ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Divers montagne > Vitesse de montée pour examen

Vitesse de montée pour examen


Aller à la page : Précédente 1 2 3 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
J
J2LH
[615 posts] - Le 04/02/2010 14:22

Je ne vois pas dans la discussion (mai j'ai lu en diagonale) si c'est la montée seule ou montée et descente qu'il faut faire en 3h35 ? Monter au Trou de la Mouche en 3h35 c'est a priori sans problème si on pratique une activité physique régulière (je saurais le faire, c'est dire...) mai si ça inclue la descente ça peut quand même devenir plus difficile surtout pour un débutant à ski de rando qui peut s'épuiser à la montée et particulièrement dans les conversions.

S
stefed
[8 posts] - Le 04/02/2010 14:49

Il s'agit de la montée puis de la descente.

Cette année par contre ce sera peut être pas au Trou de la Mouche mais je pense que ce sera une course équivalente.

Sur le descriptiif de la formation on trouve la phrase suivante " ... parcours avec un dénivelé positif de 1000 à 1200 m sur un terrain varié suivi d'une descente ... "

Contrairement au BSM cité précédement il n'y a plus de note technique pour la descente.
Ce qui faut ... c'est descendre et si possible sur les skis.

D'ailleurs il y a des personnes qui font le cem (qui n'est autre à la gendarmerie que le BAM + BSM dans les autres armées) et qui n'ont jamais skié.

Le programme se déroule en deux groupes. Ceux qui n'ont jamais skié ou qui ont un niveau jugé trop faible font 7h de cours de ski de piste pendant 5 jours en pur apprentissage avec un mf2 puis rando en 2ème semaine.

Les autres font 2 semaines de rando.

Il est clair que ceux qui savent déjà skié sont avantagés (c'est mon ca je pense avoir un niveau correct - classe 4 adulte ESF) en contrepartie les stagiaires ont généralement 20 ans de moins que moi 🤨

Ensuite tout dépend des stages des fois il n'y a que des tueurs, des fois que des débutants, mais l'examen final lui reste le même.

R
romaleo
[216 posts] - Le 04/02/2010 15:38

d'accord avec ceux qui te conseillent de l'entrainement en ski de rando. Bon t'as pas un physique lourd, bois beaucoup (de l'eau pour écacuer les toxines), étire çà devrait passer sans problème. 😉

tom
- Le 04/02/2010 17:06

sois zen à la montée, prends du plaisir, profites du paysage et tout va plus vite! 🙄 🙄

lolo
- Le 04/02/2010 18:19

Bonsoir
Idem que laurent38 j'ai suivi le meme cursus montagne et je suis toujours en activité et je rejoint laurent, vu ton niveau en descente focalise toi sur le ski à la montée, c'est un effort bien spécifique, la glisse du ski, ne pas soulever les planches à chaque pas, les conversions, alimentation, gestion de l'effort ex.... 1000 ou 1200 en 3H c'est largement faisable. Attention après cette dénivelé les cuisses ne répondent plus de la meme façon!!!!
Bonne prépa.
lolo

S
spirou73
[96 posts] - Le 04/02/2010 19:28

Pour ce qui est de la capacité à tenir le 400 m/h, j'ai un pote qui approche doucement de la quarantaine, qui a un physique de bon vivant, et une masse corporelle, disons, "solide", il est grand et plutôt costaud, il doit faire un bon 1m80 et surement + de 80 kg, bref, il n'a pas vraiment le gabarit du grimpeur !
Mais il compense par un énorme moral, c'est une vraie teigne, il ne lâche jamais le morceau, et il y arrive ! Bref, quand le physique coince un peu, la tête aide beaucoup à tenir la cadence.
Pour le matériel, si vraiment tu as le choix, pour les fixations, je pense important de prendre des Low-tech plutôt que des Diamir, à condition de bien prendre le temps d'apprendre à chausser / déchausser en vitesse sans perdre de temps. Elles sont vraiment + légères, et tu te fatigueras moins.
Ca peut aussi valoir le coup de te tanner les talons, pour éviter les ampoules, ou alors, pense à y coller une ou deux épaisseurs de sparadrap.
La préparation ne doit pas être que physique: la technique compte aussi beaucoup: des détails qui paraissent anodins aux débutants sont très important:
ne pas lever les pieds (ne pas soulever les skis) et se forcer à faire glisser les skis, un peu à la manière des skieurs de fond, trouver le bon compromis entre longueur de la foulée et cadence (une foulée trop longue ralentit la cadence et fatigue +, il me semble), ne pas s'appuyer complètement sur les bâtons (seuls les bras appuient, et pas les épaules: parfois le bâton s'enfonce dans un trou et si tu fais porter tout le poids de tes épaules et de ton buste sur le bâton, ça te déséquilibre).
Si le Trou de la Mouche est une grosse classique, tu dois savoir que le parking est à 1430 m, et le sommet à 2470 m, soit 1040 m de D+ sans replat, ça dénivelle bien donc il n'y a aucun soucis, il n'y a pas de "piège".
Enfin, je pense qu'il est aussi important d'être bien détendu, tranquille, pour ne pas démarrer trop vite (ne pas se mettre dans le rouge) et ne pas s'emmêler les spatules !
3h35 pour le Trou de la Mouche en A-R c'est faisable très largement, même à 350 m/h: montée en 3h, 10' pour dépeauter et enfiler une veste et une paire de gants (là, faut pas trainer, pas le temps de faire des photos), et 25' pour descendre. Si tu descends bien, il doit même rester un peu de marge !

S
stefed
[8 posts] - Le 05/02/2010 08:25

Merci à vous tous pour ces précisions.

Cette semaine je vais faire un peu de foncier et comme je l'ai précisé un peu plus haut je vais profiter de mon séjour à Morzine pour faire de l'initiation rando.

J'ai vu avec le bureau des guides, l'esf et l'association potesdusoleil et chacun propose une journée ou une demi journée "initiation".

Je pense que ça va m'aider.

Ensuite deux we avec des potes qui en font depuis longtemps pour travailler les petits détails qui, comme cité plus haut peuvent faire perdre énormément de temps quand on ne les matrise pas.

Après, de toute façon il y a la formation spécifique dispensée pendant les 15 jours de stage.

Mais comme on dit tout ce qui est pris avant ...

Ensuite il y a aussi la gestion de l'effort sur les 15 jours. Le problème c'est qu'on arrive le dernier jour généralement complètement sec du fait de l'entrainement des deux semaines.

Pour info il y a une reconnaissance du parcours, en une ou deux faois la vaille et l'avant veille de l'épreuve.

Dès que je connais le parcours (y a moyen de savoir 15 jours avant) je vous le communiquerai, je suis sur qu'il y en a qui vont connaître.

A
alain
[189 posts] - Le 05/02/2010 11:09

Un bon entrainement ne s'élabore pas sur la répétition sempiternellement du même type d'effort , aussi efficace soit-il
car l'ennui va très vite gagner et l'organisme va entrer dans une sorte de routine peu propice à l'amélioration.

Il faut varier et surtout prendre en compte les temps de récupération !!!

steve74
- Le 05/02/2010 13:28

Pour connaître ta marge de progression, tu devrais aller faire maintenant la ballade du Trou de la Mouche et analyser ton temps et ton effort. Tu sauras alors quel est encore le travail à accomplir. Le Trou de la Mouche en moins de 3h30 n'a rien d'exceptionnel si tu sais doser ton effort; c'est-à-dire en partant relativement doucement pour terminer fort à la montée.
Tout dépend ensuite de la trace qui sera faite, des conditions, de ton état et plus que tout, de tes capacités mentales à dominer l'effort.

J
J2LH
[615 posts] - Le 05/02/2010 13:33

steve74 a dit :tu devrais aller faire maintenant la ballade du Trou de la Mouche et analyser ton temps et ton effort.
Oui mais surtout pas ce week-end, avec la neige qui tombe il va encore falloir rester très prudent.

laurent38
- Le 05/02/2010 14:45

On ne rigolle pas les mecs sur ce qui suit, mais croyez-moi, c'est efficace !!!

Pour me protéger les tibias des écorchures pouvant provenir des chaussures de ski, j'y met une serviette hygiénique.
C'est costaud et elles me tiennent une saison. (20 à 30 randos environ) A faire sécher à l'issue de la rando, because transpiration.

J'imagine déjà les commentaires..........

G
gliss73
[2 posts] - Le 09/02/2010 20:06

salut ,pour ton epreuve tu ne devrait pas avoir de gros souci si tu a une preparation physique et technique de 15 jours auparavent ,on fait la meme chose dans les troupes de montagne sauf que l'on est chargez a 14 kilos ,j'ai fait le soutien du CEM pour les gendarmes a chamrousse l'an dernier un seul echec sur une trentaine de concurent a peu pres ,sur le parcours pas trop technique quelques conversions ,du bord de piste et la descente etait en mixte piste bord de piste ,epreuve moyennement facile ,il faut juste mettre le cerveau sur off ,et avoir le gout du sang dans la bouche a la fin 😉 😉 le bsm se fait encore laurent38 tchao

tom
- Le 09/02/2010 22:39

gliss73 a dit :il faut juste mettre le cerveau sur off ,et avoir le gout du sang dans la bouche a la fin
t'es pas bien toi 😮 😮 😮 😮 😮 😮 😮 😮

Lemming
- Le 10/02/2010 10:11

Stef EDO a dit :
Je sais que ce n'est pas facile de répondre mais selon vous 1200 m en 3h30 est ce d'un niveau très difficile, difficile, moyen voire facile.


Ce genre de question générale ne sert à rien. Prends tes skis, fait une montée en situation d'examen (1200m avec un sac de 8kg) et regarde ton timming.

A partir de ce timming, tu pourras te poser les bonnes questions et éventuellement trouver les réponses.

1200m en 3h30 avec un sac de 8kg, sans note à la descente, est très facile pour un skieur de rando moyennement entrainé disposant d'un matériel moyennement adapté à la montée.
Bien évidement, ca peut être nettement plus difficile pour la personne ne faisant pas de sport, n'ayant jamais fait de skis de rando et montant avec des skis/chaussures de pistes.

brice
- Le 10/02/2010 11:26

un point tres important si tu est un minimum entrainé c'est le materiel et son utilisation:

aprend à faire des conversions rapidement,
à peauter et depauter (et à garder les peaux au chaud apres depeautage sinon elles collent plus...),
à passer tes fixations en mode monté et descente.

prend du materiel adapté à un chrono en monté c'est à dire des low tec...

si tu maitrise ces aspects materiels tu pourras te concentrer sur ton rythme et l'ecoute de ton corps et surtout ne plus perdre de temps et d'energie avec ton matos!!

Aller à la page : Précédente 1 2 3 Suivante

Connectez-vous pour poster