ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Topo-guide > Vercors > Lalley le Jocou > Le Jocou, Pointe de Seysse, Jocou en boucle

Le Jocou, Pointe de Seysse, Jocou en boucle (Vercors)

Massif : Vercors
Sommet : le Jocou (2051 m)
Orientation : T
Dénivelé : 1700 m.

Difficulté de montée : F
Difficulté ski : 3.2 E1
Pente : 35° sur 200m

Possibilité d'écourter ce tour en rejoignant la pointe de Seysse depuis le col homonyme en coupant les pentes nord raides et avalancheuses; on peut aussi traverser du sommet de la pointe de Seysse au sommet du Jocou mais on perd le caractère "voyage" de la boucle proposée

Boucle très variée qui permet d'avoir un large panorama sur le sud des Alpes: Ecrins, Mont Ventoux, bassin du Trièves, sud Vercors et son célèbre Mont Aiguille...

Départ : Lalley le Jocou (1355 m) - Du col de la Croix Haute (sur la N75 Grenoble Sisteron) suivre la route goudronnée jusqu'à la station de ski "fantôme" de Lalley le Jocou.

Itinéraire : Du parking, suivre le vallon sur 200 m et gravir à droite les pentes sud-est au mieux pour rejoindre la crête de l'Archat que l'on suit jusqu'à son point culminant, appelé aussi Pointe de Seysse (2007m).
Du sommet, descendre les pentes nord-ouest jusquà la cabane des Pâtres (1384m)
Rephoquer à la cabane pour remonter au col de Seysse (1744 m); du col, descendre le vallon direction sud jusqu'à 1400m environ; rephoquer et monter dans la forêt à l'aplomb du sommet du Jocou en ne cherchant pas à passer au col Lachau; passer dans les paturâges du Jocou (borne à 1601 m) puis rejoindre la crête entre les Amoussières (1943 m) et le sommet du Jocou en remontant les pentes de "la Grande Plate"; gagner le sommet du Jocou sans difficulté.
Du sommet du Jocou, descendre soit directement les pentes nord-est, soit le versant sud-est pour rejoindre le col du Salut (1637 m) (légère remontée de 50 à 100 m de dénivelé).

Matériel : Pas de matériel particulier