ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Blabla > PDG 2012, la déroute

PDG 2012, la déroute


Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
K
kaiser38
[565 posts] - Le 28/04/2012 13:11

1000€ c'est une blague...

un smic pour cette merde ...

330€ par personne.

On vit vraiment dans un drole de monde

GautM
- Le 28/04/2012 13:24

juju a dit :Le mode de sélection:

- Être une star.
- Être une patrouille militaire
- Être une patrouille avec guide
et si après tout ça il reste de la place:
- Être une patrouille Suisse ou étrangère (mais la France c'est pas assez loin, ça compte pas).
- puis tous les autres (être une patrouille entièrement féminine n'est pas un avantage, ya pas de quota réservé au genre féminin).



Par contre cette année en patrouille civile cela ne changeait rien si patrouille suisse ou patrouille étrangère, tirage au sort pour tout le monde.

En 2010 on était prioritaire car on était une patrouille 100 % belge mais cette année tirage au sort pour tout le monde et pas pris.
Par contre il devrait instaurer je pense un système comme pour l'utmb avec un système que les recalés soit prioritaires à l'édition suivante.



Pour ceux qui trouvent cela est très cher l'inscription ( chose vraie ), une étude avait été réalisée l'année passée qui avait annoncé que sans la participation de l'armée il faudrait compter entre 730 et 780 euros par personne pour organiser la course !

Eric D
- Le 28/04/2012 13:42

😡 🙄 Je suis à la fois "en colère" et "content". Il y a un mois, luxation de l'épaule gauche et PDG compromise pour moi. je bosse comme un ane pour revenir et y parvient. A 1s du départ je suis ds un état de forme correcte. Nous avons le dossard 2126. départ prévu à 22H le vendredi. Samedi dernier, Christophe notre 3ème coéquipier veut peaufiner sa forme et court la Gaspardine. neige pourrie. Et crac, il se fait les ligaments du genoux. Le moral de l'équipe tombe au plus bas : officiellement on ne peut plus changer de coéquipier et impossible de se faire rembourser les 1200 CHF. Tout cela m'est confirmé le mardi suivant par un commandant suisse. PUTAIN DE MERDE !!. Tout ça pour ça. Oui la course du vendredi est celle des stars mais avec les moyens mis en oeuvre côté meteo ils savaient depuis le début que ce serait ambitieux de donner le départ. 1°) un vent du sud de folie et tempétueux 2°) des températures de dingue, isotherme zero à 3600m et donc aucun regel. Ca me fait penser à l'aventure de l'UTMB, à partir du moment où le départ est donné, on ne parle pas d'annulation mais de course arrêtée. Pour les assurances, c'est tout à fait différent ! Au final, une peu de satisfaction de ne pas être aller à Zermatt pour tout ce bazar.... Christophe, bon rétablissement !

mab
- Le 28/04/2012 13:52

POUR LA COURSE DU VENDREDI 27: Course neutralisée à Arolla pour risque trop important d'avalanche (redoux)
Classement pour la course Zermatt/Arolla. 1:Jornet/BonMardion/Jaquemoud
2: Triollet/Antamathen/Ecoeur
3: Buffet/Favre/Sevennec

A noter des conditions difficiles à Tête Blanche (vent très fort), et "soupe" dès 2800 m à 5h00

Du recul
- Le 28/04/2012 14:23

Surtout qu'il est possible de faire le même parcourt gratuitement et sans bousculade tout le reste de l'année... 🤣

GautM
- Le 28/04/2012 14:39

Du recul a dit :Surtout qu'il est possible de faire le même parcourt gratuitement et sans bousculade tout le reste de l'année... 🤣

Bien sûr et nous comme bcp d'autres font le parcours ou des parties à d'autres périodes et profite de ces superbes coins mais une course est toujours autre chose, des sensations différentes, des perceptions des choses différentes, de la motivation différentes qui sont d'une part vraiment appréciable tout en restant compatible avec une vision de randonnée

fabb
- Le 28/04/2012 15:03

et pour arriver à trancher sur ce qu'est un vrai montagnard, il faudra bien 3 débats...
😜

poutou
- Le 28/04/2012 15:09

Fallait continuer...bande d'assistés 🤣 faut pas obéir bètement à ce qui se raconte...Il me semblait que : quand on paie; on choisit la musique. Alors , ce sera pour la prochaine......j'espère 😜

romain
- Le 28/04/2012 17:16

Que des souvenir a -30 avec Daniel et Guillaume .

T
TiBougnat
[200 posts] - Le 28/04/2012 17:27

Ah qu'elle était belle la PM 2012 ! 😉

P
Pierre*
[2738 posts] - Le 28/04/2012 18:21

Interview de http://www.rts.ch/couleur3/programmes/120-secondes/3920804-la-patrouille-des-glaciers.html

jean-nico
- Le 28/04/2012 20:47

Je suis vraiment déçu pour tous les compétiteurs et les organisateurs qui se préparaient depuis des mois pour cet événement. La montagne a été la plus forte, ce qui compte c'est que personne ne soit blessé.
Après il est vrai que certaines décisions des organisateurs sont un peu légères vis à vis des compétiteurs. Il y a certainement eu des intérêts économiques à prévaloir au détriment des anonymes du peloton.
Je comprends alors toutes les frustrations lues dans les post. Cela me rend moins déçu de n'avoir pu participer cette année car au final personne n'a rejoint Verbier.
RDV en 2014 pour les plus chanceux et tenaces.

P
Pierrepringy
[27 posts] - Le 28/04/2012 21:38

Pïerre* a dit :Interview de http://www.rts.ch/couleur3/programmes/120-secondes/3920804-la-patrouille-des-glaciers.html


Merci pour le lien ... je suis fan de 120 secondes !!!

Swiss chocolate
- Le 29/04/2012 10:50

Quand je lis le thème du post et les réactions de certains, ça me donne envie de vomir !

J'ai eu la chance de prendre le départ de la course A1 de jeudi, certes, mais rien n'était certain. J'ai à mon actif 3 PDG depuis 16 ans, et j'ai dû attendre 4 ans avant que ma première inscription soit acceptée...

Mais déjà qu'est-ce que la PDG ? Avez-vous lu son histoire ? Quelle est son origine ? Pourquoi a-t-elle disparue ? Comment est-elle ressuscitée ? Avez-vous oublié qu'il s'agit d'une course MILITAIRE FAITE PAR LES MILITAIRES, POUR LES MILITAIRES ! et que dans leur bonté, les militaires ont accepté de prendre des "civils".

Je vous rappelle aussi qu’au début il n’y avait que deux courses le samedi. Puis, vu le nombre d’inscrits, une « petite » patrouille supplémentaire a été ajoutée le jeudi. Toujours pour répondre au nombre d’inscrits de plus en plus important (augmentation des civils, donc), une grande patrouille a encore été ajoutée le jeudi…

Ces dernières années, les civils, ceux qui croient qu'on peut tout acheter, que celui qui paie commande, que seule SA victoire compte, quitte à marcher sur les autres, ont gangréné petit à petit la patrouille, au fur et à mesure que leur nombre a grandi. Pour exemple : dopage, matériel non emporté pour être plus léger, âme de la corde vidée pour gagner du poids, coureurs intervertis, etc, tout de l'esprit pourri !

Alors voilà, ils ont décidé de faire marche arrière et de la rendre aux militaires...

Cette année, contrôles mat' avant, mais aussi pendant et après la course, pièce d'identité obligatoire sur soi, contrôles anti-doping, etc... Mais aussi inscription des militaires 1 mois avant les civils, etc...

Eh oui, ceux qui ont sali la course récoltent ce qu'ils ont semé...

Mais ce n'est pas tout, sans armée, pas de PDG possible. À l'heure des restrictions de budget, des décisions politiques, de politiques qui ne savent pas ce que signifie "équipe", "camaraderie", "solidarité" ou simplement "montagne" à la place de pavillon ou banlieue, d'autres courses militaires ont disparu. Plus de Swiss Raid Commando, excellentissime compétition militaire internationale, plus de compétition de tanks, etc... Reste plus que la PDG, qui ne sait jamais si elle aura lieu 2 ans plus tard... 2014 c'est ok, mais l'avenir est inconnu...

Alors s'il y a des dopés, des tricheurs, des blessés ou des morts (je vous rappelle sa disparition quand la cordée avait disparu dans une crevasse, puis avait été retrouvée plusieurs jours après, décédée, ironie du sort par le vainqueur de la course), la fin sera là...

Pour en revenir aux critiques, elles sont toujours faciles. C'est évident que lorsque qu'une organisation est quasi parfaite, la moindre imperfection saute aux yeux....

À propos de l'organisation et de ses décisions :

Déjà, l'armée suisse est une armée de milice. Les militaires qui sont aux divers postes de contrôles sont bien souvent des professionnels de la montagne dans leur vie civile, qui effectuent leurs jours de service annuels à cette occasion...

Ils se sont battus et démenés depuis des semaines pour faire et entretenir la/les traces, ils ont taillé les quelques 1300 marches de la Rosablanche (!), miné et reminé les dangers d'avalanche, fait un travail de TITANS dans des conditions DANTESQUES, recommencé et recommencé au fur et à mesure des chutes de neige et du vent.

Avant, pendant et après la course ces même militaires, qui ne font pas un service de choix, mais obligatoire, ont été d’une extrême amabilité, serviabilité, sportivité et camaraderie, sans compter tout leur soutien, leurs encouragements dans les moments un peu plus durs.

Comment osez-vous dire que ces annulations sont « volontaires », « pour favoriser les stars » ou même « avec des intérêts économiques » !!!

Je vous rappelle aussi que l’ancien Commandant de la patrouille, qui s’est cassé la jambe à la PDG en 2010, y a participé à nouveau cette année, dans les conditions qu’on connaît…

Moi, comme « anonyme du peloton » ou « poireau », j’ai vu tout ce monde se défoncer pour moi, me traiter au même niveau qu’une « star » que je ne suis pas, à moins que ce soit les « stars » qui sont traitées au même niveau que moi, sans faveur ni pour l’un, ni pour l’autre. Pour la petite histoire, tant au déjeuner qu’à l’arrivée, j’avais à côté de moi Pirmin Zurbriggen, ancien champion olympique de ski, et le jeudi, donc…)

A chaque PDG, j’ai eu la gorge nouée d’émotion, une larme à l’œil (due à la neige ou au vent bien sûr !). J’ai partagé des moments de joie, d’émotion, de souffrance, de camaraderie, de solidarité et c’est ça pour moi la PDG, pas un chrono qui n’est de toute manière pas comparable d’une année à l’autre, en fonction des conditions…

Mon arrivée à Verbier, c’est le soutien d’une population et d’une armée, face à une équipe d’anonymes, ma famille, mes camarades patrouilleurs, mes camarades d’équipe.

L’armée a même prévu la Patrouille Suisse, qui nous a fait un show… (vous croyez que c’est le surplus des bénéfices de l’inscription qui ont servi à payer l’engagement d’avion de combats ? Vous avez idée de coût de la minute de vol ?)

Pour ce qui est des annulations de courses, je suis tout à fait d’accord, c’est dur. Les sacrifices et l’ensemble de la préparation réduits à néant, c’est dur à avaler, mais c’est malheureusement ainsi, surtout quand il s’agit d’un paramètre sécuritaire. C’est indiscutable.

Ils ont quand même essayé de faire partir la course mais la montagne et les éléments, qu’heureusement l’homme ne peut pas encore contrôler ou acheter, en a décidé autrement. Vous devriez le savoir, météo et nivologie n’ont pas de prévisions absolues et exactes. Des contrôles réguliers en espaces courts ont révélé des conditions devenues subitement dangereuses.

Les militaires ont dû prendre une décision. A tous les étages du commandement, du gars de terrain qui fait l’analyse, au commandant qui prend la décision, ça a dû être extrêmement dur !

Vous croyez franchement que l’organiseur, responsable d’une organisation de 1500 militaires, avec la presse, et les milliers de concurrents, un budget énorme, va être porteur d’une si lourde nouvelle, remplie de déception, et d’annuler ou neutraliser la course pour un quelconque motif économique ou pour favoriser ci ou ça !?

Pour ceux qui estiment qu’en tant que payeurs ils sont décideurs, qu’en s’inscrivant ils acceptent le règlement dont je vous cite :

« Qui souhaite participer à la PDG doit pouvoir remplir les exigences contraignantes suivantes :

- bénéficier d’une très vaste expérience du milieu alpin qui rend le participant capable de maîtriser des situations imprévues dans un milieu difficile et cela dans des conditions extrêmes;

- une préparation personnelle rigoureuse et un entraînement en conséquence doivent correspondre aux exigences physiques, psychiques et techniques de la course;

- une acceptation sans réserve du règlement et un engagement inconditionnel à suivre sans aucune réserve les indications de l’organisation avant, pendant et après la course;

- adhérer au « Spirit de la PDG », qui se démontre par le « Fair-play » mutuel, l’attention réciproque, la solidarité, la capacité de connaître ses propres limites, le respect de la nature et des paysages de montagne. Le processus d’inscription et la décision de participer ou non à la course doivent être acceptés avec le plus grand « Fair-play » sportif. «


Règlement :

Point 1

Le commandement de la course est compétent en matière de :
− Acceptation de participation des patrouilles;
− Disqualification de toute patrouille;
− Modification du parcours (par exemple: réduction, changement d'itinéraire);
− Interruption, réduction ou suppression de l’épreuve si les conditions l’exigent (une telle décision n’entraîne pas le remboursement de la finance d’inscription);
− Décision à prendre sur un point non prévu dans le présent règlement et imposé par les circonstances.

Point 5

Critères d'acceptation des patrouilles :
Pour les 2 courses, la priorité est donnée aux patrouilles militaires et aux patrouilles qui ont un guide de montagne breveté UIAGM comme chef de patrouille.
Le commandement de la PDG se réserve un nombre de places.
Un tirage au sort attribuera le solde des places disponibles.
Les patrouilles non retenues sont placées sur une liste d'attente de manière aléatoire par heures de départ. Jusqu'au 16 avril 2012, si une patrouille se désiste, elle est remplacée par la première de la liste d'attente.

Point 12.5

Remboursement de la finance d'inscription :
En cas d'interruption et de suppression de l'épreuve après le 1er mars, la finance d'inscription ne sera pas remboursée, et ce quel qu’en soit le motif.

Pour conclure ma bafouille, à la lecture de certaines critiques ou même du sujet, je suis dégoûté et certaines réactions reviennent à cracher à la figure de ceux qui se sont pliés en quatre pour vous !

On peut être déçu, oui on doit être déçu, ce n’est pas possible autrement ! Mais avec respect et dignité s’il vous plaît !

Voilà, c’était mon coup de gueule !b 😎

...et vive la PDG ! 😉 😉 😉

D
David Z
[2445 posts] - Le 29/04/2012 11:33

yop,

Je partage ton point de vue, particulièrement lorsque tu dis sur la fin :
"On peut être déçu, oui on doit être déçu, ce n’est pas possible autrement ! Mais avec respect et dignité s’il vous plaît !"

Il n'empêche, j'aurai très largement apprécié une honnêteté sans faille de l'armée suisse. Je faisais comme toi partie des recalés du mercredi soir : les conditions étaient abominables et surtout abominablement prévisibles. Les militaires eux même voyaient leur tentes s'envoler un peu partout sur le parcours dès 16h dans l'après midi. Vers 20h elles s'empiraient encore. Je déplore la non annulation de la course et le non report au lendemain. J'aurais aimé avoir, comme le stipule le règlement, une seconde chance. Mais là rien, rideau, rentrez chez vous.

De plus, j'ai bien conscience que cette course est au départ pour les militaires. Néanmoins, l'ouverture aux civils apporte du crédit à la PDG : cela permet une grande course populaire avec des super stars devant. La PDG y gagne en notoriété. Si comme tu le dis les civils sont si pénibles que cela, je fais largement confiance à l'armée suisse pour prendre une décision ferme et virer tous ces civils. Cela n'est pas fait, et la PDG doit donc naviguer au mieux entre tout cela, ce qu'elle fait du reste fort bien je trouve. Il reste que sur ce coup là, l'armée n'a pas été à la hauteur je trouve, au moins en terme de communication.

Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 Suivante

Connectez-vous pour poster