ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Ajouter une sortie

Topo-guide > Ecrins > Ancelle (Le Peintre) > Grande Autane, Tour de la Rouanne

Grande Autane, Tour de la Rouanne (Ecrins)

Massif : Ecrins
Sommet : Grande Autane (2782 m)
Orientation : T
Dénivelé : 3600 m.

Difficulté de montée : PD-
Difficulté ski : 4.1 E3
Pente : 40° soutenus, pass à 45°

Départ : Ancelle (Le Peintre) (1400 m) - De la N85 Grenoble-Gap gagner Ancelle puis prendre la vallée de la Rouanne jusqu'au 1er hameau (fin du deneigement)
Le déneigement de la route jusqu'à Rouanne Haute est naturel (chemin assez mauvais)
Itinéraire : Du parking suivre la piste qui mène au terminus estival. Remonter les pentes plein sud (Serre Milieu, sentier d'été) jusque vers 2000 environ puis obliquer à gauche afin de traverser le torrent. Après avoir rejoint l'épaule 2361, poursuivre jusqu'au sommet de la Petite Autane.
Descendre en suivant l'arête E puis basculer en versant N sous la Tête du Seigneur. Vers 2200, on repeaute. Passer au col de Combeau puis suivre l'arête W/SW de la Grande Autane jusqu'au sommet.
Du sommet suivre un peu l'arête SE puis skier la jolie facette triangulaire. Au pied de la face contourner l'Echine de l'Ane pour rejoindre le replat vers le point 1993. Remonter au col de la Rouannette puis suivre l'arête/croupe N jusqu'au sommet de la Coupa. On basculer versant SE (jolies pentes soutenues) puis tirer très à gauche afin de sortir du système de barres qui ferme la face.
Repeautage vers le point 1647. Remonter le vallon (direction W). On évite une haute barre par la droite soit par une pente raide et exposée juste au dessus soit en montant encore une cinquantaine de mètres (moins raide et moins expo). Poursuivre dans le vallon (faux-plat) en direction de la face NE des Parias.
Du sommet des Parias, descendre la pente NW jusqu'au clot des Naïs. Contourner l'échine rocheuse (passer près du point 2041) par le N puis remonter la combe NE qui mène au sommet.
Du Piolit, descendre un peu le long de l'arête W puis basculer versant N dès que possible. Vers 2000 obliquer à gauche pour suivre le sentier d'été (coupes possibles en forêt) jusqu'au parking.
Matériel : Crampons.
Remarques

Voir aussi le Toponeige Ecrins sud (C9) Edition Volopress.

Bulletin d'estimation du risque d'avalanche Champsaur
Valable jusqu'au 22.02 en soirée
Rédigé le 21.02.24 à 16:00

Au-dessus de 2200m risque limité évoluant en risque marqué, plus bas risque faible évoluant en risque limité.

Risque Accidentel : nouvelles plaques en formation dans la neige fraîche

Risque Naturel : de neige fraîche en altitude

Résumé : Départs spontanés : de neige fraîche en altitude Déclenchements skieurs : nouvelles plaques en formation dans la neige fraîche

Stabilité : INSTABILITÉ DEVENANT MARQUÉE DANS LA NEIGE FRAÎCHE EN ALTITUDE DEPARTS SPONTANES : Peu probables en début de journée jeudi. Avalanches de neige fraîche de taille petite à moyenne se multipliant en fin de journée en altitude, plus haut que 2200 m où la neige tombe bien sèche. Une avalanche de grande taille possible en couloirs de haute altitude chargés par le vent de sud-ouest, notamment en cœur de massif. Plus bas que 2200 m, activité en neige humide au moment du redoux, plus généralisée sous la pluie qui remonte au moins temporairement vers 1800/2000 m., mais les avalanches restent petites. DECLENCHEMENTS PROVOQUES : Nouvelles plaques en formation au fil des chutes de neige, surtout au-dessus de 2200 m, en toute orientation, même loin des crêtes, et parfois très fragiles. Ces instabilités généralement minces sont plus fréquentes en un large secteur nord, où en outre la neige encore d'aspect poudreux avant la chute peut faire office de sous-couche fragile, une fois enfouie. Plaques plus aisément identifiables dans les zones d'accumulation par le vent de sud-ouest à sud en altitude, mais pouvant générer d'importants volumes de neige en cas de rupture, possible par un seul skieur. Plus bas que 2200 m (et surtout au-dessus de 1800 m), formation d'instabilités minces et temporaires mais fragiles dans la neige fraîche devenant humide.

Qualité : Enneigement très contrasté. Inexistant en vallée avant la petite chute jeudi matin, très déficitaire pour une fin février jusqu'à 1800/2000 m. Plus haut, il est plus proche des normales, voire excédentaire dans les combes de haute altitude. Skiable à partir de 1600 m dans le meilleur des cas en ubacs, et 2200/2300 m en adrets. Jeudi matin, on trouve 5/10 cm de neige fraîche (humide sous 1800 m) , recouvrant un sol nu à basse altitude et parfois jusqu'à 2200/2300 m en adrets, ou un manteau neigeux dur, croûté jusqu'à haute altitude en versants ensoleillés, ou une neige cartonnée ou parfois poudreuse en versants froids au-dessus de 2200 m environ. La neige se poursuit et se renforce en altitude en fin de journée, mais devient humide jusqu'à 2000/2200 m.

Source: MétéoFrance

Afficher le bulletin complet
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER