ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Divers montagne > Les stations de ski écologiques, vos avis ?

Les stations de ski écologiques, vos avis ?


Aller à la page : Précédente 1 2

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
b08
- Le 13/04/2015 18:16

b08, as tu divisé les litres de gazole des dameuses et les kilowatt des remontés par le nombre de personnes qui en profitent? je suis pas sur que le résultat permette de faire une grosse différence entre randonneur et pistard

Non.

A la fin de la saison, ça fait toujours rien (sur ces deux points) pour la rando (quel que soit le nombre de pratiquants soit dit en passant) et des milliers de litres et de kwh non renouvelables coté station. Résultat : Ça fait toujours infiniment plus (toujours sur ces deux points), même si ça "profite" à beaucoup de gens.

Ça fait peut-être peu de différence entre un randonneur et un pistard, mais une énorme entre une pratique et l'autre prise dans leur globalité.

K
k1200rs
[412 posts] - Le 13/04/2015 20:52

Une émission d'Arte sur le ski et son impact écologique, il y a aussi une discussion sur le ski de randonnée:

http://www.arte.tv/guide/fr/056817-004/x-enius @ARTEfr

T
tivet
[53 posts] - Le 14/04/2015 21:59

Ecologique ca veut tout dire et rien dire.
Ya de cela quelques années une station a reçu la ministre de l'environnement pour signer charte, inviter journaleux, bref tout le barnum du green washing... la station écolo de chez écolo, même les huiles des dameuses étaient élevées en plein air au grain... bon, pas le gazoil...
L'été d'aprés on abattait des pans de montagne et de forêt pour laisser au touriste débutant la douce sensation de se sentir du rayon du cador es-glisse sans passer trop de temps dans la case ESF et pour dessiner un ruban bleu du haut en bas de la carte papier glacé avec les joli zapins phointu et le mont blanc en gros écrit en haut ...
Alors écolo, écolo...

Une station écolo commencerait par aménager avec le terrain et moins avec les engins, commencerait pas limiter le damage au profit des cours de ski.... bref, irait intengiblement à l'encontre de la demande qui veut du facile et du nouveau, donc, du parc d'attraction.
En somme, un parc d'attraction dont le support est le modelage d'un milieu par nature fragile (pour partie en tout cas), peut il être respectueux de ce dernier dans une logique intensive de son développement économique?

La station "écolo" serait donc une station plutôt de type première génération qui aurait mesuré son développement....?

C
cmanu
[948 posts] - Le 15/04/2015 09:08

cmanu a dit :b08, as tu divisé les litres de gazole des dameuses et les kilowatt des remontés par le nombre de personnes qui en profitent? je suis pas sur que le résultat permette de faire une grosse différence entre randonneur et pistard

si on rajoute le fait que le pistard fait un trajet pour 6 jours de ski et que le randonneur fait un trajet pour 1 jour de ski, la rando devient plus polluante que le ski en station

b08
- Le 15/04/2015 10:18

Bof, un pistard qui fait 6 jours de ski vient souvent de loin : Belgique, Pays-bas, régions françaises loin des montagnes, Angleterre (en avion), voire Moscou (alors que les randonneurs sont souvent plus proches de leurs départs)... Ça fait en équivalent beaucoup de trajets Grenoble-Prabert ou Annecy-les confins pour les randonneurs citadins.

D'autant plus que des pistards qui montent à la journée, y'en a aussi un paquet. Rien qu'à voir le nombre de 69 et de 42 sur l'A43 à 6heures du mat le dimanche, et à voir à quel vitesse se remplissent vite les énormes parkings journaliers de la clusaz, des 7 laux, d'Orelle...

D
Dofre
[365 posts] - Le 15/04/2015 10:35

Tivet a dit :La station "écolo" serait donc une station plutôt de type première génération qui aurait mesuré son développement....?
J'ai tendance à penser ça. Quand on me parle d'une station écologique je pense à une station avec quelques téléskis, et des pistes pas trop larges qui suivent la pente naturelle de la montagne.

le fab
- Le 15/04/2015 10:36

Tivet a dit :
Une station écolo commencerait par aménager avec le terrain et moins avec les engins, commencerait pas limiter le damage au profit des cours de ski.... bref, irait intengiblement à l'encontre de la demande qui veut du facile et du nouveau, donc, du parc d'attraction.
En somme, un parc d'attraction dont le support est le modelage d'un milieu par nature fragile (pour partie en tout cas), peut il être respectueux de ce dernier dans une logique intensive de son développement économique?

La station "écolo" serait donc une station plutôt de type première génération qui aurait mesuré son développement....?

la Grave par exemple ;)

C
cmanu
[948 posts] - Le 15/04/2015 11:37

b08 : il y a aussi des randonneur qui vienne de paris pour un weekend, je ne pense pas que la clientèle russe soit la plus grande part des stations et ce n'est pas en raisonnant sur des exceptions que tu feras avancés le débat.

à mon avis, une station écolo c'est une utopie surtout si quand on parle de tourisme de masse, le nombre de gens capable de skier sur des pistes "à l'ancienne" est très faible

b08
- Le 15/04/2015 11:59

b08 : il y a aussi des randonneur qui vienne de paris pour un weekend, je ne pense pas que la clientèle russe soit la plus grande part des stations et ce n'est pas en raisonnant sur des exceptions que tu feras avancés le débat.

Je n'ai jamais dit que la clientèle russe étant la plus grande part de la clientèle. J'ai juste dit que à mon avis, les clients de stations font bien plus de km de route et d'avion pour venir skier que les randonneurs, quand bien même ils restent parfois 6 jours au ski.

C'est quand même osé de ta part de dire que je raisonne sur des exceptions quand je parle aussi de l'ensemble des français qui saturent des autoroutes entiers pour aller en station, d'anglais qui affrètent des avions entiers juste pour cela, et quand je parle de stations comme les 7 laux ou Orelle où leur plan de développement est quasi-uniquement basé sur la venue de skieurs à la journée en voiture.

A mon avis, ton randonneur qui vient de Paris pour le week-end est plus minoritaire parmi le public des randonneurs que le parisien qui vient au ski en station parmi le public des skieurs de station. Mais désolé si je ne fais pas avancer le débat, ce n'est encore que mon humble avis non fondé. 🤭

T
tivet
[53 posts] - Le 15/04/2015 22:07

Sur le point de vue écologie, on peut effectivement se poser la question de la vente des "produits" à l'étranger, les A320 qui cadencent tous les quart d'heure à Chambéry pendant que les panneaux annoncent "pollution, moins 20 km/h obligatoire", ca fait un peu rêver...
D'ou la question
Le développement des grandes stations a engendré une exigence de clientèle étrangère pour assurer la rentabilité des infrastructures souvent maîtrisées par des majors (forfait et prestations très chères, vente et démarchage à l'étranger, gestion financière des sites désindexée des logiques de territoires...). En somme, la fréquentation et la gestion, donc la maîtrise du territoire tend à échapper à la population "locale" qui, pour forcer le traît, assure le service de la machine.
En somme, ne serais-ce pas le mode de gestion global à regarder en détail plutôt que les actions périphériques de green washing...

Donc, si j'avais à aller en station (je veux dire acheter un forfait...pardon), ce ne serait pas un forfait à 50 euros pour me coincer entre un russe et un anglais dans une usine à ski construite, financée et gérée depuis la capitale, regardée à la loupe par des actionnaires et peignée par une armada de dameuses broutant du gazole, fut il bio,raisonné ou vendu dans un bidon recyclable pour gommer le moindre relief par ailleurs préparé a grand renfort d'explosifs et de machines de carrière alors que de l'autre coté de la ficelle, on a interdiction d'aller camper pour ne pas déranger la faune sauvage des alpes que l'on protège, nous, en France!!!

Bref, j'ai un rien grossi le trait, mais c'est plutot dans ce sens que j'ai tendance à réfléchir.... Peut être que je ne suis pas à la page, mais dans certains pays (Autriche, Dolos...) le modéle est plus doux, et plus fidélisant du coup, j'aime a croire qu'il est aussi plus "vert"....

tagnard
- Le 15/04/2015 22:17

Dans les Pyrénées les locaux ne veulent pas développer les stations, équipement ancien absence d’extension, résultat les vallées se meurent, la population baisse à vitesse grand V et le déficit budgétaire des stations est abyssal. L'essor économique des savoies est phénoménal, la haute savoie est devenue le 3eme département la plus peuplé de rhones-alpes en 2014.
Chacun des massifs est l'illustration d'un choix de développement économique. Je suis originaire de haute Garonne. Pour le travail je vie en Rhône-alpes, mais pour la rando je préfère les Pyrénées.

T
tivet
[53 posts] - Le 15/04/2015 22:36

Pas pu finir de répondre au questionnaire, je le trouve trop orienté...On accepte de fait de prendre en compte qu'une station peut être durable....
La question c'est comment la vendre....Bref....enquête télécommandée on dirait...

Tagnard,
Stations: 20% du PIB des Savoie, 50 % provient de l'industrie
Les pyrénéens partent des vallées par le manque d'emploi, les savoyards par le coût démesurés de l'immobilier....

Y a ptet un équilibre à trouver ????

tagnard
- Le 15/04/2015 22:58

20 % du PIB des savoies c'est énorme puisqu'on parle de départements riches à la base.
l'économie du ski représente 7 milliards d'euros en France (soit 18 % du secteur touristique national) et plus de 120000 emplois induits

R
Rico38
[53 posts] - Le 17/04/2015 09:45

b08 a dit :b08 : il y a aussi des randonneur qui vienne de paris pour un weekend, je ne pense pas que la clientèle russe soit la plus grande part des stations et ce n'est pas en raisonnant sur des exceptions que tu feras avancés le débat.

Je n'ai jamais dit que la clientèle russe étant la plus grande part de la clientèle. J'ai juste dit que à mon avis, les clients de stations font bien plus de km de route et d'avion pour venir skier que les randonneurs, quand bien même ils restent parfois 6 jours au ski.


Et pourtant, en fin de saison (mois d'avril), dans les "usines a ski", il semblerait que les seuls a parler français soient les moniteurs et le staff des remontées mécaniques (dixit un moniteur de ski)...

Aller à la page : Précédente 1 2

Connectez-vous pour poster