ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > îles Lofoten / Vesterolen > Varden, A/R depuis Litlhaugen

Varden, A/R depuis Litlhaugen

Massif : îles Lofoten / Vesterolen
Départ : Solbakken (10 m)

Topo associé : Varden, A/R depuis Solbakken

Sommet associé : Varden (700 m)

Orientation : E

Dénivelé : 1300 m.
Ski : 2.1

Sortie du mardi 27 mars 2018

ludodo

Conditions nivologiques, accès & météo

Très variable 20 minutes de mauvais temps, 10 minutes de bonne luminosité, 20 minutes de mauvais temps ...
Etat de la route : enneigée Altitude du parking : 5 m
Neige poudreuse légère de bas en haut avec une bonne accumulation. Un vrai scandale !!!

Altitude de chaussage (montée) : 5 m
Altitude de déchaussage (descente) : 5 m

Activité avalancheuse observée : néant

Skiabilité : 😄 Excellente

Compte rendu

Avec Agnès, Paul, Manu, Bernard, Didiergo, Yves, Michel, Pierre, David
Litlhaugen-Varden-point 250 m-col sans nom-300m-col sans nom-Lithaugen
Malgré un temps assez instable aujourd’hui, à savoir du soleil et beaucoup de nuage apportant de la neige et du vent (avec 10 minutes de luminosité, 20 minutes de mauvais, 10 minutes de luminosité, 20 minutes de mauvais ….), il a fallu vraiment jongler pour choisir la course.
Nous décidons de faire le Varden mais par son côté Est qui domine un jolie petit Fjord le « Olderfjorden ». Au parking, Agnès est prête la première et préfère prendre de l’avance. Puis, 2 autres groupes (celui de Didiergo et le mien) prennent leur envol. Après 1 km de plat, nous atteignons les premiers arbres et montons tranquillement en slalomant entre ces derniers. Puis progressivement, nous grimpons sur l’épaule évidente sur la photo. Nous rejoignons enfin ma chère et tendre Agnès vers 200 m d’altitude (petite photo, petit bisou) et formons un groupe de 7 personnes pour atteindre le sommet dans des conditions dantesques (vent violent + neige).Au sommet, nous attendons à l’abri le 2ème groupe de 3 personnes (en descendant de quelques mètres sur le versant Ouest). On ne restera pas longtemps car les conditions sont difficiles. La luminosité revient versant Ouest et on se lâche dans une belle poudreuse jusqu’à 250 m d’altitude dans le bas de la belle pente du col sans nom (bizarre, tout le monde a le sourire et Michel le premier). Un petit repautage et nous montons au col sans nom qui est vierge de traces …. dans un bon rythme. Nous commençons déjà à saliver (Paul, Manu les premiers), rien de penser à la descente qui nous attend.
A mi-parcours, nous voyons Didiergo et Yves qui descendent une belle pente (en venant du Varden) pour récupérer nos traces de montée (Pierre de son côté a préféré rejoindre la voiture pour se préserver pour une grosse course prévue demain…)
Toute l’ascension se fait avec une belle luminosité mais cela se gâte les 100 derniers mètres (sans compter un problème de peau pour moi => petit déglaçage sur mon torse et le tour est joué …). Paul finit le travail atteint le col le premier. La visibilité est de plus en plus réduite. Personnes ne trainent et les manipulations pour se mettre en position descente sont rapides (n’est-ce pas Bernard ?) ; il ne reste plus qu’à attendre une accalmie et de la luminosité.
Après 15 minutes d’attente les fesses absorbant les rafales de vent, nous commençons à écrire une page mémorable de notre séjour aux Lofoten. Les cris de joie dans cette peuf de rêve immaculée et cette pente magique. Nous croisons Didiergo et Yves qui montent, mais le bonheur de la descente nous oblige à en profiter tout de suite.
Sur le replat vers 300 m, nous décidons d’attendre la descente de nos compères mais nous sommes 4 (avec Paul, Manu et Bernard) à remonter à leur rencontre pour en bénéficier à nouveau.
Le groupe est désormais de 9 unités et nous filons dans une sorte de canyon vraiment renversant (d’ailleurs, je me suis pris une belle gamelle…) avant de finir dans les arcosses puis de récupérer le petit chemin d’accès au parking en poussant sur les bras (ou skating).
Les sentiments sur cette course sont partagés par tous et cette sensation de bien-être à l’arrivée suffit à valider fermement la qualité du 27 mars 2018, n’est-ce pas Michel ?
Bonne pioche pour cette sortie sur Varden Est.
(les photos arrivent avec Didiergo)

Au départ sous un ciel peu engageant
Au départ sous un ciel peu engageant
Yves en cours d'ascension
Yves en cours d'ascension
Le temps se maintient
Le temps se maintient
Un rayon de soleil et le col sans nom que nous gravirons par la suite sur la gauche
Un rayon de soleil et le col sans nom que nous gravirons par la suite sur la gauche
Une trace à la norvégienne : raide !
Une trace à la norvégienne : raide !
Les premiers arrivent au col sous le sommet situé sur la gauche
Les premiers arrivent au col sous le sommet situé sur la gauche
Au col sous le sommet : çà ventile !
Au col sous le sommet : çà ventile !
Yves en termine
Yves en termine
L'itinéraire Sud pour le sommet
L'itinéraire Sud pour le sommet
Notre itinéraire d'ascension
Notre itinéraire d'ascension
Pierre et Didier au sommet
Pierre et Didier au sommet
Didier en cours de descente
Didier en cours de descente
Yves dans la remontée du Col sans nom
Yves dans la remontée du Col sans nom
Ludovic et Agnès dans la descente
Ludovic et Agnès dans la descente
Bernard apprécie la poudre
Bernard apprécie la poudre
Manu n'est pas en reste
Manu n'est pas en reste
C'est bon pour tout le monde, ici Michel
C'est bon pour tout le monde, ici Michel
David à le sourire
David à le sourire
Nous terminons l'ascension avec Yves
Nous terminons l'ascension avec Yves
Très bonne poudreuse, ici Yves
Très bonne poudreuse, ici Yves
David au niveau de la petite gorge
David au niveau de la petite gorge
Un petit ravin bien agréable à skier
Un petit ravin bien agréable à skier
Tout le monde est bien content de la course du jour
Tout le monde est bien content de la course du jour
Le beau temps revenu provisoirement permet de voir l'intégralité de la course
Le beau temps revenu provisoirement permet de voir l'intégralité de la course

Commentaires

M
Michel1, le 31.03.18 22:17

Superbe ambiance et visiblement un bon enneigement que ce soit en quantité qu'en qualité 😉

L
ludodo, le 31.03.18 22:42

je confirme la qualité et quantité de neige. La température oscille entre -1 à +2 seulement dans la journée; du coup, la neige reste froide et légère; de plus chaque nuage qui passe vient saupoudrer la neige existante. Après, c'est la météo Norvégienne avec une alternance de beau et mauvais temps dans des laps de temps très courts (des fois 10 minutes...), donc il faut souvent se mettre à l'abri et attendre pendant les rando.
😄

Cette sortie