ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Divers montagne > (non) fiabilité des prévisions et risque

(non) fiabilité des prévisions et risque


Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
mou du genou
- Le 31/12/2010 23:29

lemming,
t'es le + beau, le + fort, le meilleur de la terre...
tu connais la meteo trop facile avec tes previsions top mega classe que tu surclasses meteo france!

tant mieux pour toi... 😉

se mettre en situation inconfortable (qui ne veut pas dire critique, mais t'es trop fort donc tu lis dans mes pensées)
ca arrive quand a 4000 ca se bache vite-fait en moins d'1h par un putain de mauvais (non prevu au programme) et que tu es a 4h d'une zone sans danger important....

MA marge de sécu meteo, je l'estime bouffée....
Je suis pas la pour la jouer fine en montagne (j'ai deja donné).

La frontiere entre une rando tanquille et le carton est ténue, n'en déplaises a ceux qui se croient les meilleurs.

De l'humilité fait point de mal....

jjbi
- Le 01/01/2011 00:19

salut aux jeunots du XXI ème siècle

l'âge m'a fait connaitre les années où la météo se limitait presque à communiquer sur le temps qu'il a fait la veille
comme ça, risque d'erreur minimum
habitant à l'époque fort loin des montagnes, le WE à venir et les réservations SNCF nécessaires
- la SNCF étant infiniment plus souple qu'aujourd'hui, permettait de faire des pré réservations de trains de nuit 2 mois à l'avance, donc tous azimuts, puis de les confirmer ou les remettre à dispo le jeudi - la décision de partir et la destination ( France ou Suisse ... ) du WE se prenait donc le jeudi, sur ces bases très performantes
En plus, pas de BRA et tutti quanti, on n'était d'ailleurs pas emmerdé non plus par les Arva et autres mécaniques maintenant réputées
indispensables ...
Ça conduisait bien sûr à s'assumer sur place, à des "buts" mémorables, une certaine prise de risque, ( y avait il plus d'accident qu'aujourd'hui ?? ), mais aussi à des courses inoubliables, l'Aiguille d'Argentiéres à ski départ de la vallée en AR samedi dimanche depuis Paris ...
Pareil au Mont Blanc et j'en passe et des meilleures

ensuite, il a eu un développement ( moyens matériels, humains, progrès rapides dans un premier temps ) de la prévision, restée globalement gratuite, et donc diffusée largement ( offices du tourisme, hébergements, clubs etc etc ) donc bien accessible même en montagne

puis on est passé à la version "mercantile" = vendre ( cher ... ) ce qui est franchement d'intérêt général, qui devrait donc être gratuit, et que l'on paye déjà largement via l'impôt, en le découpant en petits morceaux pour obliger à payer le plus souvent possible ...
parallèlement, la qualité s'est évidemment améliorée, tout en restant de la "prévision", mais en en vantant les performances ( avec nos ordis monstrueux, on parle de prev à 7 jours .... ) ce qui implique une exigence de fiabilité élevée, et en limitant probablement les moyens annexes et les coûts, ce qui dégrade la qualité d'interprétation locale

moralité
les prévisions météo, surtout en montagne garderont toujours un % d'incertitude, qui est effectivement très désagréable quand l'erreur est grossière pour les 24 h qui suivent
mais il faut toujours rester vigilant, et savoir prendre les bonnes décisions sur place, y c le renoncement ou le changement de projet -
sinon, mieux vaut aller jouer au billard au bistrot du coin, il y a pas d'aléa météo ....

PS : Quand vous aller "skierdemontagne" à l'autre bout de l'Europe ou de la planète, hors de toute infrastructure météo et de toute communication avec le monde extérieur, comment vous faites ??

Allez, bonne nuit et bonne année

Jeroen
[13003 posts] - Le 01/01/2011 01:57

michel a dit :Des fois au lieu de "prédire", ils devraient avoir le droit de dire "ON NE SAIT PAS", même pour le lendemain, au lieu de prévoir n'importe quoi.jjbi a dit :les prévisions météo, surtout en montagne garderont toujours un % d'incertitude
Je recadre un peu le sujet. Il me semble que les prévisions Suisses intègrent une échelle de fiabilité de la prévision, de 1 (peu fiable) à 5 (très fiable). Pourquoi cet indice n'existe t'il pas chez MF ? floccus, vous pourriez nous en dire plus ?

Lemming
- Le 01/01/2011 09:21

mou du genou a dit :
se mettre en situation inconfortable (qui ne veut pas dire critique, mais t'es trop fort donc tu lis dans mes pensées)
ca arrive quand a 4000 ca se bache vite-fait en moins d'1h par un putain de mauvais (non prevu au programme) et que tu es a 4h d'une zone sans danger important....


Etant donné que les dépressions, perturbations etc avancent à la vitesse du vent, ca ne peut pas se bâcher en 1 h en venant de rien. Même pour les orages d'été pouvant évoluer très rapidement, il est souvent/toujours possible d'observer des signes de non stabilité de l'atmosphère dès le matin. Comprendre la météo, savoir observer et interpréter les évolutions du temps font partie des notions de bases à acquérir pour faire de la montagne.


La frontiere entre une rando tanquille et le carton est ténue, n'en déplaises a ceux qui se croient les meilleurs.
Il faut arrêter de raconter trop de connerie. A raison de quelques centaines de millier de pratiquant montagne en France, il doit y avoir quelques millions de sorties par an (toutes activités confondues). Combien de carton à cause de la météo ? 10 ? 100?

Alors Ok les prévisions de météo-france ne sont pas suffisamment précises pour poser le cerveau et faire de la montagne sans réfléchir. Mais, où est le problème ? De toutes façons, la pratique d'activité de loisir en montagne n'est pas une obligation. C'est juste des loisirs pour une population relativement aisée. Je ne souhaite pas que mes impôts financent une météo gratuite pour aller s'amuser en montagne. Je préfère que mes impôts servent à des choses beaucoup plus utile à la collectivité, même au niveau de la météo.
A fortiori parce que la pratique de la montagne consiste, avant tout, à apprendre à évoluer dans un milieu non sécurisé. Si tu veux faire du sport avec 0 aléas météo, il suffit de faire du squash, de la gym etc.

Lemming
- Le 01/01/2011 09:30

Jeroen a dit :
Je recadre un peu le sujet. Il me semble que les prévisions Suisses intègrent une échelle de fiabilité de la prévision, de 1 (peu fiable) à 5 (très fiable). Pourquoi cet indice n'existe t'il pas chez MF ? floccus, vous pourriez nous en dire plus ?

Effectivement. De mémoire, ca existait chez météo-france.

Pour avoir une idée de la fiabilité, il faut suivre régulièrement les prévisions météo et corréler avec ses propres observations. Si les prévis bougent trop et/ou divergent trop de ses propres observations, cela signifie que les prévisions sont peu fiables.

B
bernardsap
[348 posts] - Le 01/01/2011 14:31

"Faire des prévisions est une science difficile surtout quand cela concerne le futur"

Pour savoir si les précisions sont fiables, il faut se baser sur une année de prévision météo et non sur une ou deux journées avec des situation délicate. Et là on se rend compte que pour une grande majorité des jours les prévisions sont exactes.

Mic'hel
- Le 01/01/2011 16:32

Jeroen a dit :Je recadre un peu le sujet. Il me semble que les prévisions Suisses intègrent une échelle de fiabilité de la prévision, de 1 (peu fiable) à 5 (très fiable). Pourquoi cet indice n'existe t'il pas chez MF ? floccus, vous pourriez nous en dire plus ?

Nan, c'est en % pour la météo suisse:
www.meteosuisse.admin.ch/web/fr/meteo.html

1 à 5, c'est pour les conditions nivo 😜

Mic'hel
- Le 01/01/2011 16:34

Avec deux pages d'explications:
www.meteosuisse.admin.ch/web/fr/faq/fiabilite.html
www.meteosuisse.admin.ch/web/fr/faq/fiabilite_meteorologique.html

dan
- Le 01/01/2011 19:08

Dis moi jjbi....n' aurais tu pas "fréquenté" un certain Jacques Rouillard.... 😉 pour tenir de tels propos terroristes 🙄

mou du genou
- Le 02/01/2011 09:43

lemming:
le roi de la meteo, le meilleur homme en montagne
celui qui a le temps d'analyser les cartes satellites et faire sa propre meteo pour la semaine au dessus de son melon!!!!

tant mieux pour toi mais vu ma charge de travail, j'ai pas le temps, pas l'envie!!! il parait que c'etait le metier de certains....

Lemming
- Le 02/01/2011 11:24

mou du genou a dit :
tant mieux pour toi mais vu ma charge de travail, j'ai pas le temps, pas l'envie!!! il parait que c'etait le metier de certains....


Dans ce cas, tu payes et tu fais avec ce que te fournis ton fournisseur. Voila, c'est simple la vie. Non ?
Si tu n'es content du service, tu changes de fournisseur. Si tu n'as qu'un fournisseur, tu te débrouilles autrement notamment en montant ton niveau de compétence pour te passer de ce fournisseur.
Si tu n'as de temps mais de la tune, tu peux toujours faire bosser un routeur météo privé. C'est pas beau la vie ?

Jeroen
[13003 posts] - Le 02/01/2011 11:50

Lemming, quand tu paye pour un service, tu sais pourquoi tu paye. Dans le cas des prévisions météo, tu ne paye pas pour des résultats, mais pour des prévisions. Tu paye pour que MF te fournisse le résultat de ses projections, qui sont forcément de fiabilité incertaine.

Lemming
- Le 02/01/2011 11:56

Jeroen, je suis d'accord avec toi. Mais manifestement, il y a quelque mou du cerveau qui n'ont pas compris.

G
guigui06
[49 posts] - Le 02/01/2011 11:57

lemming, je vais prendre la défense de mou du genou parce ton avis s'approche presque de l'intégrisme à mes yeux.

J'habite en montagne, donc pas la peine de m'expliquer la vie je suis loin d'être con.

Quand c'est le milieu de semaine et que le we approche, l'envie de faire une sortie avec ses potes est forte, du coup un coup d'oeil à la météo pour voir la tendance et adapter la sortie. Ici dans le sud, c'est facile, c'est souvent soleil ou grosse précipitations, rarement entre les deux.

Quand c'est prévu beau, certains font 1 à 2 heures de routes pour aller pratiquer leurs loisirs, moi limite je m'en fout comme j'ai dis, j'ai tout devant ma porte. mais pour eux c'est des frais de carburants, dormir dans la tente, emporter de la bouffe pour la popotte. Quand c'est mitigé, on a nos plans de secours, pas la peine de prendre les autres pour des débiles, on t'a pas attendu pour aller en montagne.

Quand ils sont là et que la météo est carrément l'opposé des prévisions ça fait sacrément chier, ça signe souvent le but et en cette période où on gagne pas toujours bien nos vie, on préfèrerait ne pas dépenser de pognon pour prendre la flotte.

Alors oui, les arguments "avant on faisait comment?" "faut savoir faire des messes noires" "moi je sais tout et j'y serais pas allé" sont valables. Mais à l'heure où des outils performants existent, ça fait quand même bien chier de devoir égorger des poulets pour connaitre la météo.

Cet été en canyon on a carrément flippé, prévu du grand bleu à perte de vue, aucun nuages sur les observations des jours précédents et un putain d'orage de grêle de malade pas prévu en plein milieu de la bendo qu'on faisait à la journée. Météo france n'avait même pas prévu de gentils cumulus ce jour là!!

Quand j'étais minot qu'on appelait le répondeur de météo france c'était très précis et je me souviens pas d'erreur aussi grossière qu'aujourd'hui. Okay elles sont pas fréquentes mais elles sont sérieuses quand même!!

Finalement maintenant je me fait MA météo en interprétant moi même les modèles sur météociel... en plus je trouve ça mieux, il y a moins de pop-up que sur météofrance... plus marrant encore, la météo de chez nous interprétée par ilmeteo.it est plus précise que la météo française, un hic non?

jjbi
- Le 02/01/2011 12:40

dan a dit :Dis moi jjbi....n' aurais tu pas "fréquenté" un certain Jacques Rouillard.... 😉 pour tenir de tels propos terroristes 🙄
Oh, pourquoi terroriste ??
A part la révolution de mai 1968, et les combats de tranchées du Bld St Michel, j'ai jamais agressé personne, même pas d'ailleurs un héliskieur ...
je réalise à l'instant que je suis doté d'un esprit de tolérance qui me surprend
Sinon, oui, j'ai connu Jacques
pour qui descendre une pente à ski à était un mal nécessaire ....
ce qui ne l'a pas empêché d'avoir une liste de références (dans le monde entier, dans des massifs alors encore vierges, et dans les conditions d'un autre temps, ... ) à laquelle bien peu des ski tourien peuvent prétendre
malgré les prévisions de merde de MF ...
Allez
A +

Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 Suivante

Connectez-vous pour poster
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER