ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Chartreuse > Le Pinet - A l'Ouest d'Eden

Le Pinet - A l'Ouest d'Eden ⭐

Massif : Chartreuse
Départ : Les Varvats (1042 m)

Topo associé : Le Pinet, "une échelle pour Jacquot" ou voie de Seigneurie

Sommet associé : Le Pinet (1867 m)

Orientation : W

Dénivelé : 1111 m.
Ski : 5.1

Sortie du mardi 16 février 2021

MiRo

Conditions nivologiques, accès & météo

Beau puis voile d'altitude Aucun vent, ski de printemps sur l'Alpe
Etat de la route : sec Altitude du parking : 1042
Inversion, les sapins s'égouttent à 1200m à l'abri du soleil ... alors que j'ai dû gratter le parebrise
Sur l'Alpe, poudreuse légère avant l'arrivée du soleil, puis neige collante
Descente Ouest, neige très lourde, purge à chaque virage, la couche dure sablée ocre fait un super plan de glissement.
Très bon remplissage en forêt jusqu'à 1200m, en suivant le ruisseau indiqué sur la carte.


Altitude de chaussage (montée) : 1200 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1250 m

Activité avalancheuse observée : Nombreuses purges de neige lourde déclenchées (volumes conséquents)

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Varvats1042SE09:000/0Nada, nitchivo, rien at all
Pas de l'Echelle160010:3020/?PoudreHumidification en cours (collante)
Grotte à l'Echelle1600W12:0020/?Transfo lourdePurges nombreuses

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu


Après m'être esbaudi devant les images somptueuses de Morgann fin janvier
http://www.skitour.fr/sorties/le-pinet,99587.html#sortie
j'avais jeté un coup d'œil au topo, et le nom de la ligne "Une échelle pour Jacquot" avait fini de me décider. Enfin un peu d'originalité dans ce monde de couloirs, faces, combes et autres directes. Comme si le skitourien n'était pas plus que ça porté sur la poésie. Je préfère en douter ...

L'autre nom de la ligne, voie de la Seigneurie, me fit bondir. Comment est-ce possible que les ouvreurs n'aient pas remarqué le panneau en fer forgé dans la grotte à l'Echelle ? C'est portant bien inscrit "saignerie". Comme si le skitourien n'était pas plus que ça porté sur l'orthographe. Je préfère en douter ...
Car oui, il s'agit bien ici d'un haut lieu de saignerie, barbare nécessité qui a rythmé l'Ouest de la Chartreuse pendant des siècles. Un peu d'histoire s'impose avant de rectifier le topo.

14 juin 1516, François 1er et sa "cousine" franchissent la montagne de l'Epine, avant de remonter les gorges du Frou (A l'époque on préférait cousine à maîtresse, comme on disait "majordome derrière le rideau" plutôt que PMA). Le monarque n'appréciait pas plus que ça la région, mais étant fils de Louise de Savoie et de Charles d'Orléans, il subissait une garde alternée stricte. Bref, il arrive chez sa mère aux Entremonts pour l'anniversaire du bouillant Joseph Bouillon, ami d'enfance.

La fête dure trois jours et trois nuits, ça ripaille à qui mieux mieux. Le second soir, François est bien torché, et l'envie lui prend d'aller à la chasse. Sa mère lui colle un aller-retour, furieuse du peu de tenue dont son rejeton fait montre devant les invités, et l'envoie dans sa chambre, privé de dessert. François se carapate aussitôt par le fenestron, et rejoint le bouillant Bouillon, qui l'attend avec les mousquets.

Nuitamment, ils montent aux Varvats. Bouillon connaît le coin par cœur. Ils ont tôt fait d'atteindre Rigne Bâton (Encore une désorthographie étonnante, puisqu'à l'époque c'était Ruine Bâton, mais bon là tout de suite on n'a pas trop le temps, non ?). Ils se désaltèrent, montent à Pratcel, franchissent la frontière au pas de l'Echelle et débouchent sur l'Alpe à l'aube naissante.

A cette époque, la forêt chartrousine est particulièrement giboyeuse. Les cerfs règnent en maîtres et ont souvent jusqu'à 22 voire 23 cors, les Gazella Cartusiana pullulent, frayant parfois avec les Rupicapra. Les lièvres coursent les sangliers, l'aigle impérial niche, il reste même selon certains historiens, quelques spécimens de panthères des neiges, échappées des cages d'Hannibal quand il traversa la Chartreuse, de retour du Tibet.

Bref, François et Bouillon n'ont aucune peine à ajuster une proie, un magnifique mouqueton mâle. François n'a pas assez décuvé, il queute. Bouillon prend sa chance et touche la pauvre bête dans le poitrail. Elle s'effondre aussitôt, comme morte. Les deux compères sont sur la crête du Pinet, pas trop le courage de redescendre par Pratcel, alors qu'ils aperçoivent la vallée juste endessous.

Bouillon passe le premier, le passage est délicat, les vires étroites et exposées. Il a le mouqueton sur les épaules, pas loin de 80 livres. Arrivant dans la grotte, l'animal se réveille d'un coup et commence à gesticuler, manquant de précipiter dans le vide le bouillant Bouillon. François sort sa dague et saigne aussitôt la bête.

Le reste de la descente ne figurant pas dans les archives du musée savoisien de Chambéry, nous ne pouvons que faire l'hypothèse qu'elle est sans intérêt, ou que le copiste de faction a bâclé son taf.
Aujourd'hui encore, les chasseurs de chamois, font une halte à la grotte de la Saignerie quand ils ont une bête sur les épaules, pour perpétuer cette barbare tradition.

PS : au fait, pourquoi "A l'Ouest d'Eden" ?
Très bonne question, je m'y plonge dès que j'ai un moment

PPS : [Réclame] Si les deux arches visitées ce jour (Doline du Pinet et grotte à l'Echelle) vous intéressent, une visite sur mon blog s'impose
https://unjourunearche.blogspot.com/p/liste-des-arches.html

Du côté du pas de l'EchelleDu côté du pas de l'Echelle
L'Alpe immaculéeL'Alpe immaculée
L'arche double de la doline du PinetL'arche double de la doline du Pinet
Belledonne depuis la doline du PinetBelledonne depuis la doline du Pinet
1er ressaut1er ressaut
2ème ressaut (rappel pour descendre dans la grotte ou saut de 5m départ arrêté)2ème ressaut (rappel pour descendre dans la grotte ou saut de 5m départ arrêté)
Grotte à l'Echelle (ou de la Saignerie)Grotte à l'Echelle (ou de la Saignerie)
Sous le 2ème ressautSous le 2ème ressaut
Et voilà le travail (MiRO, je t'ai déjà dit de ranger ta chambre)Et voilà le travail (MiRO, je t'ai déjà dit de ranger ta chambre)

Commentaires

Y
yougs_4, le 16.02.21 17:57

Excellent!

T
TASMAN, le 16.02.21 18:59

Bel itinéraire de rando été, je n'avais pas pensé que ca se ferait à ski ! On reconnait le spécialiste des arches !
On se connait, nous avons parcouru la Baume Rouge au Glandasse ensemble.. (Bernard).
Cet hiver je suis peu actif pour les compte rendus et je ne fait pas de si beau parcours que toi.

T
taramont, le 16.02.21 23:27

des arches, des histoires, de l'histoire, des légendes, des acrobaties, des images : spectacle total. Merci.
Merci aussi de penser enfin à mettre l'APN à l'heure....

M
MiRo, le 17.02.21 18:17

@yougs : presque plus de plaisir à réécrire l'Histoire qu'à skier cette neige lourde et dangereuse 🤨
@Bernard : salut ! Content d'avoir de tes nouvelles depuis ce rappel mémorable !
@Taramont : je m'escrime, m'échine, m'énerve mais rien n'y fait, les EXIF restent un mystère pour moi 🤢

Cette sortie