ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Vercors > Raie des fesses et couloir E de Roche Rousse

Raie des fesses et couloir E de Roche Rousse

Massif : Vercors
Départ : Gresse en Vercors (Maison du Parc) (1230 m)

Topo associé : Roche Rousse, Couloir Est

Sommet associé : Roche Rousse (2105 m)

Orientation : E

Dénivelé : 1760 m.
Ski : 4.3

Sortie du samedi 07 mars 2020

Boris Pivaudran

Conditions nivologiques, accès & météo

Nuages avec éclaircies
Etat de la route : OK Altitude du parking : 1248
Neige vitrée sur les crêtes et dans tous les endroits ventés *
Face E de Pierre Blanche béton avec petits transports localisés de fraiche *
Couloir de la Raie des Fesses béton *
Couloir E de Roche Rousse béton *
Petite poudre (10cm) sur fond dur sur les hauts-plateaux ****
Forêt de Gresse en transfo ***

Altitude de chaussage (montée) : 1248
Altitude de déchaussage (descente) : 1248

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : 🤢 Mauvaise

Compte rendu

Avec Alain, Aurélia
Face E Pierre Blanche > Raie des fesses en boucle > Jasse de la Chau > Roche Rousse > couloir E
Comment dire... certes on ne gagne pas à tous les coups mais là on s'est rarement autant plantés ! On s'attendait à une orgie poudreuse pour un combo face E de Pierre Blanche et face NE du Petit Veymont, et au lieu de ça on a eu du béton, de la vitre, et du béton.

Optimiste, j'ai sorti les fats. Du parking, la face semble bien remplie. Premier doute sur l'approche : on fait toute la montée en neige dure. Où sont les 50 de poudre de la semaine ? Ils se sont peut-être réfugiés dans la face, gentiment à nous attendre.

Deuxième déconvenue, le ressaut de l'entrée de la face ne skie pas. C'est pas grave, on fera une petite désescalade en crampons. Restons confiants.

Puis au fur et à mesure qu'on remonte la face, on se résout au fait que le meilleur adjectif pour qualifier les conditions est : dégueulasses. De plus, de gros nuages noirs masquent le soleil et les rares éclaircies sont bien trop maigres pour faire décailler cette neige béton - pas aidées non plus par le vent glacé.

On contourne la corniche de sortie par une traversée assez raide, pour retrouver la crête débonnaire de l'autre côté. Exit ce projet, quid du deuxième objectif du jour ? La NE du Petit Veymont est luisante de vitre, même à 3km.

Consolons-nous avec une Raie des fesses au Grand Veymont se dit-on. On l'attaque en boucle par un couloir parallèle, béton, et on la descend, béton. On va pouvoir ouvrir une entreprise de BTP.

Par une descente forestière sur les hauts-plateaux (excellente petite poudre cette fois) et une longue traversée sur les crêtes de Roche Rousse (béton), nous basculons dans le petit couloir E du même nom (le central je crois). Béton sans grip, le piolet est bien utile pour déraper. Néanmoins il est très court et pas expo.

Un ski forestier un peu plus agréable viendra nous rappeler que nous sommes venus faire du ski et pas poser du carrelage.

C'était pourtant engageant
Entrée
Corniche
Contournement
Ne pas se fier aux apparences : zéro poudre
Crête (longue !) de Roche Rousse

Commentaires

A
alainlo, le 09.03.20 14:38

Aie doublon ! Mais excellent CR au contraire du mien 😉

B
Boris Pivaudran, le 10.03.20 08:05

Ah oui on aurait dû se concerter 🤣 bon on l'a pas rentré sur le même topo alors ça va ;)

Cette sortie