ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Topo-guide > Alpes Grées N > Chiapili di Sotto > Pointe de la Galise, Couloir SE

Pointe de la Galise, Couloir SE (Alpes Grées N)

Massif : Alpes Grées N
Sommet : Pointe de la Galise (3343 m)
Orientation : SE
Dénivelé : 1680 m.

Difficulté de montée : PD+
Difficulté ski : 5.3 E3
Pente : Un bon 45/500m, tiers superieur + raide, etroitures a 50

Départ : Chiapili di Sotto (1670 m) - Autoroute Turin / Aoste > Prendre la vallee del Orco (direction Ceresole Reale). Chiapili di Sotto e le premier groupe de maison apres le Lac de Ceresole Reale

Itinéraire : De Chiapili di Sotto, suivre la route du col du Nivolet en direction du Lac de Serru.
Longer le lac rive gauche et passer le verou de 200m pour rejoindre la plan Ballotta.
Une fois sur le plan Ballotta, approcher le couloir vers l'est, le remonter, le sommet de la Galise est a droite en sortant.

Matériel : Crampons / Piolets

Itinéraire généralItinéraire général
Moitie superieure depuis la Grande aiguille rousseMoitie superieure depuis la Grande aiguille rousse
Variante (Photo Ju_)Variante (Photo Ju_)
Bulletin d'estimation du risque d'avalanche HAUTE-TARENTAISE
Valable jusqu'au 02.12 en soirée
Rédigé le 01.12.22 à 16:00

Au-dessus de 2200 m : Risque limité. En-dessous : Risque faible.

Risque Accidentel : rares plaques en versant froids et en altitude

Risque Naturel : peu probable

Résumé : Départs spontanés : peu probable Déclenchements skieurs : rares plaques en versant froids et en altitude

Stabilité : Manteau encore peu épais et globalement assez stable Situation avalanche typique: Sous couche fragile persistante Risque naturel : Peu probable Risque accidentel : De rares plaques poudreuse ou plus denses/dures peuvent encore persister dans les pentes ombragés et plutôt au dessus de 2200/2300 m. C'est en effet dans ces pentes là que l'on rencontre quelques sous couches fragiles persistantes (faces planes voir gobelets). Ces plaques sont en cours de stabilisation car elles perdent progressivement leur capacité à propager les cassures, en perdant de la cohésion de surface sous l'effet des nuits claires et froides. Celles qui restent en place restent sensible à la contrainte et peuvent être déclenchées par un skieur isolé. Se méfier des secteurs ou la densité de la neige de surface varie beaucoup.

Qualité : L'enneigement est légèrement déficitaire pour la saison. Les sols sont blancs dès 1300/1600 m suivant l'orientation mais ce n'est qu'un saupoudrage il faut monter vers 1700/1900 m pour pouvoir chausser les skis et encore en restant sur les pentes herbeuses. Au delà de 2300 m l'épaisseur devient plus conséquente mais attention aux cailloux jamais bien loin. Les zones glaciaires sont mieux fournies mais les ponts de neige peuvent être fragiles. Neige de surface poudreuse et sans cohésion dans les secteurs froids et non ventés, plus dense et irrégulière dans les secteurs ventés. En sud , manteau plus hétérogène avec de la croûte dans les pentes les plus raides et de la poudre plus ou moins dense dans les pentes douces.

Source: MétéoFrance

Afficher le bulletin complet

Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER