ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Vercors > Rochers de l'Ours, Combe Noire en boucle

Rochers de l'Ours, Combe Noire en boucle

Massif : Vercors
Départ : Villard de Lans (La Conversaria) (1180 m)

Topo associé : Rochers de l'Ours, par la Combe Noire

Sommet associé : Rochers de l'Ours (2038 m)

Orientation : W

Dénivelé : 1630 m.
Ski : 4.1

Sortie du dimanche 24 janvier 2021

Toz, Didyeti

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand bleu. Froid. Vent fort et glacial à l'approche des crêtes et sommets.
Etat de la route : blanc au dessus de Villard centre. Pneus neige obligatoires Altitude du parking : 1180m
Combe Noire :
Neige dure au col de la Pierre Vavari puis poudre densifiée par le vent sur le premier tiers. Plus on descend, meilleur c'est et la partie basse est en poudre legere 10/15cm. On ne sent le fond dur que sous 1500m.

Combe de Chaulonge (à la montée) :
Un peu de tout selon le travail du vent. De la poudre tassée à la poudre legère. Quelques zones de neige dure/glacée quand on arrive vers l'épaule du Cornafion.

Fourche Sud :
Neige froide destructurée avant de rentrer dans la Fourche Sud dès qu'on s'éloigne des crêtes. Dans la fourche, 15/20cm de poudre froide sur fond dur. Vierge en rive gauche. Le boarder cross du bas de la fourche Nord passe très bien.


Altitude de chaussage (montée) : 1180m
Altitude de déchaussage (descente) : 1180m

Activité avalancheuse observée : RAS mais pas mal de pentes semblent chargées et suspicieuses

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par Toz)

topo + remontée à l'épaule du Cornafion et descente fouche Sud
La veille au soir, un gros bordel organisationnel (comme d'hab...)
L'heure tourne. Avec Did, on fait un schisme, 4 propositions et qui nous aime nous suive...
Ce matin, sur le parking, on est deux !!!
Pas grave... Dans les 4 plans possibles, on a un tour dans le Vercors pour changer un peu de massif... Pardon Chartreuse chérie...
Un moment que je suis pas retourné dans le secteur et Did ne connait pas. Feu !
On n'aura pas regretté le voyage... Pas fait exactement ce qui était prévu initialement mais 2 belles descentes bien distinctes. Neige un poil decevante par rapport aux attentes mais rien de cata. ça reste très bon par rapport à ce qu'on a connu à ces altitudes ces dernières années.
Un grand merci à Philippe pour le guidage/téléguidage du jour.
A charge de revanche le jour où tu viens skier en Chartreuse...


Commentaires

jean, le 24.01.21 18:15

Si tu ne préviens pas, comment faire une A.G ?
De toute façon, je n'y serais pas allé 🤣 🤣 trop de boulot...

Toz, le 24.01.21 18:23

@jean : Eh ben Tomtom m'a contacté hier et Al m'a renvoyé un message la semaine dernière pour qu'on s'en refasse une ensemble...
ça sent très fortement l'AG....
Je peux encore associer Mr N. à nos sorties donc les planètes sont parfaitement alignées 🤣
Y a plus qu'à 😊 😉 🙄

C
cyss38, le 24.01.21 19:13

Salut @Toz,
Il n'y avait plus de trace dans combe noire?
Car pour tout dire, je me suis fait la peur de ma vie hier... Juste après le dernier mini ressaut à la descente, ressaut que j'ai (à moitié) sauté au lieu de faire le tour comme je fais habituellement, une plaque(?) est parti sur la moitié du cirque, m'a remué plus que severement, sur une cinquantaine de metre, au point que je ne voyais plus le jour, neige dans la bouche, l'impression de passer à la machine... j'ai déclenché mon sac airbag... Je me suis retrouvé au milieu d'une grosse(?) coulée, avec un de mes batons 30 m plus bas, au bout de la coulée... j'y ai laissé mes lunettes de soleil...

Tout ca pour dire qu'à cet endroit, à ce moment là, je pensais pas qu'il y avait plus trop de soucis. Grosse erreur de jugement, la peur de ma vie... 😯

Donc méfiance dans la zone. Je crois qu'il y a des couches fragiles en dessous et le vent provoque de grosses accumulations dans les combes.

Je suis retourné (avec un peu d'appréhension) dans les fourches ce matin; ca m'a réconcilié avec la zone, même si j'ai pas envie de retourner tout de suite dans combe noire...

Y
Yann, le 24.01.21 21:27

Belle sortie 😎
J'ai bien profité de la vue des Crocs au Cornafion en skatant aux Allières, ça faisait envie 😉
Gaffe au cirque de Combe Noire en effet, bon spot à plaques 😠

friz, le 24.01.21 21:40

Et alors , tu vas dans le Vercors les jours de poudre! 😄 😉

D
dargaud, le 25.01.21 10:10

C'est moi qui vous ai fait la trace sur l'Ours... Effectivement c'était un peu plaqué dans la section entre le haut des arbres et le raidillon final et la neige était globalement décevante. Et aussi la combe noire en grosse neige comme ça, c'est pas le bon jour... 🤨

D
Didyeti, le 26.01.21 10:08

Salut !
@cyss38 : hé ben, effectivement, je comprends que tu te sois fait la "peur de ta vie" (j'utilise la même expression pour une bonne avalanche subie en 2015), surtout si tu étais en solo. Nous n'avons pas vu de trace de "ton" avalanche, probablement recouverte par la neige transportée par le vent, ainsi que la petite chute de neige de la nuit précédente. Nous n'avons pas déclenché de plaque, juste une "coulure" sous les skis d'un skieur du duo avec qui nous sommes descendus. Bonne "récupération" après cette frayeur - le temps va aider à "digérer" le truc 😊 .
@dargaud : alors merci pour la trace 😉 ! En fait nous n'étions pas forcément partis pour skier la combe Noire (en tous cas pas depuis le haut) : nous avons suivi (après discussion, et concertation) un duo, dont un skieur local connaissant bien le secteur et manifestement "posé/raisonnable". Entre autres, il nous a guidés et permis d'éviter les zones trop risquées, qu'il avait bien en tête (par 2 fois nous avons contourné des combes 'évidentes' mais pas forcément recommandables) ; et nous n'y serions clairement pas allés sans ce "guidage".
Sinon, je souscris (et Toz aussi je pense), cette combe est à emprunter avec précautions, voire à éviter dans certaines conditions - comme le prouve la mésaventure de cyss38...
Atchao,
Didier.

Cette sortie