ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Ajouter une sortie

Topo-guide > Ecrins > Pré de Madame Carle > Pic Coolidge, par le Couloir SE de l'antécime 3692m

Pic Coolidge, par le Couloir SE de l'antécime 3692m (Ecrins)

Massif : Ecrins
Sommet : Pic Coolidge (3775 m)
Orientation : SE
Dénivelé : 1940 m.

Difficulté de montée : AD-
Difficulté ski : 5.1 E2
Pente : 300m à 40° et 100m à 45°

Départ : Pré de Madame Carle (1874 m) - Depuis Briançon ou Gap > l'Argentière la Bessée > Vallouise > Pelvoux > Ailefroide > Pré de Madame Carle (ouvert généralement début mai)
En hiver, la route est fermée à Pelvoux (les Claux), avant le tunnel (1265m).
Au printemps, la route est d'abord ouverte jusqu'à Ailefroide (1540m), puis jusqu'au Pont du Ban (1845m) avant d'être déneigée jusqu'au Pré de Mme Carle.
Itinéraire : Depuis le Pré de Mme Carle remonter le glacier Noir direction W. Vers 2400m, direction S, le verrou se négocie habituellement en rive droite.
Vers 2800m prendre les belles pentes SE à droite du point coté 2952m (il est sans doute possible de prendre la pente suivante). Passer un petit collet au N du point 3081m et le couloir vous attend, plus on s'en rapproche et moins il semble sortir. En fait il y a sans doute plusieurs sortie, la plus enneigée était celle de gauche que l'on découvre au dernier moment et qui sort sur l'arête S de l'antécime.
De là on peut poursuivre en peaux vers la selle entre les deux pointes puis vers le sommet du Coolidge.
Descente par le même itinéraire.

Matériel : Piolet-crampons, matériel de glacier

Variantes

1. Arête Est du Pic Coolidge (3343m), Couloirs Sud (1470 m, ski 4.2, S)

Remonter le Glacier Noir jusque vers 2750m, puis obliquer à droite pour gravir les pentes Sud sous l'arête Est du Pic Coolidge.
Gagner l'arête faitière par l'un ou l'autre des deux couloirs au centre de la face (ils se rejoignent 50m sous la crête), ou par la pente suspendue à gauche (expo)

Il est possible gagner l'arête Est du Pic Coolidge en remontant le Couloir Dérobé (45/50° sur 450m ; D-) qui sort à la brèche 3301m.

Pic Coolidge, couloir SE, photo de Louis Grenet prise du Col Est du Pelvoux le 18 mai 07Pic Coolidge, couloir SE, photo de Louis Grenet prise du Col Est du Pelvoux le 18 mai 07
Arête Est du Pic Coolidge, versant SudArête Est du Pic Coolidge, versant Sud
Pic Coolidge, versant SudPic Coolidge, versant Sud

Dernières sorties Toutes

DateTitreAuteur
25.05.24Visites autour des glaciers, noir puis blancpol
Météo/températures : se découvrant samedi matin, faible regel ; beau dimanche avec très bon regel en altitude, et vent frais d'ouest
Conditions d'accès/altitude du parking : ok barrières un peu avant le pont (route défoncée au parking d'été, et tout est inondé)
Altitude de chaussage/déchaussage : au pré pour le glacier noir, en haut du verrou pour le glacier blanc
Conditions pour le ski : bonnes en gérant les horaires et en évitant les zones à boulettes

Conditions nivo et activité avalancheuse : rien de spécial ; du vent dimanche, bcp de vaguelettes visibles sur le dôme, de petites plaques visibles parties ; des coulées en après-midi
10.05.24Pic Coolidge couloir SEJb de Miscault
Météo/températures : beau et doux sans vent
Conditions d'accès/altitude du parking : Pont du Ban, là où il reste de la place
Altitude de chaussage/déchaussage : 1859
Conditions pour le ski : regel correct. 
Transformation incomplète au-dessus de 3000, ça enfonce à pied. 
Transfo parfaite dans le couloir à 9h15 et en dessous, sauf pour la bosse du glacier noir à l’ombre
Quelques personnes dans le Sabre qui semble encore un peu juste niveau remplissage et des traces dans le col du glacier noir
Conditions nivo et activité avalancheuse : ras
Bulletin d'estimation du risque d'avalanche Pelvoux
Valable jusqu'au 28.05 en soirée
Rédigé le 27.05.24 à 16:00

Risque limité.

Risque Accidentel : départs ponctuels en neige humide. En très haute montagne, rares avalanches de plaque en neige sèche

Risque Naturel : départs ponctuels ou avalanches de neige humide parfois grandes encore possibles

Résumé : Départs spontanés : départs ponctuels ou avalanches de neige humide parfois grandes encore possibles Déclenchements skieurs : départs ponctuels en neige humide. En très haute montagne, rares avalanches de plaque en neige sèche

Stabilité : ACTIVITÉ EN NEIGE DE PRINTEMPS. EN TRÈS HAUTE MONTAGNE, RARES PLAQUES DEPARTS SPONTANES : - Départs ponctuels ou avalanches de neige humide (encore) possibles en toute orientation, même à très haute altitude. En versants nord raides dans la tranche d’altitude 2600/3000 m, une avalanche de grande taille, voire de très grande taille en cas de cassure linéaire peut atteindre des altitudes inhabituelles pour la saison. En effet après un regel à priori correct mais éphémère et en faveur de l’ensoleillement et de la grande douceur, l'humidification du manteau neigeux en profondeur se poursuit. Elle atteint en versants nord entre 2600/3000 m des sous-couches fragiles persistantes enfouies formées en début de saison. - Très localement, une corniche peut aussi céder. DECLENCHEMENTS PROVOQUES : - Un skieur peut favoriser un déclenchement dans la neige humidifiée en profondeur. Par effet de cascade, les volumes générés peuvent être importants notamment en versant nord entre 2600 et 3000 m où l'épaisseur mobilisable est plus conséquente en particulier en cas de sollicitation des sous-couches fragiles persistantes enfouies.

Qualité : Enneigement excédentaire pour une fin mai, très excédentaire à haute altitude. Limites skiables à partir de 2100/2500 m selon les orientations, localement un peu plus bas en versant peu ensoleillé du cœur de massif. Qualité de la neige : manteau neigeux très dense et printanier avec un regel nocturne généralement correct. Humidification en journée encore marquée en toute orientation. A très haute altitude, de la neige fraiche / neige roulée s'humidifiant surtout en adret en journée. La limite de coloration de la neige liée au dépôt de poussières désertiques du 30 mars réapparaît progressivement en surface remontant avec la fonte. Les crêtes de haute altitude sont encore occupées par des corniches parfois énormes.

Source: MétéoFrance

Afficher le bulletin complet
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER