ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Divers montagne > Migraine à partir de 3000m

Migraine à partir de 3000m


Aller à la page : Précédente 1 2 3

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
Lutindesforêts
- Le 05/05/2012 22:52

Hmm.

Je suis d'accord, vouloir battre le MAM par un médicament c'est un peu...anti-naturel??
Vive l'acclimatation!!

Et sinon pour l'aspirine je persiste à penser que c'est dangereux!
En effet, pour une petite plaie, rien de bien grave, on perdra juste quelques gouttes de sang en plus.
Je pensais plutôt qu'en cas d'accident, ça peut être bien plus vite grave!! (hémorragies internes, hématomes dans le cerveau...)

Rémy Lécluse
- Le 06/05/2012 19:19

Salut,

Tout à fait d'accord avec François Gouy!

L'acclimatation est le seul remède au MAM.

Pas de bol pour certains, nos organismes réagissent différemment: le cas le plus extrême que j'ai connu est une guyanaise très malade à 1400m d'altitude!

Vouloir forcer le passage avec des médications est pour le moins surprenant.

Attention, le Diamox est un diurétique: cela fait pisser des litres, il faut boire en grande quantité et suivant les personnes peut générer des effets secondaires désagréables: fourmis dans les membres entre autres.

En haute altitude et cette notion est toute relative suivant les personnes, les somnifères peuvent être aussi dangereux.

Prendre le temps de s'acclimater est la seule façon sûre de pouvoir passer du temps en altitude en sécurité, les complications du MAM que sont les oedèmes pulmonaire et cérébral sont gravissimes et peuvent entrainer la mort si il ne sont pas pris à temps, y compris dans les Alpes.
Surtout si les secours tardent à arriver ou ne peuvent pas intervenir comme cela est arrivé récemment dans le massif du Mt Blanc....

Les maux de tête (qui ne passent pas à l'aspirine), nausées, vomissements sont des témoins d'alerte à prendre très au sérieux!

Sur ce , bon ski
Rémy

G
garance1850
[54 posts] - Le 07/05/2012 09:36

Bonjour,

Au dessus de 3000m, certains ressentent les effets du MAM (mal des montagnes), il ne survient en général 4h après l'arrivée dans la zone critique. Avant, le corps -sensible au manque d'oxygène-envoie les premirs signaux dont le début de céphalée/migraine.

Comme prévention, si l'on est dans le cas classique d'une sortie rando on peut prendre 12h avant:
- paracétamol 1000mg et 48h avant de la coca 9CH
- diamox 250 mg et 48h avant de la coca 9CH. Attention, dans ce cas, il faut beaucoup .

Il vaut mieux prioriser l'option 1


Amicalement
garance1850

goulotte
- Le 07/05/2012 10:14

Je suis d'accord qu'il faille s'acclimater ..... mais si on veut se faire une sortie un week end dans les alpes, pas forcement le temps de s'acclimater ......... alors des fois des "aides" par "medicaments basiques genre paracetamol ou plantes peuvent aider .... sans pour autant parler de doping !!!!!

thierry73
- Le 07/05/2012 17:17

comme tu ne veux pas rester en dessous de 3000, je ne vois qu'une
solution, te couper la tête. 😄 😄 😄 😄

mick38
[463 posts] - Le 08/05/2012 14:03

Si on veut réussir un mont blanc sur un we après une semaine de boulot en plaine autant mettre toutes les chances de son cote. Sachant que plus de 50% des candidats abandonnent pour cause de mam. Alors 2 aspirines ne peuvent pas faire de mal. Par contre l échec coûte au porte monnaie.

g mas
- Le 08/05/2012 16:07

Autre solution complètement différente : l'apnée ; en piscine ( 25 m sous l'eau ), longues apnées fréquentes au salon .... le but étant d'habituer l'organisme au manque d'O2 . J'avais testé cette méthode avant une expé au Pérou ( 6400 m) ........


..

S
sagarmata
[8 posts] - Le 08/05/2012 17:15

Salut JG38 , pour ma part , j'ai la chance d'avoir pratiqué la très haute altitude en expé . Pas de secret , l'acclimatation , il faut avoir le temps ...
Une nuit seulement en refuge ne sert à rien , les effets de l'altitude arrive au bout de 6h en moyenne , il faudrait ne pas bouger au moins 48h . Pense également à te couvrir la tête pour te proteger des coups de soleil qui donne des maux de tête . Boire 3 à 4l/jour et toujours pissé jaune très claire. La salive très "mousseuse" est un signe également de manque d'eau . L'aspirine est un remède efficace , mais attaque l'estomac . Physiologiquement , certaine personne ne supporte pas l'altitude , même acclimaté...

E
Etienne-H-
[3264 posts] - Le 08/05/2012 18:06

g mas a dit :Autre solution complètement différente : l'apnée ; en piscine ( 25 m sous l'eau ), longues apnées fréquentes au salon .... le but étant d'habituer l'organisme au manque d'O2 . J'avais testé cette méthode avant une expé au Pérou ( 6400 m)

J'adore.
Et j'imagine la scène, monsieur dans son canapé regardant "La mort suspendue".
Elle: "Chéri tu as encore mangé trop de choux?"
Lui, 45 secondes plus tard tout bleu: " non non je m'acclimate".

Dans la même veine il faudrait essayer:
- le sac plastique autour du cou
- version améliorée: le sac plastique avec un gonfleur pneumatique en mode reverse: hypoxie et hypobarie (et hypercapnie)!!
- Le syndrome d'apnée du sommeil (dont il est bien bien connu qu'il facilite l'acclimatation)
- la cigarette
- les opiacés: finalement une overdose c'est une hypoxie qui est allée un peu trop loin... L'acclimatation avec les paradis artificiels en bonus, génial!
- l'alcool, qui à bonne dose est aussi un bon dépresseur respiratoire. Bonus en régurgitant dans les bronches.

A
anne-laure
[3 posts] - Le 08/05/2012 18:31

bonjour JG38
Je confirme les dires de certains; ce dont tu souffres est un des premiers symptômes du MAM (Mal Aigu des Montagnes) dont seule l' acclimatation est le meilleur traitement préventif (maxi 500m de den entre 2 nuits cad que tu peux monter de 1500m à 2500m mais redescendre à 2000m pour dormir). Le MAM apparait, selon les personnes vers 2500-3000m
En curatif seul l'ASPIRINE a été prouvé comme efficace sur les maux de tête (1g) [ le coté fluidifiant est l'effet recherché et pas redouté à ce dosage] voire redescendre si les symptômes persistent
bonne rando à toi
AL, une pratiquante et traitante... 😉
PS pour info THE site indispensable: http://www.arpealtitude.org/

E
Etienne-H-
[3264 posts] - Le 08/05/2012 19:16

Je reviens avec un peu de sérieux sur 2-3 petites choses énoncées plus haut et qui font mal à lire:
- l'aspirine n'a pas d'effet "fluidifiant": elle peut être utilisée pour inhiber l’agrégation des plaquettes sanguines, ce qui n'est pas la même chose.
L'effet de l'aspirine contre les symptômes du MAM ne passe pas par cette propriété.
- La dose anti-agrégante n'est pas de 1g: à 1g on est à une dose anti-inflammatoire.
- si la prise d'aspirine (à visée anti-agrégante) aura peu de conséquence sur une plaie mineure, il n'en sera pas de même pour un traumatisme crânien grave.

A
anne-laure
[3 posts] - Le 08/05/2012 19:27

oui Etienne tu as parfaitement raison
mais souvent 1g suffit!! (pour les non initiés je précise 1g par prise x3/jour maxi)

Lutindesforêts
- Le 08/05/2012 20:57

Merci Etienne =)

(pour info anne-laure, la dose anti-inflammatoire est 1G, la dose anti-agrégante est très inférieure vers 75mg par exemple)

Aller à la page : Précédente 1 2 3

Connectez-vous pour poster