ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Ajouter une sortie

Topo-guide > Mont Blanc > Argentière (Grands Montets) > Mont Dolent, Tour du Dolent

Mont Dolent, Tour du Dolent (Mont Blanc)

Massif : Mont Blanc
Sommet : Mont Dolent (3823 m)
Orientation : T
Dénivelé : 2500 m.

Difficulté de montée : PD
Difficulté ski : 4.1 E2
Pente : 40

Départ : Argentière (Grands Montets) (3295 m) - Depuis Argentière, au fond de la vallée de Chamonix, télécabine des Grands Montets. Montée simple 25.5 euros en 2018.
Itinéraire : Mini raid en 3 jours ou 4 si on s'arrête au Requin pour faire la brèche Puiseux le lendemain.

J1: Monter au col des Grands Montets par les bennes des GM et descendre sur le glacier d'Argentière. Il est aussi possible de remonter la piste depuis Lognan (parfois plus rapide compte tenu de l'affluence aux bennes). Traverser le glacier vers 2550m et remonter le glacier du Chardonnet jusqu'au col plutôt rive gauche.
Descendre sur le glacier de Saleina (souvent à l'aide d'une main courante à poser - 2x50m permettent d'atteindre quasiment la rimaye). Traverser le glacier sans perdre d'altitude jusqu'au point 3005 de la face sud des aiguilles dorées. Remettre les peaux pour une courte remontée vers le bivouac des plines.
D+ 900m La seule difficulté est la descente du col du Chardonnet qui peut être raide pour certains.

J2: Descendre sur le Glacier de Saleina en faisant une large boucle sans trop perdre d'altitude (la descente plus directe est souvent moins enneigée - moraine). Le traverser pour rejoindre vers 2550m le bas de la pente menant au col des Planereuses. Remonter cette pente assez raide vers 2900m (à ski monter sur le rognon rocheux à droite ou passer à pieds rive droite pour rechausser après le raidillon). Le col ne présente pas de difficulté. Descendre quelques mètres à pieds (rochers faciles) pour rejoindre le glacier des planereuses que l'on descend en tirant sur la droite durant 100 à 150m. Monter ensuite au col de crêtes sèches que l'on termine sur 50m à pieds (40°). Du col, partir en traversée en peaux à droite d'abord en descendant un peu puis en remontant une bonne centaine de mètres pour rejoindre le col supérieur des essetes (col de droite). La descente du couloir derrière le col est assez raide et peut nécessiter la pose d'une main courante (relais rive droite tous les 50m). Descendre ce couloir puis la belle pente qui mène à la Fouly. Attention aux pentes qui chauffent vite.
J3: Si l'on est pressé et que les conditions le permettent (exposée aux avalanches), monter la combe des fonds pour rejoindre le petit col Ferret. Descendre ensuite en fond de vallon pour rejoindre Planpincieux après quelques heures à skater car la pente est très faible. De là, descendre par la route au foyer de ski de fond devant lequel il y a un arrêt de bus qui vous emmènera à La Palud (moins de 2€ en 2012). De là, prendre les bennes pour Helbronner. On descendra par la vallée blanche ensuite.
Une option est de dormir au Refuge du Requin pour faire la brèche Puiseux le lendemain.
Matériel : matériel glaciaire
Remarques

J1: Bivouac des Plines : contacter g.maillard@hispeed.ch pour récupérer les clés de la partie fermée du refuge. Il y a gaz et couverture.
J2: Hotel des glaciers, La Fouly. Confortable et sympa.

Bulletin d'estimation du risque d'avalanche Mont-Blanc
Valable jusqu'au 26.05 en soirée
Rédigé le 25.05.24 à 16:00

Au-dessus de 3400m risque limité, plus bas risque faible évoluant en risque limité.

Risque Accidentel : En neige humide, coulées ponctuelles sous les skis.

Risque Naturel : Nombreux départs (petits à moyens) au fil de l’ensoleillement.

Résumé : Départs spontanés : Nombreux départs (petits à moyens) au fil de l’ensoleillement. Déclenchements skieurs : En neige humide, coulées ponctuelles sous les skis.

Stabilité : Situations typiques : NEIGE HUMIDE, NEIGE VENTEE (haute-montagne). Il est tombé 10/15 cm de neige vendredi au-dessus de 3200/3500 m (cumul 30/60 cm cette semaine). DEPARTS SPONTANES : Rares purges de couloirs ou pentes très raides : * soit en neige froide, dans un couloir ou un bombé raide, surchargés par le vent d'W (plus haut que 3200/3500 m). Départ ponctuel ou en petite plaque. * soit en coulées de neige humide, au réchauffement, notamment à proximité des falaises/rochers. DECLENCHEMENTS PROVOQUES : * Au-dessus de 3200/3400 m : formation de nouvelles plaques temporaires dans la neige récente, travaillée par le vent de NW/W. Plaques à vent friables pour la plupart, localement dures près des arêtes exposées. Pas très nombreuses mais assez sensibles au passage d'un skieur. Taille 1 à 2 (petite à moyenne), localement assez larges, notamment dans les orientations N à E, voire SE. * En dessous de 3200 m, la neige humide peut couler sous les skis en pentes raides.

Qualité : Enneigement : très bon au-dessus de 2500 m, suite aux fréquentes averses/giboulées de ce mois de mai. On peut chausser les skis vers 2100 m en N, 2200/2300 m en S. Qualité de la neige ce dimanche : * en dessous de 3300/3500 m, neige de printemps, très dense, croutée le matin, puis humide au fil de l'ensoleillement. * plus haut que 3400/3600 m : manteau neigeux encore hivernal. Plusieurs couches de neige récente froide, en cours de tassement, localement travaillées par le vent de NW/W (à fortiori au-dessus de 3800/4000 m).

Source: MétéoFrance

Afficher le bulletin complet
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER