ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Ajouter une sortie

Topo-guide > Ecrins > Pelvoux (vallon de Chambran) > Pic de l’Eychauda pointe 3190m, Il n’y a pas le feu au lac !

Pic de l’Eychauda pointe 3190m, Il n’y a pas le feu au lac ! (Ecrins)

Massif : Ecrins
Sommet : Pic de l’Eychauda pointe 3190m (3190 m)
Orientation : E
Dénivelé : 680 m.

Difficulté de montée : AD
Difficulté ski : 5.2 E4
Pente : 50°/50m puis 45°/400m

Itinéraire ouvert par Hervé Degonon le 10 mars 2016.
Départ : Pelvoux (vallon de Chambran) (1400 m) - Grenoble / Gap > l'Argentière la Bessée > Vallouise > Pelvoux > route de l'Eychauda
En hiver la route n'est déneigée que jusqu'à 1400m. A partir de fin avril on peut généralement monter jusqu'à 1700m.
Itinéraire : Du lac de l'Eychauda, remonter les pentes Est pour ensuite traverser au dessus des barres rocheuses jusqu'à une vire qui permet d'accéder à la face. Cette vire est évidente et est le seul passage possible pour accéder à la suite. S'engager sur la vire jusqu'à venir buter sur une traversée en mixte d'une vingtaine de mètres. On peut éviter cette traversée en mixte en gravissant un petit couloir en neige sur trente mètres et traverser plus haut. Continuer ensuite à traverser la pente de neige qui devient de plus en plus étroite. Une fois au bout, remonter le couloir qui descend du sommet (attention au éventuelles purges). Deux ressauts sont présents au niveau de l'étroiture. Le premier est un passage en glace de quelques mètres. Le deuxième est un passage en mixte de 2 mètres. Continuer ensuite dans l'axe du sommet pour sortir à gauche d'un gros bloc juste sous le sommet et ainsi éviter la corniche.
Matériel : Crampons
2 Piolets techniques
1 brin de 60 si on choisit l'option du rappel pour sortir. Si brin, prendre pitons et cordelette.
Remarques

Hervé a ouvert l'itinéraire en terminant par un rappel de 30 mètres sur la vire du bas. Nous avons réussi à skier l'intégralité de la face en remontant une vingtaine de mètres en escalier (pas facile avec la pente) pour récupérer un couloir qui nous ramène sur la vire supérieure et évite ainsi le passage en mixte de la montée (voir photo).

Itinéraire complet avec une belle variété de terrains et d'obstacles. Bonne conditions d'enneigement nécessaires pour ne pas trop "racler" sur les ressauts. Dry-skiing conseillé. Les ressauts se désescaladent facilement.

Itinéraire sans le rappel, pris depuis le sommet de l'YretItinéraire sans le rappel, pris depuis le sommet de l'Yret
Bulletin d'estimation du risque d'avalanche Pelvoux
Valable jusqu'au 24.04 en soirée
Rédigé le 23.04.24 à 16:00

Au-dessus de 2400m risque limité, plus bas risque faible.

Risque Accidentel : plaques à vent dans la neige récente

Risque Naturel : peu probables

Résumé : Départs spontanés : peu probables Déclenchements skieurs : plaques à vent dans la neige récente

Stabilité : QUELQUES INSTABILITÉS EN ALTITUDE, QUI GARDE DES CONDITIONS HIVERNALES DEPARTS SPONTANES : peu d'activité naturelle à attendre à priori avec tout au plus quelques départs attendus avec le soleil et le léger redoux qui viennent déstabiliser la neige récente. Avalanches de taille 1, rarement 2. DECLENCHEMENTS PROVOQUES : quelques plaques en place formées lors des chutes ventées de ces derniers jours. Possibles en toute orientation au dessus de 2200/2400 m, ces instabilités d'épaisseur variable peuvent être encore sensibles au passage d’un skieur. En secteurs d’accumulations, en particulier en haute montagne, un départ peut mobiliser un volume de neige plus conséquent avec une cassure plus large et parfois épaisse. À plus basse altitude, le manteau neigeux semble bien stabilisé et les petites chutes récentes ont été insuffisantes pour permettre la formation de plaques.

Qualité : L'enneigement skiable débute (conformément à la période) entre 1800 et 2200 m selon les versants, et devient rapidement excédentaire à très excédentaire en altitude. Neige dure, regelée, souvent colorée par les poussières désertiques sahariennes, recouverte en haute altitude par une couche de neige froide ventée plus ou moins épaisse répartie de manière hétérogène. Présence de fréquents dépôts de neige en blocs regelés, stigmates des crues avalancheuses de neige humide de mi-avril.

Source: MétéoFrance

Afficher le bulletin complet
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER