ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Ajouter une sortie

Topo-guide > Ecrins > Prapic > Roc Diolon, versant Sud

Roc Diolon, versant Sud (Ecrins)

Massif : Ecrins
Sommet : Roc Diolon (3071 m)
Orientation : SE
Dénivelé : 1500 m.

Difficulté de montée : F
Difficulté ski : 3.1 E2
Pente : passages à 40°

Départ : Prapic (1550 m) - Grenoble ou Gap -> Pont du Fossé -> Orcières -> Prapic
Itinéraire : Remonter vers le Nord le vallon du Blaisil et traverser le torrent vers 1700. Prendre ensuite les pentes plein Sud vers les Pisses puis par une traversée à gauche rejoindre le lac des Pisses via un goulet entre les barres. Tirer alors NW jusqu'au col des Jalabres et finir à pied par l'arête. Descendre du sommet les pentes SE et rejoindre l'itinéraire de montée.
Matériel : Pas de matériel particulier
Remarques

A noter qu'il y a deux cols des Jalabres sur la crête; un entre le Gd Pinier et la Mgne de Chapan, et un entre la Mgne de Chapan et le Roc Diolon. C'est ce dernier dont il s'agit.

Attention au retour aux coulées de l'adroit des Bans si il fait chaud.


Variantes

1. Montagne du Chapan (Pt 3066m), versant Sud (1470 m, ski 3.3)

Du replat vers 2800m, viser un goulet qui débouche près du sommet de la Montagne du Chapan. On peut aussi l'atteindre du col des Jalabres, mais le parcours d'arête peut être délicat.

2. Col des Jalabres Est, Vallonné sud (1410 m, ski 3.1, S)

De la côte 2500 m (entrée du plateau du lac des Pisses) prendre à droite (Est) et remonter les multiples gradins qui mène au point 2728 m. S'engager dans le vallonné (plein nord)jusqu'au col des Jalabres. Et finir sur la croupe de gauche alt 2920 m~.

Voir aussi : Toponeige Ecrins sud

2ème moitié de l'itinéraire2ème moitié de l'itinéraire
Partie finale du col des Jalabres EStPartie finale du col des Jalabres ESt
Bulletin d'estimation du risque d'avalanche Champsaur
Valable jusqu'au 28.05 en soirée
Rédigé le 27.05.24 à 16:00

Risque limité.

Risque Accidentel : départs ponctuels en neige humide

Risque Naturel : départs ponctuels ou avalanches de neige humide parfois grandes, très grande non exclue, encore possibles

Résumé : Départs spontanés : départs ponctuels ou avalanches de neige humide parfois grandes, très grande non exclue, encore possibles Déclenchements skieurs : départs ponctuels en neige humide

Stabilité : ACTIVITÉ EN NEIGE DE PRINTEMPS DEPARTS SPONTANES : - Départs ponctuels ou avalanches de neige humide (encore) possibles en toute orientation, même à très haute altitude. En versants nord raides dans la tranche d’altitude 2600/3000 m, une avalanche de grande taille, voire de très grande taille en cas de cassure linéaire peut atteindre des altitudes inhabituelles pour la saison. En effet après un regel à priori correct mais éphémère et en faveur de l’ensoleillement et de la grande douceur, l'humidification du manteau neigeux en profondeur se poursuit. Elle atteint en versants nord entre 2600/3000 m des sous-couches fragiles persistantes enfouies formées en début de saison. - Très localement, une corniche peut aussi céder. DECLENCHEMENTS PROVOQUES : - Un skieur peut favoriser un déclenchement dans la neige humidifiée en profondeur. Par effet de cascade, les volumes générés peuvent être importants notamment en versant nord entre 2600 et 3000 m où l'épaisseur mobilisable est plus conséquente en particulier en cas de sollicitation des sous-couches fragiles persistantes enfouies.

Qualité : Enneigement excédentaire pour une fin mai, très excédentaire à haute altitude. Limites skiables à partir de 2100/2500 m selon les orientations, localement un peu plus bas en versant peu ensoleillé du cœur de massif. Qualité de la neige : manteau neigeux très dense et printanier avec un regel nocturne généralement correct. Humidification en journée encore marquée en toute orientation. La limite de coloration de la neige liée au dépôt de poussières désertiques du 30 mars réapparaît progressivement en surface remontant avec la fonte. Les crêtes de haute altitude sont encore occupées par des corniches parfois énormes.

Source: MétéoFrance

Afficher le bulletin complet
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER