ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
1. Répondez à la question

Qu'est ce qu'on colle sous les skis ?
2. Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Grandes Rousses - Arves > Les deux pieds dans le même sabot !

Les deux pieds dans le même sabot !

Massif : Grandes Rousses - Arves
Départ : Vaujany: Le Collet (1400 m)

Topo associé : Col du Sabot, versant SW

Sommet associé : Col du Sabot (2100 m)

Orientation : SW

Dénivelé : 800 m.
Ski : 1.2

Sortie du mercredi 12 janvier 2022

mpila

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : -9 au départ -1 à 14h grand beau, léger vent du nord 
Conditions d'accès/altitude du parking : route sèche 1400
Altitude de chaussage/déchaussage : 1400 / 1400
Conditions pour le ski : neige pas transformée du tout

Mais le vent à tout ravagé, cartonnée, croutée, glacée et peu de poudreuse sauf sur les 200m du bas

Activité avalancheuse : grosses accumulations de neige transportée attention au passage d'un skieur


Skiabilité : 😟 Médiocre

Compte rendu

Itinéraire suivi : topo
Horaires : 9h30 14h30


Pourtant l'affaire s'annonçait grandiose, -9° au départ, un soleil éclatant mais pas assez chaud pour transformer la neige, une belle petite trace de montée et aucune de descente. Sur le papier c'est la combinaison gagnante, la réalité fut une toute autre chanson. 

Déjà le vent du nord rend le pique-nique impossible au sommet, alors sans tarder nous virons les peaux et bloquons les fixations, le temps de se geler les doigts... et nous entamons la descente. Horreur ! Le vent a ravagé la poudreuse, il ne reste plus qu'une alternance aléatoire de plaques de glace, de neige cartonnée pas toujours portante et de rares zones de poudreuse. La prudence ne nous autorise aucune excentricité, les planches ne nous permettent qu''une chose, perdre de l'altitude sans trop se fatiguer. 

C'est beaucoup plus bas que le vent disparait, alors, sur un tertre d'herbe sèche nous établissons le matériel pour des agapes réjouissantes au soleil. Le reste de la descente, assez court il faut le reconnaître, sera la meilleure partie du parcours. Une poudreuse restée légère en raison des températures encore négatives à 14 heures. 

Finalement cette descente du Col du Sabot ne restera pas dans les annales, c'est un peu comme si nous avions skié les deux pieds dans le même sabot !

Début de la balade, ça s'annonce graondiose
Début de la balade, ça s'annonce graondiose
et en plus la trace est parfaite
et en plus la trace est parfaite
Nous montons plus haut que le col à gauche, il faut faire la trace
Nous montons plus haut que le col à gauche, il faut faire la trace
De beaux vallons à remonter
De beaux vallons à remonter
Bientôt le terminus
Bientôt le terminus
Lac de Grand Maison et Mont Blanc
Lac de Grand Maison et Mont Blanc
On enlève le matos de montée en vitesse, trop de vent
On enlève le matos de montée en vitesse, trop de vent
Début de la descente, ce n'est pas fameux
Début de la descente, ce n'est pas fameux
Une neige pourtant bien froide, mais terriblement travaillée par le vent
Une neige pourtant bien froide, mais terriblement travaillée par le vent
On descend plus que l'on ski !
On descend plus que l'on ski !
Dernière partie agréable et poudreuse, mais trop courte
Dernière partie agréable et poudreuse, mais trop courte
Dans la vallée
Dans la vallée
Avoir les deux pieds dans le même sabot n'est pas chose facile
Avoir les deux pieds dans le même sabot n'est pas chose facile

Commentaires

T
taramont, le 13.01.22 15:04

😟 on ne peut pas gagner à tous les coups 🧙‍♀️

Cette sortie