ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Topo-guide > Vanoise > Courchevel 1850 > Aiguille du Fruit, Couloir Nord

Aiguille du Fruit, Couloir Nord (Vanoise)

Massif : Vanoise
Sommet : Aiguille du Fruit (3051 m)
Orientation : N
Dénivelé : 1210 m.

Difficulté de montée : F
Difficulté ski : 3.3 E1
Pente : 35°/400m

D'autres petits couloirs, plus raides, sont possibles à l'Est sur la Crête de Chanrossa.

Départ : Courchevel 1850 (1750 m) - Albertville -> Moutiers -> Courchevel 1850

Itinéraire : De Couchevel 1850, rejoindre les Creux (2100m) par les pistes moyennant une descente d'environ 100m. Partir plein Sud sur la piste noire de Chanrossa, puis quand elle vire à l'Est se diriger toujours au Sud au pied de la face Nord de l'Aiguille du Fruit. Le couloir Nord se remonte alors devant au plus haut jusqu'à ce qu'il rétrécisse et que ça ne devienne plus du ski, vers les 2860m. Le sommet doit pouvoir être atteint en alpinisme.
Retour par le même itinéraire.

Matériel : Pas de matériel particulier


Variantes

1. Aiguille du Fruit, sommet septentrional, Petits couloirs NE (1380 m, ski 4.1, NE)

Remonter le couloir N classique, vers 2550/2600, à main droite en montant, un couloir NE évident, se divise ensuite en deux branches équivalentes 4.1/4.2, débouchent sur la crête N sur un couloir W issu du col entre la Pointe Emilienne et l'Aiguille du Fruit. Sorties étroites et rocheuses.

Couloir Nord de l'Aiguille du FruitCouloir Nord de l'Aiguille du Fruit
Photo d'alexlio
En vert, couloir N ; en rouge, petits couloirs NEPhoto d'alexlio En vert, couloir N ; en rouge, petits couloirs NE
Bulletin d'estimation du risque d'avalanche VANOISE
Valable jusqu'au 27.05 en soirée
Rédigé le 26.05.22 à 16:00

Au-dessus de 3000 m : Risque faible évoluant en Risque limité. En-dessous : Risque faible.

Risque Accidentel : peu probables.

Risque Naturel : rares avalanches de fond

Résumé : Départs spontanés : rares avalanches de fond Déclenchements skieurs : peu probables.

Stabilité : (rédigée à partir d’information réduite) NEIGE HUMIDE Le manteau neigeux encore en place prend un aspect estival de type névé jusqu'à haute altitude. Départs spontanés : assez bon regel nocturne sous un ciel étoilé mais le manteau neigeux s'humidifie rapidement en journée sous les températures douces. Cela peut conduire à de très rares avalanches de fonte de surface ou emportant toute l'épaisseur restante au-dessus de 3000 m environ sur de la roche lisse et raide. Déclenchements provoqués : peu probables sous formes de plaques mais éventuellement en coupant une pente raide en neige redevenue pourrie en cours de journée. Cette neige pourrie peut se trouver en journée au dessus de 3000 m environ en dessous la neige de névé reste dense.

Qualité : Après cet épisode de chaleur, on peut encore chausser les skis à partir de 2300/2400 m en Nord. En dessous de 3000/3200 m, la neige est de type névé, généralement assez portante à toute heure à la glisse moyenne à correcte. Sur les replats, le cupules sont assez importantes, mais elles sont plus réduites dans les pentes. Au dessus de 3000 m neige de printemps, dure le matin plus ou moins pourrie en profondeur en cours de journée. Attention aux ponts de neige au-dessus des torrents qui peuvent céder à votre passage. Par ailleurs les glaciers sont peu fournis et les ponts de neige peuvent céder là aussi.

Source: MétéoFrance

Afficher le bulletin complet