénite ». Soit. Ces temps-ci, je passe de chartreuses en combes bénites en passant même par un carmel. J'y finirai bien un jour si je trouve la foi, une autre qu'en la montagne.
Mon référent (pas mon révérend!) m'a dit bof avant-hier c'était dur et trafolé, du 3* max. Mais avant-hier, ce n'était pas aujourd'hui. Avec le redoux, exit le dur et on ne fera pas un A/R de petit joueur, ça fait longtemps qu'on n'a plus rien fait de sportif ensemble toutes les trois, on descend en N. Ah, mais c'est bien ça, paraît que c'est du 4 ! Mais je ne comprend pas, je connais tous les 4+ de France et de Navarre (jamais pu aller au-delà sans trembler comme feuille blanche qui ne trouve aucune prise d'inspiration) et celui-là je n'en ai jamais entendu parler. Taramont, on ne va pas grimper, on va skier ! Pas grave, je connais le 4 de la Virgule et ce n'est pas la mort du petit cheval.

L'autoroute déroule, j'essaie de finir ma nuit. Mon téléphone sonne. C'est quoi ça ? Ceux qui me connaissent savent qu'en février (mais pas que) à cette heure soit je dors, soit je skie. Donc on me f.... la paix. Ici la Gendarmerie de Chambéry dit une voix courtoise. Quoi ? Qu'est-ce que j'ai encore fait ? Les modérateurs se seraient-ils plaints de mes CR ? Non, l'affaire est autrement sérieuse. On veut savoir s'il y a un lien entre le jeune homme recherché et mon jeune homme hier un peu égaré. Le doute est vite levé et on me promet de s'occuper des deux affaires conjointement. Je repars plus sereine.

Montée pastorale, tranquille (Thomas avait déjà vomi son excédent de poudre lourde). Tandis qu'on papote, le dur devient mou , tous les petits chalets sont présents à l'appel, les champs de neige itou (mais je ne veux rien dire : les champs sont certes larges comme des pampas mais ridiculement peu épais). Le soleil se pointe aussi, on va pouvoir refaire le stock de cartes postales à peu de frais mais ce sera du 2e choix : le capiton de blanc moelleux brille sur les toits....par son absence. Le frais on le voudrait bien mais quelque chose de totalement oublié perle à présent sur nos fronts : de la sueur ! Le téléphone sonne à nouveau. Y en aurait-il, du nouveau ? Oui, c'est Leo qui donne le coup de fil promis. Il est arrivé sain et sauf à St Pierre. Brave petit. Ne jamais décourager les aventuriers en graine, ce qui n'empêche pas de s'inquiéter pour eux.

Sommet de Combe Bénite. Les yeux n'en peuvent plus de tous ces sommets qui nous cernent de tous côtés. Ne comptez pas sur moi pour vous les énumérer, vous connaissez sans doute tout cela bien mieux que moi. Sommet généreux : offre plus d'une alternative de descente. On est venu pour du 4, va pour le 4, j'veux pas mourir idiote. Bon ok, je vous concède un 3,5 au mieux. Peut-être qu'on n'a pas pris le couloir ad hoc au début mais on s'est bien retrouvée dans le cheminement du Ruisseau de Pouprezaz jusqu'en bas.

Arrivées à la voiture, les déesses (pourquoi toujours avoir peur des mots ?) se remémorèrent la descente et virent que c'était bien, rincèrent le gosier à la buvette et sentirent que c'était bon et ce fut la fin du jour.

nb :
Bénit(e) se dit de certaines choses qui ont reçu la bénédiction d'un prêtre. L'adjectif est tiré du latin benedictum, qui a donné « Benoît » d'où l'oratoire de Crévolard dédié à St Benoit au fond du vallon qui ramène à Granier.

Certaines photos présentent des taches, veuillez m'en excuser.

bon souvenir du Beaufortainbon souvenir du Beaufortain
Mont RossetMont Rosset
symphonie en bleu et blancsymphonie en bleu et blanc
un peu de plat avant l'antécimeun peu de plat avant l'antécime
sommet vu depuis la montée à l'antécimesommet vu depuis la montée à l'antécime
au sommet, vue sur le Crêt du Reyau sommet, vue sur le Crêt du Rey
LaurenceLaurence
NadineNadine

Commentaires

Den's, le 17.02.21 15:07

Ah si les forces de l'ordre s'y mettent maintenant... 😊
Heureux du dénouement de cette histoire, même d'autres non pas eu cette chance.

Belle sortie dans les tons pastels 😉

Cette sortie