ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Débutants > Mont-Blanc pour débutant

Mont-Blanc pour débutant


Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
I
Icas
[3 posts] - Le 03/10/2021 13:14

Bonjour,

Quel itinéraire conseilleriez-vous à un débutant (mais grand passionné) pour faire le Mont-Blanc, par le versant français ?
Par débutant, j'entends personne qui n'a pas un grand palmarès de courses à son actif mais qui a une certaine connaissance technique de la montagne, et en bonne forme physique (la trentaine, sportif régulier).
Quel serait à votre avis la meilleure formule ? Avec guide ? En groupe ?
Quelle serait selon vous la meilleure période ?

Par avance, merci de vos conseils !

Icas

Jeroen
[12321 posts] - Le 03/10/2021 20:25

Bonjour Icas,

"Mont-Blanc/pour débutant", ça fait mal aux yeux. Techniquement le mont-blanc ce n'est pas très difficile (attention, je n'ai pas dit "pas" difficile), et un débutant en forme peut tout à fait s'y faire trainer par un guide qui va prendre toutes les décisions. Mais la montagne ce n'est pas ça. La montagne c'est l'apprentissage de l'autonomie.

Tu es passionné ? Nourris ta passion : prend le temps d'apprendre sur des courses plus simples, avec des amis qui pourront te former ou dans des clubs. Oui la connaissance technique en milieu glaciaire (savoir marcher avec des crampons, progresser assuré, réagir en cas d'accident) est indispensable ainsi qu'une bonne forme physique (sachant qu'en dessus de 4000 il peut y avoir des surprises), mais rien ne remplace l'expérience de l'altitude. Le mont blanc par les voies normales ce n'est pas très difficile mais les risques objectifs sont nombreux et potentiellement mortels.

Quand tu sera prêt tu répondras tout seul à tes questions : tu sauras si tu as besoin d'un guide (certaines personnes ne se sentent jamais autonomes), à quelle période le faire, par quelle voie, et comment (à pied, à skis, ...)

I
Icas
[3 posts] - Le 05/10/2021 13:34

Bonjour Jeroen,

Merci pour ta réponse. Je n'étais pas à l'aise avec le titre non plus !
Je comprends bien ce que tu m'expliques. Ma question est donc : pas où commencer ? ma difficulté est que je n'ai aucune porte d'entrée, aucun contact dans le monde de l'alpinisme... que me conseilles-tu ? d'aller frapper à la porte d'un CAF ? Je vis en périphérie de Lyon, donc j'imagine qu'il y a pas mal de pratiquants dans les environs 😄

Bonne journée,

Icas

A
aalexx993
[1 post] - Le 05/10/2021 15:45

Hello,

J´étais dans le même car quand je l´ai fait en 2016, la trentenaire, sportif "normal" en mode 2 à 3 footing par semaine et aimant la montagne mais ne pouvant pas trop pratiquer car distance et temps...
Du coup, je me suis rapproché de la compagnie des guides de Saint Gervais.
Résultat, première expérience avec Guide au Grand Paradis en mode refuge, marche crampons, s´assurer, utilisation Arva etc etc, super interessant.
Il nous a donc bien "checké" et a dit "ok" pour Mont Blanc.

Cela se fait très bien et j´en garde de supers souvenirs. D´ailleurs depuis certaines courses se refont avec le même guide, on garde contact et c´est très bien comme ca.

Donc pas besoin d´une expérience énorme quand on est très bien accompagné.
Ne pas minimiser la sortie mais avec bonne condition et guide ca se fait.

Si besoin des coordonnées du guide, MP :)


A dispo,

Alexandre

Jeroen
[12321 posts] - Le 05/10/2021 17:17

Bonjour aalexx993, j'essayais d'orienter Icas vers une pratique plus autonome, et moins consumériste. Je suis conscient que certaines personnes ne se sentiront jamais de le faire en autonomie, se faire accompagner par un guide est alors une bonne solution, mais est-ce l'objectif qui est important ? ou la façon d'y arriver ? Si l'objectif c'est de raconter à ses potes qu'on a fait le MB, alors fonce, prend un guide. Si l'objectif c'est de passer du bon temps en montagne, d'apprendre l'autonomie, de se sentir libre de ses choix, alors il faut prendre son temps, et le mont-blanc arrivera bien assez-tôt.

Techniquement le mont-blanc n'est pas dur. Il faut savoir... marcher. La difficulté n'est pas là. La difficulté est de faire les bons choix au bon moment et savoir se tirer d'un mauvais pas.

Par où commencer ?
- Stages initiation alpinisme (UCPA, Guides, Clubs) pour apprendre les techniques. Là l'objectif est différent, ce n'est pas de "faire un sommet", c'est d'apprendre. Le sommet n'est pas un but, c'est un moyen, et ça fait toute la différence.
- Pratique de la montagne en club https://www.google.com/search?q=club-montagne-lyon ou tu pourras "rentrer" dans le milieu pour te faire des connaissances. Ensuite vous pourrez sortir hors contexte club.

Il faut pratiquer, sur des objectifs à sa hauteur, apprendre à se connaitre, apprendre de ses erreurs (petites les erreurs hein !).

P
Philtrace
[215 posts] - Le 05/10/2021 19:07

Jeroen a le bon discours, pour ma par j'ai commencer tardivement la montagne (40 ans), le MB est arrivée un jour, sans le chercher .............
La 1ère fois c'était par Bionnassay et après par l'Innominata. Ce qui est important c'est de profiter de la montagne et de profiter de la course même si tu es avec un guide.

Vinchy
[358 posts] - Le 05/10/2021 21:46

Perso ça fait 20 ans que je pratique un peu toutes les activités de montagne et je n'ai jamais encore fait le Mont Blanc.
Je ne dirai pas que ça se fera jamais, mais si ça n'arrive pas je ne mourrai pas malheureux, ce n'est pas mon objectif premier je trouve...

J'ai du mal à comprendre cet engouement, au point que pour certains ça devient "Les alpes = Le MB..." ou "Faire de la montagne = Le MB"
Les personnes néophytes en montagne qui demandent et souvent la première question c'est "T'as déjà fait le MB?"

On peut se faire plaisir autrement aussi, y a tellement de coins perdus en montagne... et parfois à 2 pas de la maison! (bon OK, peut être moins à Lyon 😁 )

@Phil... Ouais là on est plus sur du débutant par contre 😉

J
Jer
[342 posts] - Le 06/10/2021 00:56

Surtout que le Mont Blanc s'est encore fait raboter d'un mètre ! (D'un côté, c'est bien parce que si on attend assez, il sera à une attitude qui fait moins mal à la tête.)

Réf. : https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/09/29/la-taille-du-mont-blanc-revue-a-la-baisse-d-un-metre_6096450_3244.html.

L
lehohneck
[26 posts] - Le 06/10/2021 20:41

Bonjour Icas,
J'ai pratiqué la montagne avec plusieurs CAF depuis 1987; alpinisme avec pas mal de sommets dans le massif de l'Oisans (Pic Neige Cordier; Les Agneaux; Dôme des Ecrins...) et quelques sommets dans le massif du Mt Blanc (Aiguille d'Argentière; courses glacière depuis l'Aiguille du Midi; col du Géant...) aussi quelques sommets dans la Vanoise ou proche(Grande Casse, Mont Pourrie, Aiguille de la Grande Sassière, La Grande Motte..) et en Suisse surtout en ski de Rando; beaucoup de rando; de ski de rando...Bon j'ai commencé à encadrer progressivement des sorties faciles en rando; puis en ski de rando en effectuant des stages d'orientation, de nivologie, encordement et sécurité sur glacier de niveau 1 et 2, ensuite j'ai fait le stage pour être initiateur en ski alpinisme CAF en 2005, auparavant j'ai fait une tentative du Mont Blanc avec une personne du CAF qui m'a emmené avec une amie en 2002 jusqu'à la 1ère arête des Bosses à 4500m, hélas nous avons renoncé à cause des vents violent sur l'arête, ensuite après mon stage d'initiateur CAF, j'ai d’abord fait beaucoup de sorties à pied, à vélo et quelques sorties en alpinisme avant de refaire le Mont Blanc avec un ami, finalement j'ai fait le Mont-Blanc avec mon ami depuis le Nid d'Aigle jusqu'au refuge du Goûter le 1er jour en mi juin 2005, ensuite le Mont Blanc par la voie normal le 2ème jour et retour jusqu'au refuge de Tête Rousse, enfin retour jusqu'au Houches le 3 ème jour.
Actuellement je trouve le Mont Blanc est trop sur fréquenté par le voie normal, si c'était à refaire, je choisirai la voie depuis l'Aiguille du Midi ou mieux depuis Chamonix par la mer de Glace, refuge des Cosmiques, ensuite les 3 Mont-Blanc, Mont du Tacul, Mont Maudit et enfin le Mont Blanc, après redescendre par le Dôme du Goûter, Tête Rousse.., hélas plus difficile et physique que la voie normal!
En printemps, on peut faire le Mont-Blanc depuis le Plan de l'Aiguille par le refuge des Mulets en ski de rando, puis rejoindre le refuge Vallot en ski, et ensuite finir le Mont-Blanc à pied, c'est une très belle voie, mais assez engagé et risqué au niveau des sérac sous le refuge Vallot, très physique 1800m de dénivelé le 2 ème jour entre 3000 et 4810 m en altitude!
Il y a aussi une autre voie coté Italie beaucoup moins connue mais plus technique, plus physique et surtout moins courue que la voie normal!
Ce n'est pas évident de choisir la bonne voie pour le Mont-Blanc!
Soit on choisi la facilité sur une voie trop sur-fréquenté, sinon des voies plus jolie mais plus difficiles et technique à faire avec une personne qui maîtrise la montagne ou un guide! 😉

J
jpc
[1324 posts] - Le 06/10/2021 22:12

Hello Lcas, le deuxième post de Jeroen résume bien l'alternative.
Pour aller dans son sens, j'ajoute deux points :
1. Le Mont-Blanc, c'est presque 5000m (oui, je sais que tu le savais^^), mais ni toi ni le guide ne sait comment ton corps réagira à cette altitude tant que tu ne l'approches pas. Donc si tu veux te faire plaisir au Mont-Blanc (en autonomie ou avec guide), monte d'abord un peu au-dessus de 3500m pour voir.
2. Même un bon guide peut se casser une cheville ou tomber dans une crevasse (ce que je ne lui souhaite pas), donc être autonome un minimum, c'est toujours bon pour la sécurité ;-)

I
Icas
[3 posts] - Le 23/10/2021 08:25

Bonjour à vous,

Merci pour vos retours et avis, je pense avoir assez de pistes pour me lancer ! En commençant par les bases 😄
Bonne route à chacun.

Connectez-vous pour poster