ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Neige & avalanches > Plus de sécurité sur skitour

Plus de sécurité sur skitour


Aller à la page : 1 2 3 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
J
jc69
[2537 posts] - Le 03/12/2008 13:55

Suite aux différentes discussions sur les risques du "métier" de ski-randonneur, j'ai fait un peu le tour du site et je trouve que la prévention des accidents d'avalanche n'est pas vraiment mise en avant.

Je propose donc des améliorations potentielles :
- dans chaque topo, créer une rubrique "zones avalancheuses connues" ou quelque chose comme ça, parce qu'on sait bien que certains coins sont particulièrement piégeux et que partager l'info, ça aide.
- créer une rubrique SECURITE dans le menu principal, entre topo-guide et matériel, par exemple, dans laquelle seraient regroupés les différents articles déjà existants dans RESSOURCES.
Je pense aux nouveaux pratiquants qui cherchent des informations liées à la sécurité de notre activité. Pas évident de s'y retrouver ! 🤨
Dans cette rubrique SECURITE, on pourrait ajouter des résumés de la méthode Munter, des descriptions de technique de pelletage, des notions de premiers soins aux personnes en hypothermie, le tableau de réglage de fixations (pour éviter de se faire un genou)...

Evidemment, ça ferait un peu de boulot pour le chef. 😯
Mais si ça sauve une vie, c'est énorme. 😉

Qu'en pensez vous ?

E
Etienne-H-
[3264 posts] - Le 03/12/2008 14:03

Du boulot pour le chef? Non du boulot pour chacun: faut jouer le jeu. Skitour est un site d'échange; c'est bien de prendre, c'est pas mal non plus de donner.
Chacun peut rédiger un article selon ses compétences; chacun peut renseigner les topos d'infos pertinentes. Encore une fois Skitour est ce qu'en font ses utilisateurs.

J
J2LH
[615 posts] - Le 03/12/2008 14:14

jc69 a dit :dans chaque topo, créer une rubrique "zones avalancheuses connues" ou quelque chose comme ça, parce qu'on sait bien que certains coins sont particulièrement piégeux et que partager l'info, ça aide.
Oui, et une cotation d'exposition aux avalanches pour l'itinéraire.

Phil'Ô
[1559 posts] - Le 03/12/2008 14:24

Et puis quoi encore ! 🙄

Vous ne voulez pas non plus que le boss vous pondent un outil qui trie les topos à votre place qui vous dise où allez en fonction du BRA et des données renseignées sur la base ! 🤣

Non mais des fois ! 😡 🤣

D'autant qu'on peut déjà renseigner sur le formulaire d'un topo, les zones connues comme étant particulièrement avalancheuses ou dangeureuses : C'est le champ "remarques" !

Il suffit de prendre le temps de l'utiliser 😎

kaiser38
- Le 03/12/2008 14:24

- dans chaque topo, créer une rubrique "zones avalancheuses connues" ou quelque chose comme ça, parce qu'on sait bien que certains coins sont particulièrement piégeux et que partager l'info, ça aide.

Est-ce réellement pertinent ?

Est-ce que trop responsabiliser n'est pas déresponsabiliser ?

La pratique du ski de rando, c'est un cheminement personnel, comme dans tout sport. Un cheminement ou on apprend à chaque saison. On découvre des nouveaux itinéraires, on apprend à repérer les pièges de la montagne sur le terrain, on apprend à étudier sa course la veille avant le départ...

On a l'impression que parce qu'on sais skier en hors piste et qu'on a l'habitude du des sports d'endurance, on va être directement un dieu du ski de rando !

Mais c'est pas comme ca que ca se passe !

Je crois qu'il faut arrêter de trop détailler les topos.
Je connais peut-être 50 itinéraires de rando maximum tout massif confondu, itinéraire que j'ai parcouru au moins 2 fois et ou je connais le cheminement et les éventuels pièges.
C'est à chacun de découvrir par lui même un itinéraire inconnu.

Justement peut-être que dans la saison, tu vas profiter de conditions super safe pour aller découvrir de nouveau horizons sans prendre de risque !

Et les moments ou c'est gavé de poudre et ou le risque est plus marqué tu vas dans des coins que tu connais bien, histoire de limiter la part de risque.

Je pense qu'on s'expose beaucoup plus quand on va dans des endroits qui nous sont totalement inconnu. D'autant plus dans des régions différentes à la notre (Alpes)

Enfin je le vois comme ca...

Puis quand est il de la responsabilité de skitour ? Si l'on indique que ca part souvent ici et la, et que ca part malheureusement à un autre endroit... tu vois le malaise ?

a++

Jeroen
[12316 posts] - Le 03/12/2008 14:26

Plus de sécurité sur skitour. Si je comprends bien il serait question de mettre plus en avant tous les points qui parlent de sécurité. La question que je me pose avant tout est de savoir à qui s'adresserait cette rubrique.

Pour moi, les randonneurs qui ont des accidents ne sont pas des néophytes, pour plusieurs raisons :
- Les néophytes ont trop peur (à raison) d'aller dans des entroits/pentes qu'ils ne connaissent pas quand les conditions sont limites, car ils entendent beaucoup parler du loup, et que ça leur fait peur
- Le néophyte n'est pas assez sorti pour avoir assez multiplier les risques : pour moi c'est aussi la répétition qui fait le risque.

La triste actualité de ce WE le confirme : les personnes qui se sont fait prendre étaient des randonneurs aguerries : ce n'était pas des personnes qui manquait d'information, mais au contraire des personnes presque trop informées, et ayant (comme nous tous) multiplié les risques avec une bonne étoile, les confortant dans leurs mauvaises décisions.

Donc pour moi plus mettre en avant le coté sécurité n'est pas forcément utile. Les randonneurs sont au courant, ce n'est pas le manque d'information qui les tue, c'est leur sentiment d'avoir pris jusqu'à présent les bonnes décisions, et la multiplication des expériences, donc des risques.

C'est mon avis, on peut évidemment en débattre.

J2LH a dit :Oui, et une cotation d'exposition aux avalanches pour l'itinéraire.
Poste un sujet spécifique pour ça, présentant ton système, pour que la communauté puisse en débattre.

Merci.

V
vali
[738 posts] - Le 03/12/2008 14:35

Personnelement, même si cette idée part d'une bonne intention, je pense qu'elle a ses limites.
En effet, déjà, on ne peut pas vraiment dire qu'un itinéraire est plus exposé aux plaques qu'un autre. Cela dépend trop des conditions, de la météo, du vent dominant... De plus, aucun itinéraire n'est à l'abris des avalanches (sauf quelques exceptions). Le risque est qu'en cas de mauvaises conditions nivo, des randonneurs vont se rabattre sur une course moins exposé aux avalanches (comme il est expliqué sur le topo) mais que celle-ci soit très dangereuse tout de même ce jour là.
De plus, il est presque impossible de classer des randonnées suivant leur exposition aux avalanches. D'ailleurs, aucun topo ne l'a fait jusqu'à maintentant, non??
Donc je pense que pour les itinéraires assez fréquentés et connus pour leurs plaques tout au long de l'annnée, on pourrait alors glisser une petite note de prévention dans le topo mais pas pour tout les itinéraires.
De plus, le fait de mettre le récit d'un accident, d'une sortie dangereuse... sur skitour est très constructif je trouve. Ainsi, je voudrais savoir votre avis sur le fait de répertorier ces sorties où il y a eu une activité avalancheuse conséquente puis dresser une liste des "points noirs" fréquentés par les contributeurs de skitour (à titre d'information).

MartinB
- Le 03/12/2008 14:58

Dans les topos-livre de Labande, les pentes "historiquement" connues pour être potentiellement (suivant les conditions de neige, vent, température, etc.) dangereuses sont mentionnées dans le descriptif du topo. Du reste, il me semble que certains topo sur skitour procède de la sorte. Les usagers de skitour pourraient alors généraliser cette pratique. C'est une suggestion.

gro
- Le 03/12/2008 15:07

je trouve ça inutile, car :

1- les utilisateurs qui ont le plus d'accidents sont les gens expérimentés. un néophyte a vite peur, n'a pas un gros ego et n'hesite donc pas à faire demi tour. Or cette cotation "avalanche" ne serait consultée que par les néophytes

2- Tous les itinéraires peuvent potentiellement etre dangereux !! et même ceux donnés comme "dangereux" peuvent etre sans risque en neige de printemps bien stabilisée, donc pas de sens

3- ce qui est utile, dans un topo, c'est de dire : "attention cette zone souvent dangereuse. Faire gaffe". (exemple traversée au dessus du crozet pour aller à la croix de belledonne ) ET c'est déjà le cas dans les topos !!!

P
ptidesj
[30 posts] - Le 03/12/2008 15:12

pour une cartographie historique des avalanches:
http://www.geoportail.fr/5061756/actu/5091961/cartographie-des-avalanches.htm

geoportail->onglet ZONE A RISQUE -> couche avalanche

Utilité pour nous?

J
jc69
[2537 posts] - Le 03/12/2008 15:49

Jeroen a dit :La question que je me pose avant tout est de savoir à qui s'adresserait cette rubrique.
Après le néophyte, il y a ceux qui deviennent autonomes.
Les aider à structurer leur réflexion à l'aide de la méthode 3x3 par exemple me paraît un plus pour développer la prise de décision.

Pour les experts, combien ont déjà eu à sortir quelq'un enfoui sous plus d'un mètre ? Peut-être qu'un article sur la technique à employer peut les intéresser ?

kaiser38 a dit :Je pense qu'on s'expose beaucoup plus quand on va dans des endroits qui nous sont totalement inconnu.
Quand je vais dans un massif que je connais mal, je suis preneur de l'info : telle pente est régulièrement balayée par une avalanche.

gro a dit :Or cette cotation "avalanche" ne serait consultée que par les néophytes
Et pourquoi donc ?

gro a dit :3- ce qui est utile, dans un topo, c'est de dire : "attention cette zone souvent dangereuse. Faire gaffe". (exemple traversée au dessus du crozet pour aller à la croix de belledonne ) ET c'est déjà le cas dans les topos !!!
Contre-exemple : le Grand Sorbier http://www.skitour.fr/topos/grand-sorbier,48.html

Phil'Ô a dit :C'est le champ "remarques" !

Il suffit de prendre le temps de l'utiliser 😎


Sauf que c'est loin d'être systématique. Si on institue une case "risque d'avalanches", on n'écrira peut-être pas RAS partout.

Qu'en pensent ceux qui pratiquent skitour depuis peu ? 😉

papaseb
- Le 03/12/2008 15:54

Euh définir des "zones dangeureuses" c'est assé restrictif non?

La vérité d'aujourd'hui n'étant pas celle de demain sa me semble difficile...
De plus, se serait encore plus engagé la responsabilité du site...on pourrait alors vite en cas d'accident se retrancher derriere 'le site skitour ne mentionnait pas ce lieu comme risqué'...
La montagne c'est risqué partout 😉

serge diez
- Le 03/12/2008 15:54

trop d'info tue l'info (proverbe chinois)
ne pas hésiter à se renseigner, changer d'itinéraires ou annuler une sortie est plus sage que uniquement la consult de skitour.

S
shama
[564 posts] - Le 03/12/2008 15:59

Sauf que c'est loin d'être systématique. Si on institue une case "risque d'avalanches", on n'écrira peut-être pas RAS partout.
Qu'en pensent ceux qui pratiquent skitour depuis peu ?


Que Skitour n'est pas là pour assurer un service de pseudo assurance anti-avallanche/anti-touchette/etc.
Si une telle case existe, que tu ne la remplies pas lors de la création du topo (car quand tu rentres un nouvel itinéraire ce n'est pas forcément dans un massif que tu fréquente régulièrement) et qu'une avalanche se produit lors d'une sortie ultérieure il se passe quoi ?
Si une telle case existe, j'encourage vivement tout le monde de toujours la cocher.
Un sérac, des cailloux qui se purgent au soleil c'est "prévisible et répétitif", une avalanche moins.
Même si certaines avalanches tombent toujours chaque année au même endroit, toute pente est susceptible a ce type de phénomène alors bon....

gro
- Le 03/12/2008 16:10

jc69 a dit :
Contre-exemple : le Grand Sorbier http://www.skitour.fr/topos/grand-sorbier,48.html
:


En effet, mais est ce un endroit si dangereux ?

je m'explique : il y a eu au sorbier malheureusement un accident tragique, mais TOUTES les pentes suffisantes peuvent donner lieu à ce genre d'accident. J'entends par endroits dangereux un endroit ou systématiquement, tous les ans, il y a des avalanches.

je ne suis pas un vrai grenoblois, mais le sorbier que j'ai fait 2 fois ne me semble pas avoir une réputation "scabreuse" comme le verrou des Doménons, ou la traversée au dessus du Crozet. Les vrai pros me contrdiront si nécéssaire

Si je me trompe, je suis d'accord avec toi qu'une révision des topos s'impose.

Aller à la page : 1 2 3 Suivante

Connectez-vous pour poster