ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Grandes Rousses - Arves > Pic Bayle, par le vallon du Grand Sablat

Pic Bayle, par le vallon du Grand Sablat ⭐

Massif : Grandes Rousses - Arves
Départ : Clavans Le Haut (1400 m)

Topo associé : Pic Bayle, Versant S, par le Glacier des Malatres

Sommet associé : Pic Bayle (3465 m)

Orientation : T

Dénivelé : 1700 m.
Ski : 4.1

Sortie du mardi 19 mai 2020

Em42, Glad38

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau, un peu de vent, les nuages arrivent après 10h. Chaud
Etat de la route : Barrée à 1650m (barrière) Altitude du parking : 1650m

Altitude de chaussage (montée) : 2250m (combe du Cerisier)
Altitude de déchaussage (descente) : 2150m (Clot Chevaleret

Activité avalancheuse observée : Beaucoup de coulées dans le vallon, la neige est partie sur les dalles dans les ressauts. Neige lourde après 11h

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Combe du Cerisier2600 - 2300E9h2/50Névéok 3*
Glacier du Grand Sablat2900 - 2400E11h305/???MoquetteA poil long 3*
Bas 2400 - 2150E12h002/50NévéTrès bon névé 4*

Skiabilité : 😟 Médiocre

Compte rendu (par Em42)

Barrière à 1650m -> GR jusqu'au col de Sarenne -> Vallon du Cerisier jusque vers 2600m -> Le Clos du Boeuf -> Arrêt avant le dernier ressaut pour le pic Bayle -> Retour par la vallée des Ferrand
Quand ça ne veut pas ça ne veut pas ! Glad' se remet difficilement d'une fracture de fatigue contractée pendant nos vacances Italiennes... Malgré le confinement, la douleur est toujours présente. Ajouté à cela, une erreur d'aiguillage qui nous amène dans le vallon du Cerisier plutôt que celui du Grand Sablat ainsi qu'une route fermée à 1650m par une barrière... Voici tous les ingrédients réunis pour ne pas aller au sommet.

Nous avions choisi cette sortie pour son aspect sauvage et, ce que nous imaginions le peu de portage vertical, c'était sans compter sur cette fameuse barrière. Le sac alourdit des skis et des chaussures fut bien trop rapidement de trop pour Glad' et nous avons dû réaliser une pause salvatrice au milieu du portage. Rapidement, nous abandonnons l'idée de skier le Pic Bayle pour une sortie plutôt sans contrainte à skier différents névés. Il faut aussi avouer que je ne voyais pas la traversée aussi longue depuis le col de Sarenne et que nous avons pris un vallon trop tôt.

Il est déjà plus de 10h lorsque nous entrons dans le vallon du Grand Sablat, le soleil castagne à mort derrière nous. Etonnament, la neige ne s'alourdit pas trop et nous remontons un bon bout du vallon. Arriver sous le verrou à 3000m, la fatigue, la chaleur et les coulées qui ont ravagé le verrou nous font signer le but.

Une descente relativement plaisante néanmoins sur près de 800m avant un long portage pour le retour à la voiture. Le coin est superbe et d'une grande tranquillité !

Comment se rajouter 400m de D , une barrière fermée à 1650mComment se rajouter 400m de D , une barrière fermée à 1650m
Lever de soleil sur la MeijeLever de soleil sur la Meije
Déjà là ?! Déjà là ?!
BucoliqueBucolique
On va vraiment skier ! On va vraiment skier !
Chaussage dans la combe du CerisierChaussage dans la combe du Cerisier
Col du CerisierCol du Cerisier
Couloir entre les deux combesCouloir entre les deux combes
Petit couloir d'accès entre la combe du Cerisier et le Grand SablatPetit couloir d'accès entre la combe du Cerisier et le Grand Sablat
Grands espacesGrands espaces
On signe le but ici, c'est ravagé et il est tardOn signe le but ici, c'est ravagé et il est tard
DescenteDescente
Ca galopeCa galope
Le dernier névéLe dernier névé
Marmotte ! Marmotte !
Loonng retourLoonng retour
Ca fond, ça fond...Ca fond, ça fond...

Commentaires

Den's, le 19.05.20 20:53

Belle balade tout de même 😎
Bon rétablissement Glad, une vraie cochonnerie la fracture de fatigue... 😡

E
Em42, le 20.05.20 14:04

Merci Den's. Yep, on essaie de ne pas trop forcer pour pouvoir quand même profiter. On alterne vélo et ski un jour sur deux pour soulager le tibia ;)

Cette sortie