ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ecrins > Sommet des Clottous, Par les prés de l'Aiguille

Sommet des Clottous, Par les prés de l'Aiguille

Massif : Ecrins
Départ : Chantelouve (1150 m)

Topo associé : Sommet des Clottous, Par les prés de l'Aiguille

Sommet associé : Sommet des Clottous (2527 m)

Orientation : NW

Dénivelé : 1478 m.
Ski : 3.1

Sortie du dimanche 25 février 2018

matyeux

Conditions nivologiques, accès & météo

Trop nuageuse, peu de vent
Etat de la route : Altitude du parking : 1150m
Altitude de chaussage (montée) : 1150
Altitude de déchaussage (descente) : 1150

Activité avalancheuse observée :

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
11501 à 5Dure
Séparation des chemins140010CartonnéeMeilleur enneigement
Sortie forêt200040Croutée

Skiabilité : 🤢 Mauvaise

Compte rendu

Avec JonJon et Benoit

Une sortie pour s'aérer.
Comme d'habitude, il n'y a vraiment pas grand monde dans le coin. Je ne sais pas pourquoi le Taillefer est si peu fréquenté alors que pas loin, Belledonne se remplit chaque jour de skieurs qui se suivent à la queue leu leu.
Il y a bien quelques individus au parking mais on ne croisera plus personne ensuite sur le reste de l'itinéraire.
Montée douce sur un chemin forestier faiblement enneigé; ça papotte tranquille entre copains. La température était annoncée bien basse mais nous abandonnons toutes nos couches de protection progressivement. Finalement il fait presque chaud durant l'effort. Le brouillard est bien présent et les lunettes ne sont d'aucune utilité.
En prenant un peu d'altitude, le brouillard s'amincit et nous débouchons de la forêt vers 2000m sous un soleil resplendissant. Paysage magnifique tout autour; des nuages bien compacts tapissent le fond des vallées.
Sous les spatules, on sent que la descente ne seras pas fameuse. On le savait avant de partir: peu de chances de trouver de la bonne neige. Probablement trop froid pour décailler les pentes S; trop de vent pour trouver de la pourdre en N.
On voit bien des pentes très enneigées en direction du sommet mais la neige semble très dégradée. Et la suite du parcours confirme notre intuition. Les skis crissent, dérappent, cassent la croute parfois. Les couteaux deviennent nécessaires.
Et puis voilà que le temps se couvre: on se retrouve rapidement dans un nuage. Impossible de voir le sommet, pourtant à 100m.
Un petit coup de GPS nous remet sur le bon chemin. L'idée initiale d'aller voir de l'autre côté sur le versant NE n'est plus d'actualité. On restera donc avec le doute: était-ce meilleur en N ?
On enlève les peaux rapidement; on avait déjà tous remis nos couches de chaleur. Sans vent, mais avec les nuages, la température est glaciale.
Descente à la hussarde dans la purée de poids: ce n'est pas du grand ski. J'en suis limite à faire des virages sautés pour m'extirper de la croutasse.
Petit break à l'orée de la forêt pour la pause casse-croute de mes compères. Moi, je digère encore la fondue de la veille.
La suite est un ski toujours aussi médiocre dans les sapins pourtant clairsemés. Un peu de boardercross sur une neige mi dure, mi gelée. Quelques déchaussages pour éviter de rayer les skis plus que de raison.

On sent que la neige sera médiocreOn sent que la neige sera médiocre
Au sommetAu sommet

Commentaires

Cette sortie