ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Valais W - Alpes Pennines W > Dent des Rosses, Couloir W

Dent des Rosses, Couloir W

Massif : Valais W - Alpes Pennines W
Départ : Ferpècle (1885 m)

Topo associé : Dent des Rosses, Couloir W

Sommet associé : Dent des Rosses (3612 m)

Orientation : W

Dénivelé : 2100 m.
Ski : 5.2

Sortie du dimanche 21 juin 2020

Boris Pivaudran

Conditions nivologiques, accès & météo

Brouillard avec quelques trouées
Etat de la route : OK Altitude du parking : 1826
Accès entièrement sec jusqu'aux moraines.
Couloir en poudre ****, 40cm en haut
Névés en moquette ****
Boulettes sur le cône de déjection *

Altitude de chaussage (montée) : 2735 (ouille)
Altitude de déchaussage (descente) : 2735

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Avec Hugo, Nico, David, Sylvain

Du sommet des http://www.skitour.fr/sorties/pointe-de-mourti,97608.html#sortie la veille, ce couloir nous a tapé dans l'oeil. De retour au chalet on se renseigne et on apprend qu'il a été ouvert en janvier 2013 par le local Patrick Vuilleumier (croisé avec Ghys au parking de la Grande Casse). Depuis, pas forcément beaucoup de fréquentation. Et on comprendra pourquoi.. !

Arrivés au parking au petit matin, en levant les yeux nous ne voyons que de l'herbe et des cailloux. Un portage brut de 900d+ dans un alpage fort malcommode échauffe toute l'équipe. Nous n'attrapons le premier névé qu'à 2700m. Pourvu que le couloir soit bon !

Le groupe se scinde de lui-même dans la montée et je me retrouve avec Sylvain à tracer le couloir, alors qu'il commence à être enveloppé d'un épais brouillard. La poudreuse devient assez profonde à la sortie (50cm). Le remplissage est excellent, nous ne touchons aucun rocher, alors qu'à l'ouverture ils ont dû tirer une longueur de caillou.

Nous n'avons pas de contact visuel avec le reste du groupe et ne savons pas quel délai nous sépare. Nous décidons alors d'entamer la descente, en essayant de ne pas faire partir trop de sluff et en se rejoignant tous les 15m. On les récupère à la descente et malheureusement ils auront été un peu arrosés. Ils iront quand même en haut malgré la visibilité très réduite.

On se pose sur les moraines du glacier, et pendant que Sylvain et Nico font une sieste je pars monter 300d+ sur un versant sud dans l'espoir d'observer les deux autres compères dans le couloir. J'entends quelques échos mais un gros nuage persiste à me boucher la vue. Finalement ils se régaleront aussi, et tout le monde se retrouve pour le crux de la journée : la descente un poil technique (5.4 en cotation de trail) de l'alpage d'accès.

A noter que dans nos conditions de remplissage le couloir valait plutôt 5.1.

Bonjour, on vient pour la neige
Si t'aimes bien la marche à pied..
Glacier du Mont Miné
Entrée du couloir cône à gauche
Le couloir
Yapluka
La selle neigeuse
C'est coton !
Entrée en grosse poudre
Sylvain à l'oeuvre
Le camp de gitans

Commentaires

R
Rico38, le 30.06.20 14:23

Heu, y a que moi qui trouve que descendre un 5.2 par 50 de poudre dans le brouillard avec les copains dessous, c'est plus que limite?

B
Boris Pivaudran, le 30.06.20 14:41

Nous avons tous des appréciations différentes face aux risques et il faut être in situ pour juger. Les condis nous ont parues bien plus stables que ce qu'on peut rencontrer en plein hiver (même avec la neige fraiche). En tout cas aucun de nous n'a fini la journée en ayant le sentiment d'avoir bravé un danger. Même s'il faut bien sûr rester vigilant et pratiquer le doute méthodique.

Cette sortie