ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Divers montagne > randonner sur la piste

randonner sur la piste


Aller à la page : Précédente 1 2 3 4

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
C
cd73
[91 posts] - Le 13/12/2013 15:23

@Cyrille
...." Et ce sont les pistes qui sont venues aux randonneurs, et pas l'inverse
Peux- développer, je comprends pas bien ce que tu veux dire par " venues" ?

M
MaudC
[16 posts] - Le 16/12/2013 16:59

Si on laisse de côté l'aspect dangereux de cette pratique (cf certains qui remontent en plein milieu des pistes ouvertes ou de nuit pour les dameurs), si on laisse de côté le fait que lorsque l'on paie un forfait, on paie pour les remontées mécaniques, mais aussi pour les pisteurs qui vont sécuriser le domaine (ou l'installation de Catex/autres systèmes de déclenchement à distance), pour les dameurs qui vont préparer les pistes (je vous laisse vous renseigner sur le tarif horaire, le prix d'investissement pour acheter une machine...), pour la maintenance de ces pistes ou lors de leur création... Cyril, je te laisse consulter les CLPA du coin, et tu me diras si les stations sont implantées dans des zones "non risquées"... 😄

Vieux Troll
- Le 17/12/2013 11:00

Ayant passé quelques dizaine de nuits à m'entrainer sur les pistes par toutes les conditions (même sous la neige et dans le brouillard), je comprends très bien le problème des dameurs et des stations. C'est effectivement très dangereux. J'y ait pris plus de risque que dans bons nombres de courses en montagnes.
De nuit sous la neige ou dans le brouillard, c'est très difficile pour un dameur de voir un skieur, a fortiori s'il y a des ruptures de pentes. Parfois, je me repérais au bruit de la dameuse ! Si on arrive du haut et à moins de connaitre parfaitement les emplacements de treuillage et la position de la dameuse, le câble est simplement une loterie, notamment quand la dameuse est sous une cassure.
Le déclenchement des avalanches est un également un problème. Ca m'était arrivé d'être au milieu alors que le domaine était fermé. A juste titre, je m'étais pris une branlé du chef pisteur.

On utilise les domaines skiables (et sa sécurisation des avalanches) sans en payer le coût, en foutant le bordel dans le boulot de la station et en prenant des risques que l'on fait en partie assumer à la station.

Ce n'est pas une pratique responsable.

J
Juhlen
[383 posts] - Le 17/12/2013 11:08

Ce n'est pas une pratique responsable

MAIS je l'ai pratiqué de très nombreuses fois pour préparer le proba, c'est presque du Sarkozy dans le texte. 🤨 🤣 🤣

Je pense qu'il faut faire la distinction entre remonter des pistes de jour hors travail des dameuses cablées ou non ET remonter ces mêmes pistes de nuit et dans le brouillard. 😮

C'est comme comparer une sortie à BRA 1 ou BRA 4. 😉

P
Pierre*
[2738 posts] - Le 17/12/2013 11:20

Vieux Troll a dit :On utilise les domaines skiables (et sa sécurisation des avalanches) sans en payer le coût

Cela s'appelle la liberté de circuler. En été quand on emprunte un sentier pédestre on n'en paye pas le coût. C'est le modèle économique des stations qui veut qu'actuellement seul l'usage des remontées soit payant et pas l'usage des pistes.
Mais si en randonneur zelé et avec l'esprit civique particulièrement développé tu veux te battre pour que l'usage change et que l'usage des pistes devienne aussi payant, vas-y bas toi c'est un beau combat.

En attendant c'est gratos, alors pourquoi se gêner. En été je fais des sorties d'aération sur des sentiers sans mauvaise conscience de ne pas payer leur entretien, en hiver c'est pareil, s'il y a une piste qui est là, je l'utilise.

Après évidemment grâce à ma bonne éducation, je fais tout pour ne pas emmerder les pisteurs, les dameuses et les skieurs et ça se passe globalement bien

Un gros
- Le 17/12/2013 13:30

Pïerre* a dit :Vieux Troll a dit :On utilise les domaines skiables (et sa sécurisation des avalanches) sans en payer le coût

Cela s'appelle la liberté de circuler. En été quand on emprunte un sentier pédestre on n'en paye pas le coût. C'est le modèle économique des stations qui veut qu'actuellement seul l'usage des remontées soit payant et pas l'usage des pistes, s'il y a une piste qui est là, je l'utilise.


Vous allez donner des idées aux directeurs de station : il est peut-être temps pour eux d'adapter leur modèle économique 😯

Les stations de ski ça ressemble un peu aux autoroutes: elles sont là parce que l'Etat les a laissé s'y mettre, et qu'il y trouve son compte. Elles proposent un service payant, qu'on apprécie ou pas. Vouloir l'utiliser gratuitement sans avoir de compte à rendre me paraît un peu utopique.

Petite digression : La Compagnie des Alpes, plus gros exploitant de remontées mécaniques en France, souvent dénigrée sur ce forum, est détenue à 40% par la Caisse des Dépôts, elle même détenue par l'État. Donc, de façon indirecte, par tous les français, skieurs de rando inclus 😉

Pierre
- Le 17/12/2013 18:22

Attention, je ne peux pas laisser dire qu'il n'y a pas de danger en bord de piste Le câble des dameuses treuil ( pour info 1 KM de long) peut être au ras du sol est monter à 3 mètres sous un effort de la dameuse. Si tu te fait prendre tu monte 🙁 toi aussi à 3 mètres et si ta de la chance, sinon tu te fait couper! 🙁

Vieux Troll
- Le 17/12/2013 19:08

Pierre a dit :Attention, je ne peux pas laisser dire qu'il n'y a pas de danger en bord de piste Le câble des dameuses treuil ( pour info 1 KM de long) peut être au ras du sol est monter à 3 mètres sous un effort de la dameuse. Si tu te fait prendre tu monte 🙁 toi aussi à 3 mètres et si ta de la chance, sinon tu te fait couper! 🙁
+1
Ça fait partie des conneries que j'avais fait. Le câble était passé à quelques mètres. Ça calme sévère pendant quelques nuits. 😜

G
grandpic
[371 posts] - Le 17/12/2013 19:42

Je réexplique : il y a 100 ans, il n'y avait que des randomans... Sisi, des types parcouraient quelques montagnes l'hiver avec des skis en bois et des câbles autour des chaussures. Et un jour, des guss ont construit des buldings et posé des pylones sans demander quoi que ce soit, et entre nous soit dit, il n'ont pas payé les terrains bien cher !!! je sais de quoi je parle. Il suffit d'étudier l'histoire de la Maurienne. 😯

Les communes n'en n'avaient que faire de ces terrains, l'hiver, et les usines donnaient des forfaits pour que les ouvriers aillent skier (Saint Jean - La Toussuire)...

Et aujourd'hui, ben c'est l'inverse. On veut faire dire que les randomans squatent les pistes... y'a rien qui vous choque ??? 😉

Vieux Troll
- Le 17/12/2013 20:21

Bons nombres d'accès, routes, piste de ski enneigés que nous utilisons en ces débuts de saison peu enneigés, n'existaient simplement pas il y a 100 ans.

http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2013/12/12/montagne-quand-les-randonneurs-remontant-les-pistes-de-ski-genent-les-dameurs-chamoniardsIl y a 100 ans avec le faible enneigement actuel, tu ne pouvais pas simplement pas partir à ski du bas. En ces débuts de saisons sans neige, on peut chausser à Argentière uniquement parce que la station et la piste existent. J'ai squatté à de multiples reprises cette piste de nuit et je comprends parfaitement que cela ne fait pas pour les dameurs qui n'ont pas envie de tuer des randonneurs.

Vieux Troll
- Le 17/12/2013 20:28

http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2013/12/12/montagne-quand-les-randonneurs-remontant-les-pistes-de-ski-genent-les-dameurs-chamoniards
La pierre à Ric est raide avec des ruptures de pentes importantes cachant la/les dameuses et les skieurs. Il y a un gros virage => câble allant bien sur les bords de la piste. Les bords de la piste sont merdiques. Comme c'est raide et si la neige est merdique, ce n'est pas toujours facile de rester dans un coin à l'abri des dameuses.
Les dameurs/pisteurs sont toujours sympa. Mais, ça peut vraiment être chaud de nuit.

Un gros
- Le 17/12/2013 20:37

@cyrille.marais : Je ne connais pas l'histoire de la Maurienne. Savez-vous comment ont été financées les premières installations?

Aller à la page : Précédente 1 2 3 4

Connectez-vous pour poster